Accueil Brève rencontre Brève rencontre: GMC Syclone

Brève rencontre: GMC Syclone

442
9
PARTAGER

GMC_Typhoon_1.jpgLorsque l’on pense « sportive Américaine », on imagine un coupé au capot interminable avec un gros V8 et non pas un utilitaire de poche ayant enfilé un jogging. GM pensait tenir un concept innovant, qui fera finalement long feu. C’est dommage, car au feu vert, les GMC Typhoon et Syclone (« TySy » pour les intimes) étaient loin d’être ridicules. Sans parler de leur look élégant: sportif mais discret.

1975_Luv_truck.jpgLa mode des mini-trucks nait dans les années 70 aux Etats-Unis. C’est le croisement des voitures « compactes » et des « trucks » (qui dominent les ventes de véhicules neufs.) L’un des premiers exemples sera le Chevrolet Luv Truck. Il n’en restera que l’un des patronymes les plus nuls (avec le Qashqaï, la SM et les noms de baptème des Kia) et le fait que Mickey Thompson l’en imposé en off-road (inventant le protruck avec deux décennies d’avance.)

Blazer_S10.jpgEn 1983, le Luv Truck laisse place aux Chevrolet Blazer S10/GMC Jimmy S15, inspirés par leurs grands frères, Blazer et Jimmy. Ils sont disponibles en version 2 portes (avec hayon) ou pick-up.
Après une décennie (75-85), où ils ne juraient plus que par les voitures économiques, les Américains voient de nouveau grand. Du coup, les jumeaux abandonnent le diesel (1985), se mettent au V6 (1987) et une 4 portes est proposée (1990.)

GMC_Syclone.jpgGM a l’idée de dérivés sportifs. 1991 voit la sortie GMC Syclone, limité à 3000 exemplaires, tous en noir. Outre un kit carrosserie, il bénéficie du V6 « Vortec » 4,2l (un V8 « small block » amputé), mais muni d’un turbo Mitsubishi; de quoi offrir 280ch. Certains parlèrent de 300ch, mais les 280ch « usine » semblent déjà optimistes, les normes US étant généreuses. Au 0-100, il se montre plus rapide qu’une Nissan 300ZX ou une Ferrari 348 TS (ensuite, son design de boite à chaussure l’handicape.) Evidemment, malgré les 4 roues motrices (en option sur le Blazer/Jimmy « normal »), ce n’est pas un tout-terrain.

Gmc_Typhoon_3.jpgPuis en 1992, c’est le tour du Typhoon, cette fois basé sur le 2 portes. Sa production est limitée à 5000 exemplaires. Prix: 30 000$; c’est trop pour un Blazer/Jimmy. D’autant que ce dernier avait une qualité de fabrication déplorable avec des soudures niveau EMT au collège et des plastiques ultra-cheap. Si les Syclone sont partis quasiment dans l’année, GMC devra arrêter la casse après 4900 Typhoon et deux ans.

Jimmy_1998.jpgCet échec montra qu’il n’y avait pas de marché viable pour un utilitaire sportif. C’est également la fin des mini-trucks chez GM. A la génération suivante, tout le monde se décalle d’une taille: les « grands » Blazer/Jimmy (taille M) sont remplacés par le Tahoe/Yukon (taille L), tandis que les Blazer S10/Jimmy S15 (taille S) cèdent la place aux Blazer/Jimmy (taille M), puis au Trailblazer/Envoy (entre le M et le L.)

1992oldsmobilebravada.jpgLe troisième avatar original de la gamme sera l’Oldsmobile Bravada, en 1991. Cette fois-ci, GM tente la carte du luxe. De l’extérieur, seule la calandre est inédite. A l’intérieure, la sellerie cuir est logiquement de série, ainsi que l’ABS, l’ouverture a distance, les 4 roues motrices et le V6 4,3l « Vortec » (160ch, puis 200ch en 1992.) Les puristes hurlent et les débuts sont modestes, au point que GM devra s’y reprendre plusieurs fois. Le Bravada quitte la scène en 1994, pour revenir 2 ans après, puis ce sera le Bravada III en 2002 (sur base Trailblazer.) Devenu un succès, il survit à Oldsmobile et prend un badge Buick (2004), pour devenir le Rainier (abandonné il y a peu.)

Poster un Commentaire

8 Commentaires sur "Brève rencontre: GMC Syclone"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
kitnoce
Invité

J’ai vu un Typhoon ici à Neuchâtel, ça ronronne sympa…J’aime bien la gueule de ces bagnoles, ai un faible pour les pick-up Chevrolet S10…

obi wan
Invité

plus rapide qu’une ferrari ca donne quoi au départ arreter ? parce que faut compter sur l’inertie de la boite auto qui doit etre trois rapport en plus …

firecracker
Invité

ben justement, joest l’a dit, au 0 à 100, donc D.A. Perso, je ne crois que ce que je vois et là va falloir me montrer plusieurs runs.

firecracker
Invité

ok vs 911 turbo
http://www.youtube.com/watch?v=p-LzboZVBaE#
celui contre la camaro est pas mal non plus

gouzizi
Invité

le syclone est un monstre de run. Le V6 est incassable et quelques bidouilles du turbo permettent d’attendre des puissances incroyable.

C’est la skyline version US.

wpDiscuz