Accueil Audi Une Audi R8 LMS Cup en Chine, en 2012

Une Audi R8 LMS Cup en Chine, en 2012

99
0
PARTAGER

On vous dit régulièrement que le sport auto Chinois est en pleine ébullition. Les voitures présentes sur les circuits du Pays du Milieu sont loin d’être ridicules. Ainsi, en plus d’éditions locales du Ferrari Challenge et de la Carrera Cup, la Chine va disposer d’une inédite coupe monotype d’Audi R8 LMS.

La voiture est la R8 LMS GT3 déjà connue. Le cas échéant, elle pourrait courir en FIA-GT.
Il n’existe pas d’autres coupe monotype R8 dans le monde et ce sera donc une première.

La firme aux anneaux espère être prête au printemps, avec 16 voitures. 5 manches sont prévues au programme, dont un meeting à Zhuhai et un autre à Shanghai (sur le circuit de F1.)

Les voitures seront entretenues par Audi Sport Customer Racing China, par ailleurs promoteur de la série. C’est une nouvelle structure.
Elle a effectué ses grands débuts en novembre, en alignant 2 R8 LMS aux 6 heures de Zhuhai. Un peu esseulées en GTE, Edoardo Mortara/Daryl O’Young/Alexandre Imperatori et Jeffrey Lee/Florian Grüber/Hing Tak Mak effectuèrent un doublé… Devant une R8 LMS privée.
Une semaine plus tard, Edoardo Mortara (par ailleurs pilote Audi en DTM) retrouvait sa voiture à Macao (ci-dessous.) Il s’est facilement imposé dans la course de GT.

Il y a plusieurs niveaux de lectures à cette information.
Le premier, c’est que la Chine est désormais le premier marché d’Audi. Pour se donner une image jeune et sportive, rien ne vaut la compétition. Les Chinois étant peu réceptifs aux 24 heures du Mans (vu qu’ils n’ont aucun compatriote au départ), il faut un engagement local. Jusqu’ici, Audi se contentait de sponsoriser le circuit de Zhuhai et ses Pan-Delta Super Racing Festival. La R8 LMS Cup est un moyen d’aligner des voitures en course. Si, en prime, le constructeur pouvait y réveler un bon pilote Chinois et l’emmener au Mans, ce serait commercialement parfait.
Le deuxième niveau, c’est la guéguerre avec Porsche. Cette année, la Carrera Cup Asia s’est sinisée avec un calendrier très centré sur la Chine et deux « stars » Chinoises au départ (Wang Jianwei et Rose Tan.) Une stratégie médiatiquement payante pour Porsche. Audi veut donc lui mettre des bâtons dans les roues, même si les deux firmes sont contrôlées par VW.
Le troisième niveau, c’est une guerre sans merci entre les deux joint-ventures Chinoises de VW, SAIC-VW et FAW-VW. En 2011, SAIC-VW a marqué des points avec sa Polo Cup nouvelle formule, ses invincibles Polo 1600 Turbo de CTCC et ses SAIC-Skoda Octavia RS en rallye. 333, sa structure officielle, a montré qu’elle peut construire des voitures de A à Z et gérer des programmes ambitieux. En guise réponse, FAW-VW a décidé que la Scirocco R-Cup se transformera en coupe Asiatique (constituées d’épreuves d’endurance), qu’il va aligner plusieurs Golf VI en rallye et donc, qu’il va lancer une R8 LMS Cup, créant au passage une nouvelle écurie.

Personnellement, je suis dubitatif. D’un côté, on a vu cette année qu’à certain meetings de tourisme ou de monoplace, il y avait un manque criant de formules de promotion. L’arrivée de nouvelles coupes permettra de remplir les week-end de course!
Le sport auto est une conquête récente en Chine et le nombre de pilotes reste assez limité. Les formules existantes ont du mal à remplir leurs grilles. Or, l’an prochain, il y aura une Megane Cup, un Lamborghini Trofeo Blancpain et donc, une R8 LMS Cup, en plus des coupes existantes. Même en recrutant des gentlemen-drivers Hong-kongais ou Taïwanais, on risque d’égaler le « record » de la super-finale du Formula Piloti China et ses 6 voitures au départ…

Audi R8 LMS Cup 01Audi R8 LMS Cup 02audi-r8-lms-cup-03

Source:
Audi

A lire également:
Grand-Am: l’Audi R8 roule à Daytona
Audi R8 LMS Ultra

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz