Accueil BMW Dakar 2010 : le départ

Dakar 2010 : le départ

95
4
PARTAGER

Après les vérifications techniques et le réveillon, c’est aujourd’hui que les concurrents du Dakar 2010 s’élancent.

Revenons tout d’abord sur les forces en présence. Si la hiérarchie semble avoir changé par rapport à l’an dernier, on retrouve beaucoup de noms connus dans cette édition. Bien entendu, Volkswagen est revenu pour défendre son titre, avec le Race Touareg 2 diesel. Pas moins de cinq protos bleus sont engagés, aux mains de Giniel De Villiers, le tenant du titre, Carlos Sainz, Mark Miller, Mauricio José Neves et du Qatari Nasser Al Attiyah qui avait fait montre de panache à défaut de sang-froid l’an dernier au volant d’un BMW X3 du team X-Raid.

A propos de BMW, les X3 X-Raid sont toujours présents, carburant eux aussi au mazout. L’équipe allemande a fait son marché chez Mitsubishi pour les pilotes, avec en tête d’affiche Stéphane Peterhansel et Juan « Nani » Roma. A leurs côtés, on retrouve Guerlain Chicherit et le Russe Leonid Novitskiy, pour un total donc de quatre X3 pointant au départ.

La défection officielle de Mitsubishi n’empêche pas cinq Racing Lancer d’être engagées. En effet, la structure Mitsubishi Racing, dirigée par Dominique Serieys, a été rachetée intégralement par Nicolas Misslin. Les protos passent du rouge au blanc et sont engagés sous la bannière du JMB Stradale Off Road. Question de budget, les moteurs diesel des protos Mitsu officiels de l’an dernier ont été remplacés par des moteur essence à l’exploitation moins coûteuse et les pilotes sont tous « payants ». Les cinq Racing Lancer sont confiées au Tchèque Miroslav Zapletal, à l’Argentin Orlando Terranova, à Carlos Sousa, au Néerlandais Tonnie Van Deijne et au parton Nicolas Misslin. L’équipe n’ose pas parler de podium et encore moins de victoire mais espère un classement dans le top ten à l’arrivée.

L’autre outsider de taille est comme les fois précédentes Robby Gordon et ses deux spectaculaires Hummer, au V8 situé en porte-à-faux arrière. Deux buggies sont au départ, un pour Robby Gordon donc et l’autre pour le Chilien Carlo de Gavardo. Deux monstres qu’on ne se lassera pas de voir en images.

D’autres structures, plus ou moins conséquentes, peuvent briguer quelques places d’honneur. Parmi elles se distingue le très expérimenté team Nissan Dessoude.

Le départ a donc eu lieu aujourd’hui de Buenos Aires. Pas de spéciale aujourd’hui, donc pas de classement. Une simple liaison de 317km pour rejoindre le bivouac de Colon, avec un réel début des hostilités demain.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz