Accueil Citroën Nouvelle Citroën C4, rencontre en vidéo

Nouvelle Citroën C4, rencontre en vidéo

182
13
PARTAGER

Citroën renouvelle sa C4, en marquant une rupture totale avec son aïeul. Si la version actuelle vieillie plutôt bien, sa remplaçante fait fi de toute filiation avec son ainée.  Non, la nouvelle C4 ne regarde pas vers son passé, mais lorgne sans s’en cacher de l’autre côté du Rhin. Nous avons eu l’occasion d’approcher la future compacte aux Chevrons afin de voir si celle-ci semble à la hauteur de ses ambitions.

Si vous croisez une C4 alors qu’elle n’est pas en shooting photo, il est probable que vous passiez à côté sans même vous rendre compte qu’il s’agit d’une nouveauté. Citroën a fait le choix d’une compacte sage et rassurante, dont le profil rappelle fortement l’A3 Sportback. La C4 s’en démarque surtout par des nervures latérales délicates, dans l’esprit de la C5, en moins marqué. Les reliefs de la nouvelle venue pas toujours visibles au premier coup d’oeil,  apparaissent plus volontiers en jouant avec la lumière. L’identité de la marque semble plus évidente sur la face avant, avec un design dans la lignée des C5, C3 et DS3. Les chevrons dans la calandre se prolongent sur toutes leurs longueurs, les phares sont acérés, et le capot s’offre un aspect bombé pour un dynamisme plus affirmé par rapport à l’allure générale de l’auto.

A l’intérieur, Citroën fait également table rase du passé, et oublie l’instrumentation centrale. Les compteurs se retrouvent de nouveau directement sous les yeux du conducteur, et offre quelques options de personnalisation, comme l’illumination des cadrans aux couleurs changeantes suivant l’humeur ou le son des clignotants. La Citroën mise d’ailleurs principalement sur le confort à bord. Sur ce modèle en finition « Exclusive », on retrouve des sièges massants, un emplacement dédié à un baladeur ou un téléphone, une climatisation bi-zone à débit variable, une prise 230V, le système d’appel d’urgence e-touch… A l’inverse, pas de caméra de recul mais de conventionnels capteurs de proximité, qui dénotent finalement avec certains équipements plus typés haut de gamme dans cette C4.  Cependant, les nombreuses attentions envers les passagers devraient tout de même rendre les voyages agréables, dans une ambiance de bon standing, mais à l’austérité toute germanique.  Point donc de fantaisie, par rapport a une C3 qui apparait bien plus audacieuse avec son insert de couleur, ou son pare-brise Zenith là où la C4 dispose d’un simple toit panoramique.

Il ne s’agit ici que d’une première recontre, et il faudra attendre les essais prévus à la rentrée pour juger réellement et en profondeur la nouvelle venue. Une chose est certaine, au premier coup d’oeil cette nouvelle C4 ne fait pas le même effet que les C3 et DS3 à leurs lancements. Citroën veut conquérir une large cible familiale, et sacrifie l’originalité au profit du sérieux et de la qualité. Il restera à évaluer sur route si cet objectif est atteint, car c’est sur ce terrain que la C4 devra se démarquer avant tout. Rendez-vous dans quelques semaines pour le verdict !

Merci à l’équipe de la Mairie de La Garenne Colombes pour leur aide leur accueil, et leurs chevaux de bois!

Citroen-C4-2010-2Citroen-C4-2010-3Citroen-C4-2010Citroen-C4-2010-2Citroen-C4-2010-3

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz