Accueil Constructeurs chinois Salon de Pékin: Huatai, jusqu’où copierez-vous aujourd’hui?

Salon de Pékin: Huatai, jusqu’où copierez-vous aujourd’hui?

143
21
PARTAGER

billboard_ht.jpg

Huatai fabrique des SUV (et des autocars) Hyundai sous licence. Nouveauté 2008: son Terracan troque son badge Hyundai pour un badge Huatai! Afin de faire passer la nouvelle, Huatai s’est offert les panneaux publicitaires de l’aéroport de Pékin, par où vont transiter tous les visiteurs du salon.

Justement, le soucis, c’est le logo de Huatai. Il ne vous rappelle rien?

Huatai_logo.jpg

Et bien oui, c’est un subtil mélange des logos BMW et Microsoft! Deux copies en une!

windows_bmw.jpg

Sinon, pour votre culture générale, Huatai fête ses 10 ans. Ils comptaient produire des Atos, mais le gouvernement Chinois ne veut pas leur donner le droit de fabriquer des voitures particulières (un sésame obligatoire en Chine.) Par ailleurs, ils fabriquent ce « joli » Santa Fe à calandre chromée (ici, en 2006, à la télévision Chinoise, lors de l’élection de la voiture de l’année):

Huatai_CCTV.jpg

Source:
China Car Times

Poster un Commentaire

21 Commentaires sur "Salon de Pékin: Huatai, jusqu’où copierez-vous aujourd’hui?"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
CDA
Invité

Ils sont petits ^^

greg
Invité

HAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHA
désolé:)

Alf
Invité
La copie c’est un processus inéluctable dans la vie d’un secteur d’activité. L’industrie automobile en Europe a connu le même phénomène dès son origine. Il en est de même pour l’aéronautique. L’histoire de l’industrie automobile japonaise fourmille d’exemples de copies. Le fait de copier est particulièrement intense en période de conflit armé,oú chaque camp s’inspire des avancées techniques observées sur les prises faites sur l’ennemi pour améliorer ses propres armes.On trouve sur le Web d’excellentes vidéos sur l’histoire de la micro informatique,et qui font clairement apparaitre le rôle déterminant de la copie dans le développement de ce secteur.La copie devrait… Lire la suite >>
Jurassix
Invité
J’irai plus loin dans ton analyse. Dans les années 50-60, les européens, trop fiers de leur avance technologique, ouvraient leurs portes aux japonais sans se soucier des conséquences. Pendant de nombreuses années, les japonais ont sortit des véhicules calqués sur les modèles EU ou US, mais avec un design changé. Techniquement, ils ont mis du temps à se mettre au niveau. Années 80 : après 20 ans d’un dur labeur, les japonais sortent des véhicules pouvant concurrencer certaines marques européennes. Leur culture leur permet, au fil des années, de développer leur gamme en se fixant pour objectif de se construire… Lire la suite >>
Lo
Invité

« Salon de Pékin: Huatai, jusquoù copirez-vous aujourd-hui? »

Y’a une MEGA faute d’ortho en plein dans le titre….!!!

wpDiscuz