Accueil Art automobile Grand Prix : Un petit nouveau dans les kiosques

Grand Prix : Un petit nouveau dans les kiosques

77
2
PARTAGER

Découvert au hasard des rayons d’un kiosque à journaux à la fin de l’été, un nouveau magazine a fait son apparition. Il s’appelle Grand Prix, sans doute en hommage au célèbre magazine de Formule 1 des années 80.

A l’inverse de la tendance actuelle, Grand Prix est très luxueux, avec une couverture rigide, presque un livre et pourtant pas trop cher (5,90 euros) comparé à certains mensuels. D’ailleurs on parle ici de Volume et non de Numéro. Assez difficile en terme de magazine papier, je l’ai pris sans grande conviction et lorsque je l’ai ouvert, chez moi, ce fut une véritable révélation !

Enfin un truc nouveau totalement aux antipodes des magazines actuels, avec de grandes photos, de longs textes, des sujets tournant autour de l’auto et de la course, bien entendu, mais pas uniquement. Il y a un voyage en Dakota DC3, la restauration d’une Porsche 911S 69 (la même que Steve McQueen), un essai de F1 et, surtout, une sublime interview d’Alain Prost sur AyrtonSenna, avec des photos que je n’avais jamais vues. l

Tout cela sans oublier l’aventure de Jean-Paul Humbert qui crée des Matra MS630 dans son atelier de Romorantin, presque toute seul ! Un ton nouveau, décalé, des angles originaux et une maquette rigoureuse et simple. Après avoir pris contact avec l’éditeur, seulement 20 000 exemplaires ont été imprimés de ce bel album et la plupart ont été vendus. Il en reste encore quelques dizaines de disponibles. (chèque de 6,90 euros à cape Editions, 19, rue Ledion 75014 Paris)

Le deuxième Volume sera en kiosques au cours des premiers jours de novembre. Dans cette période difficile de la presse papier, il semblait important de saluer cette initiative. Longue vie à Grand Prix !

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "Grand Prix : Un petit nouveau dans les kiosques"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Jean-Excellent
Invité

« Dans cette période difficile de la presse papier » il faudrait préciser « presse papier pourrie » les belles publications (il en existe dans d’autre domaine) ont un avenir… il est certain que les journaux papier sans plus de contenu qu’une page internet n’ont aucun intérêt.

Stan
Invité

Je regrette que vous oubliiez de parler d’une rarissime interview de Philippe Graton a propos de Michel Vaillant dans ce magazine. Excellente revue cela dit, en effet!

wpDiscuz