Accueil Divers Mercedes F-CELL Roadster : néo-rétro et vice-versa

Mercedes F-CELL Roadster : néo-rétro et vice-versa

110
11
PARTAGER

Les 150 étudiants et stagiaires chez Daimler plongent dans le passé historique du constructeur allemand afin de faire renaître de ses cendres le modèle de 1886 (Benz Patent Motor Car) en le produisant à travers une délicate combinaison de matériaux modernes et d’inspirations du passé. A conduire avec monocle, montre à gousset, gilet, cravate et chapeau haut-de-forme ?

Un an de gestation entre les premières esquisses couchées sur papier et la production du F-CELL Roadster : voici le travail réalisé par les étudiants en design de Daimler. Le roaster hybride mêle les lignes du modèle de 1886 (à voir ci-dessous) et des matériaux bien de leur époque. Les deux baquets sont par exemple réalisés en fibre de carbone et tendus de cuir cousu main. L’avant en fibre de verre se rapproche de celui d’une formule 1.

Exit le traditionnel volant auquel les étudiants ont préféré positionner un joystick de jeu vidéo. Le roadster néo-rétro reçoit un moteur électrique alimenté par un système de piles à combustible (rapport avec F-CELL et le BlueZero Concept), positionné à l’arrière, délivrant la puissance de 1.2 kW soit 1.63 ch pour une vitesse maximale de 25 km/h et une autonomie avancée de 350 kilomètres. Le véhicule mélange grandes et petites roues assez fines et dotées de rayons. Cette combinaison générale en fait donc un hybride à plus d’un titre.

178776178780178786178789178792178795178801178807178810178816Source : Mercedes.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz