Accueil Général Hyundai : un moteur essence à injection directe

Hyundai : un moteur essence à injection directe

80
1
PARTAGER

Dans un souci de réduction de la consommation et des émissions de particules nocives, Hyundai lance son premier moteur essence à injection directe (sans suralimentation par turbo pour l’instant). Présenté sous le code Theta II GDI, ce nouveau moteur sera dans un premier temps dévolu à la berline Sonata (connue comme i40 en Europe) avant de s’élargir au reste de la gamme d’un constructeur qui monte de plus en plus.

Affichant un taux de compression de 11,3:1, ce moteur Theta II 2.4 GDI libère exactement 198 chevaux à 6 300 tr/mn pour un couple de 250 Nm à 4 250 tr/mn. Ce moteur essence à injection directe se caractérise sur plusieurs points.

Ainsi, la réduction de temps où l’injection de carburant s’avère possible varie. La technologie GDI évite ce problème en plaçant l’injecteur directement dans la chambre de combustion, maximisant ainsi la précision et l’efficacité de la combustion. La pompe à haute pression achemine le carburant avec une pression allant jusqu’à 150 bars. L’injection est divisée en deux phases selon la course des pistons afin d’optimiser le processus, de réduire la charge imposée au convertisseur catalytique et, par conséquent, de limiter les émissions.

Selon le constructeur coréen, et comparé à un moteur conventionnel de même cylindrée, le Theta II 2.4 GDI génère un couple supérieur de 7 % à bas régime et de 12 % à haut régime. Par rapport à un quatre cylindres classique, la consommation de carburant serait en diminution de 10 %. On le retrouvera d’abord sur la Sonata à partir du milieu de l’année prochaine avant qu’il ne remplace les anciens V6 à puissance similaire.

A lire également. La Hyundai Sonata se dévoile en Corée.

A voir également. Galerie Hyundai Sonata.

225463225466225469225472225475225478225481225484225487225490

Source : Hyundai.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz