Accueil Le Mans 24 heures du Mans, 6 heures : lutte serrée à tous les...

24 heures du Mans, 6 heures : lutte serrée à tous les étages

52
0
PARTAGER

Depuis la mi-course les Peugeot sont passées à l’offensive; Simon Pagenaud et Anthony Davidson ont tourné plus vite que Marcel Fässler sur l’Audi no2 qui a fait de son mieux pour résister, mais a dû laisser passer les deux Peugeot. A 5 heures cependant un autre accident, Jean-Christophe Bouillon tapant assez fort sur la Lola Rebellion no13 a fait à nouveau entrer le safety car en piste, rebattant une nouvelle fois les cartes.

Grâce à ce safety car, l’Audi a pu effacer son handicap d’un arrêt supplémentaire et mène à nouveau de quelques secondes devant les deux 908. Si personne ne fait d’erreur, la clé de la course sera peut-être la consommation. La 908 consomme un peu moins que l’Audi et aura besoin d’un arrêt de moins. Est-ce que l’Audi pourra faire une différence suffisante ? En tout cas, nous voilà au petit matin avec les 4 voitures de tête toujours dans un mouchoir…

En LMP2 la bataille est toujours serrée entre la Zytec Nissan  no41 et l’Oreca Nissan no48, dans le même tour, la Zytec contrôlant la situation mais pas à l’abri d’un problème, une situation assez similaire à celle du GTEPro où la Corvette 74 mène toujours la Ferrari AF Corse 51 avec un tour d’avance, alors que l’autre Corvette la 73 revient sur la Ferrari. Chez les GTEAm la Porsche Flying Lizard no81 est toujours devant mais la Porsche Larbre a été passée par la Ferrari F430 no61 et l’autre voiture Larbre, la Corvette no50.

Alors que le soleil se lève sur la Sarthe, la lutte continue avec un léger avantage Peugeot, mais André Lotterer qui va prendre le volant de l’Audi n’est pas du style à se laisser faire. Quelle course.

Crédit Photo : Geoffroy Barre

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz