Accueil Actualités Entreprise Renault: le Trafic arrive à Sandouville

Renault: le Trafic arrive à Sandouville

189
6
PARTAGER

C’est désormais officiel. Le Renault Trafic, troisième du nom, sera produit à partir de 2013 dans l’usine de Sandouville. La firme au losange a investi 230 millions d’euros. L’objectif est d’y produire 100 000 véhicules par an (en comptant ceux de son futur cousin, l’Opel Vivaro.)

Good news!

La bonne nouvelle, c’est que cela donne un avenir au site normand.

Actuellement, il produit des Laguna 3 et des Espace 4. Or, depuis le début de l’année, il s’est vendu 20 087 Laguna et 8 411 Espace. Pas de quoi faire vivre un site.
La Laguna semble sur une voie de garage et le futur Espace 5 (qui serait un genre de SUV) sera produit à Douai, avec la Megane. A partir de 2015, le Trafic sera le seul véhicule présent sur les chaînes.

Avec le Kangoo (Maubeuge) et le Master (Batilly), 100% des utilitaires Renault seront produit dans l’hexagone.

Une page se tourne

Le Trafic à Sandouville, c’est tout un symbole.

Le site a été construit en 1964, en vue de la R16. Il a ensuite abrité tous les hauts de gamme Renault.
Il y a seulement dix ans, l’usine tourne à plein tubes, avec 95 118 Laguna vendues rien qu’en France! Et il y a aussi des Vel Satis et des Espace sur les chaines…
La suite, on la connait: une Vel Satis trop confidentielle, une Laguna 3 bien en-deçà des objectifs, un effondrement généralisé des ventes de grands monospaces et des berlines du segment « C » en Europe, etc. Autant de facteurs qui affectent directement Sandouville.

L’arrivée du Trafic marque le renoncement de Renault au haut de gamme. Du moins en Europe. Car le constructeur possède toujours un vaisseau amiral, la Talisman. Néanmoins, elle n’est ni produite, ni même vendue en France. Tout un symbole.

Déshabiller Pierre pour habiller Paul?

Renault déclare que tous les Trafic seront produits à Sandouville.

L’actuel modèle est produit à Barcelone et à Luton.

Pour le site espagnol (qui appartient à Nissan), pas de problème: il construit également des NV200.

Reste le cas de l’usine de Luton, en Grande-Bretagne. Elle est monoproduit.

GM a multiplié les déclarations contradictoires sur le devenir de l’ex-usine Bedford. En théorie, les Opel/Vauxhall Vivaro y seront produits et seuls les modèles surélevés seront « made in France ».
Mais sans les modèles Renault, quid de la rentabilité économique? Une rumeur parle de produire tous les Vivaro à Sandouville.

Source:
Renault

Crédits photos: Renault, sauf photo 5 (GM)

A lire également:
Renault-Sandouville au ralenti
Renault a investi 230 millions pour relocaliser le Trafic à Sandouville

Poster un Commentaire

6 Commentaires sur "Renault: le Trafic arrive à Sandouville"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
AH
Invité

Dur à suivre tout ça…

Renault partenaire d’Opel, Opel partenaire de PSA, PSA partenaire de Fiat (pour les utilitaires)…

Laurent
Invité

AH tu as oublié que maintenant PSA est partenaire de Toyota qui au passage remplace PSA dans la coopération avec BMW. Logique automobile quand tu nous tiens…..

Verslefutur
Invité

« Logique automobile »
On peut tout de même se demander quel est l’intéret de Toyota dans ce partenariat.
Le Hiace en est sacrifié, pour laisser la place aux Allemands (Transporter…) dans la gamme des utilitaires rustiques à motorisation taillé pour l’effort, avec possibilité d’avoir du tout-terrain en 4 roues motrices.

Thomas
Invité

Le Trafic (version conduite à droite et a gauche, benne, vitré,…) est aussi produit à l’usine Vauxhall de Luton, Angleterre avec ses amis Vivaro, Primastar et cie..

Thomas
Invité

Oups, Je veux dire que selon les dires de Luton, ils continueront à être produit à Luton !

wpDiscuz