Accueil Le Mans Series Pôle position pour Peugeot au Castellet

Pôle position pour Peugeot au Castellet

69
1
PARTAGER

Stéphane Sarrazin accompagne le team oreca ce week-end pour les 8 Heures du Castellet. Habitué des pôle position aux 24 Heures du mans, le pilote officiel Peugeot n’a pas signé le meilleur temps ! C’est Nicolas Lapierre qui s’est chargé de décrocher la pôle, face à l’Audi R15+ officielle de Dindo Capello.

Pas grand chose à signaler dans cette session de qualification, durant laquelle une petite intimidation a eu lieu entre Audi et Peugeot. La 908 est en effet entrée en piste juste devant l’Audi R15+, alors dans un tour lancé. Capello a soulagé en fin de tour pour laisser partir la 908 et ne pas être gêné… On sent la tension ! Manœuvre volontaire ou non de l’équipe Oreca, les deux voitures étaient tout cas très proches dans la ligne droite du Mistral… La course s’annonce très serrée. « Nous connaissons chaque recoin de la piste et nous avons fait de notre mieux. Nous avons trouvé les bons réglages pour la course et, si j’ai eu du trafic dans mon premier tour, j’ai pu réaliser mon meilleur temps dans le second. La course devrait être disputée demain car la pluie est attendue et Audi va attaquer du début à la fin » confie Nicolas Lapierre, qui doit être heureux de sa pôle.

Signalons la belle performance de Stefan Mucke, qui en 1:42.354 signe le troisième temps avec l’Aston Martin officielle. Mucke confint d’ailleurs après la séance que la voiture est bien, et quelques légères modifications seulement seront apportées à l’auto avant le départ demain. Le partenaire officiel d’Aston Martin, Signature Plus, est huitième. Une bonne position pour le départ. Les deux lola Rebellion sont groupées, aux cinq et sixièmes places !

Jean Christophe Bouillon, plus rapide sur la Lola Suisse, confiant ses impressions : « Je pense avoir tiré le maximum de ma voiture. A part une ou deux petites fautes qui me coûtent un peu de temps, j’ai fait le tour rapide que je souhaitais. Je n’aurai pu aller chercher la voiture qui me précédait. J’ai bénéficié d’une piste dégagé et ai réalisé un tour rapide « presque parfait ». Cela reflète les performances de la voiture sur cette séance« .


En GT, avantage à la Ferrari AF Corse, qui devance la Porsche 997 RSR du Felbermayr / Proton. Gimmi Bruni, auteur de la pôle position en GT2 en dit plus sur ce résultat : « Nous ne pouvions rêver de meilleur résultat. Nous avons beaucoup travaillé sur les réglages, mais aussi avec Michelin pendant l’intersaison et avant la course. Mon coéquipier est un très bon pilote, mais la catégorie GT2 est très relevée cette année, donc la course sera disputée« .

Le départ de la course sera donné dimanche 11 avril à 11h00, pour 8 heures de course avec une arrivée prévue à 19h00.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz