Accueil Electriques Francfort 2009 live : Renault ZE comme zéro émission

Francfort 2009 live : Renault ZE comme zéro émission

264
15
PARTAGER

Fini les concepts (enfin presque), les expériences et les prototypes, Renault se lance : le constructeur a annoncé à Francfort que des modèles électriques, avec un s pour plusieurs, seraient disponibles à l’achat en 2011. Les quatre concepts présentés à Francfort, regroupés sous l’abréviation ZE pour Zéro Emission, doivent donner des indications sur ce à quoi s’attendre.

Dans son communiqué, Renault parle avec insistance de l’Alliance puisque le mouvement vers l’électrique est entrepris en commun avec Nissan et couvre le développement de composants partagés. Les batteries des modèles Renault seront ainsi fournies par la joint venture japonaise entre Nissan et NEC, AESC. Mais les voitures seront différentes. Nissan a tiré le premier avec la Leaf, Renault suivra pas bien loin derrière avec ses deux électriques dérivées de modèles thermiques : la Fluence ZE et la Kangoo ZE. La première sera destinée aux particuliers et la seconde aux entreprises. Les deux autres concepts présents à Francfort préfigurent deux modèles purement électriques qui suivront en 2012 : la Twizy ZE, le gros insecte purement urbain et la Zoe ZE, une berline compacte.

Fluence ZE

La Fluence ZE, développée à partir du modèle trois volumes présenté récemment, aura la lourde tâche d’être la première Renault électrique pour les particuliers (de l’ère moderne : il y a eu des Renault électriques dans le passé, comme nous l’a rappelé notre historien maison), et est destinée à être commercialisée en Europe en en Israël, pays où sera mené le premier déploiement de stations d’échange de batteries implémentant le système Quickdrop. La Fluence ZE sera par ailleurs équipée d’une prise standard permettant la recharge sur le secteur, longue de 4 à 8 heures, ou sur une station de charge rapide de 400 Volt permettant de recharger les batteries en moins de 30 minutes. L’autonomie du moteur de 70 KW est de 160 km.

Kangoo ZE

La Kangoo ZE a également une silhouette connue puisqu’il s’agit de la version électrique du Kangoo Be Bop. Elle est équipée du même système de propulsion que la Fluence ZE (moins les batteries échangeables automatiquement), mais est destinée en priorité aux professionnels. Comme la Fluence elle est relativement réaliste et la version de production devrait être proche.

Twizy ZE

La Twizy ZE, par contre, est encore à l’état de concept pur et dur, à mi-chemin entre le scooter et la voiture dont elle reçoit les quatre roues. Elle est motorisée par une unité de 15 kW qui lui donne des performances équivalentes à un 125 cm3, aidée par son poids de 420 kg batteries comprises. Autre similarité avec un deux roues, l’habitacle ouvert aux quatre vents. Si Renault arrive à conserver un prix raisonnable, la Twizy, en tout cas son équivalent de série, pourrait présenter une alternative aux scooters électriques qui se multiplient. Reconnaissons tout de même que ce concept est le moins « voiture » des quatre.

Zoe ZE

Enfin la Zoe ZE a permis aux designers de la marque de se lâcher un peu. Le résultat est un véhicule de 4,10m de longueur à l’allure quelque peu sportive qui lui offre un coefficient aérodynamique de 0,25. L’aileron arrière se déploie automatique au dessus de 90 km/h, comme une Porsche Cayman. Le toit est recouvert de cellules photovoltaïques, et l’intérieur fait la part belle à la connectique et à une climatisation sophistiquée qui intègre un brumisateur et un diffuseur de parfum. Comme la Fluence ZE avec laquelle elle partage son groupe propulseur, elle permet l’échange de batteries automatiques.

Avec ces quatre véhicules, Renault a un début de gamme, une base de propulsion crédible et un système de recharge à trois étages qui ouvre des possibilités. Sur le papier ça tient la route mais reste désormais la partie qui n’est pas la plus simple de la mise en  production et de la commercialisation qui devra se faire avec des tarifs compétitifs avec l’offre thermique et s’accompagner d’une infrastructure suffisante pour permettre aux premiers clients courageux d’utiliser correctement leurs voitures.  Attendons donc un peu avant de nous esbaudir, mais jusqu’ici tout va bien et reconnaissons que Carlos Ghosn, qui croit dur comme fer en l’électrique, a mis des actes derrière ses paroles.

Plus d’images dans l’abondante galerie ci-dessous consacrée au quatuor électrique de Renault:

221661221668221692221698221704221716221722221743221746221749

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Francfort 2009 live : Renault ZE comme zéro émission"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Membre

Pour Dams : sache qu’il faut un an (environ) pour concevoir un concept car, des premeirs dessins à sa présentation. Je ne savais donc pas que Le Quément est parti de chez Renault il y a plus d’un an ! C’est fou se que le temps apsse vite ici (mdr)

wpDiscuz