Accueil Ecologie Bonus/malus: les nouvelles règles pour 2011

Bonus/malus: les nouvelles règles pour 2011

124
11
PARTAGER

François Baroin, le ministre du budget, a annoncé aujourd’hui les nouvelles dispositions du système de bonus/malus CO2 applicables à compter du 1er janvier 2011. Comme on pouvait s’y attendre, la rigueur budgétaire sera également de mise dans ce domaine.

Tout d’abord, le ministre a annoncé la suppression du bonus spécifique de 2000 euros pour les véhicules GPL, une décision qui va certainement faire du bruit auprès des distributeurs de carburant et de certains constructeurs comme Dacia. Un autre bonus va également disparaître, celui de 100 euros correspondant aujourd’hui à une émission de 110 à 120 grammes/CO2/km.

Les bonus de 500 et 1000 euros seront descendus à 400 et 800 euros en 2011 et les exigences environnementales seront accrues. Seul le bonus de 2000 euros en faveur des véhicules hybrides sera maintenu mais le seuil de déclenchement passera de 135 à 110 grammes de CO2/km.

Concernant les malus, François Baroin a annoncé que les grammages seront descendus de 10 unités à partir de 2012. En outre, deux seuils de malus intermédiaires de 500 et 1100 euros devraient être votés afin de ré-équilibrer le dispositif qui accuse un déficit de 500 millions d’euros.

Au premier trimestre 2010, 55% des véhicules vendus en France ont bénéficié d’un bonus alors que 7% seulement étaient soumis au malus.

Poster un Commentaire

10 Commentaires sur "Bonus/malus: les nouvelles règles pour 2011"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
François
Membre
Cette histoire de bonus/malus n’est que du protectionisme déguisé (les constructeurs français ne font pas dans la grosse cylindrée), quant au futur ex-bonus sur le GPL, il annonce ce que deviendra le bonus des autos électriques en cas de (même relatif) succès mais c’est pas grave car un bon produit est vendu à un bon prix, celui du marché (je sais que je dis un gros mot mais tant pis). J’ajoute que ces aides n’aident pas le consommateur à acheter une auto moins chère mais ça aide les construceturs à se gaver niveau marge sur le dos du contribuable, même… Lire la suite >>
Lux
Invité

Se haver au niveau marges ?? Ca a surtout encourage la guerre des prix. Les marges dans l’automobile n’ont jamais été aussi faibles qu’en ce moment !

Pro-Apple
Invité

Du protectionnisme ? Parce qu’il n’y a que les constructeurs français qui font des petites voitures ? Volkswagen, Hyundai, Kia, Daihatsu ou encore Chevrolet ne font pas de véhicules qui reçoivent un bonus ? Ce qu’il faut pas lire…
Non le problème c’est que le malus ne fait pas le distinguo entre un père de famille qui achète un monospace pour trimballer ses gosses et celui qui achète un gros 4×4 pour pouvoir monter sur les trottoirs plus facilement. A mon avis, certaines catégories de véhicules devraient être davantage taxées que d’autres…

Johnny
Invité

Le meilleur moyen s’équilibrer le système ? Le supprimer !!!

SAUTE
Invité
@ Pro Apple Non ça ne tient pas la route ce que tu dis. Quand on regarde le nombre de « citadines françaises » vendues dans l’hexagone comparé aux autres marque on voit bien que les françaises gardent le monopole. Cf les chiffres d’immatriculations en septembre sur le territoire. Si on se penche sur le bonus/malus, c’est censé au départ, favoriser ceux qui roulent écolo et pénaliser ceux qui volontairement achètent des véhicules à forts taux de CO2. Ca fait bien les affaires des constructeurs français ! Et je peux comprendre que ça dérange certains qui roulent dans un Renault Espace avec… Lire la suite >>
Invité

les bidochons n’ont qu’à délaisser leur charriotte monospace pour une berline et les gorets sur le retour d’âge leur suv, i a le viagra maintenant…….ces catégories de véhicules n’existaient avant et les familles se déplaçaient quand même…………cette prime accroit le déficit du commerce exterieur dans le sens où les véhicules remplacés sont certe moins polluants mais svt fabriqués hors de l’hexagone……….comme toujours des mesures d’assistanat à la con qui plombent notre économie

Invité
réponse pas du tout pertinente pro apple : en France on a choisis comme modèle le CO2 (qui n’est pas un polluant en plus) parce que les motorisations qui en rejettent le moins sont les moteurs diesels, spécialité des françaises. Dans d’autres pays européens où le diesel est une force (comme en Allemagne ou en Italie) c’est aussi le CO2 qui a été choisi, mais dans d’autres pays plus en avance sur les rejets polluants (je citerais par exemple le Japon) quel polluant a été choisis ? Le CO2 ? Nooooooooooon, et les résultats sont autrement meilleurs en terme de… Lire la suite >>
wpDiscuz