Accueil Concept car GM Volt Fuel Cell

GM Volt Fuel Cell

77
6
PARTAGER

2007_gm_eflex_title.jpgLors de la présentation du concept Volt à Détroit, GM avait alors affirmé son désir de pouvoir remplacer le petit moteur thermique par d’autres unités de production d’électricité. Voici chose fait avec la dernière itération en date de la pile à combustible chez GM installée sous le long capot de la Volt.

On retrouve donc dans ce concept l’ensemble de la Chevrolet Volt, à savoir un soubassement de plateforme Delta (Chevrolet Cobalt, Opel Astra…) avec un système de propulsion électrique composé d’un générateur à l’avant (70kW), de moteurs dans les roues arrière (25 kW chacun), d’une batterie Lithium-Ion et d’un système de production d’électricité permettant d’augmenter l’autonomie.

A bord de la E-Flex, la taille des batteries est réduite de moitié, ainsi que l’autonomie du fonctionnement en tout électrique, ceci pour faire la place au stockage d’hydrogène pour le moins encombrant. Le mode de fonctionnement évolue aussi sensiblement. On passe d’un hybride série (Le moteur thermique fourni de l’électricité au pack batterie qui est la source principale d’énergie) à un mode parallèle. Ici, les batteries servent à fournir de l’énergie supplémentaire à la propulsion pour réduire la charge sur la pile à combustible.

Cette dernière est de la cinquième génération de pile à combustible de GM, sachant que la quatrième génération était celle équipant les Sequel et Equinox FC. Si la quatrième génération proposait une autonomie de 483 km avec 8kg d’hydrogène, la Volt annonce elle aussi 483 km d’autonomie, mais avec seulement 4 kg d’hydrogène… Outre ce gain en performance, la pile elle même est réduite de moitié et sa taille est comparable à celle d’un moteur 4 cylindres avec boîte de vitesse automatique. Comme sur la Honda FCX, la pile est disposée verticalement.

2007_gm_e-flex_012007_gm_e-flex_022007_gm_e-flex_032007_gm_e-flex_04

En matière de pile à combustible, il convient de ne pas juger exclusivement sur la base de la puissance, 80 kW en l’occurrence. En effet, l’encombrement et le poids de l’engin permettent aussi de juger des progrès techniques réalisés, sachant que ces deux paramètres sont parmi les plus critiques pour un développement dans des véhicules traditionnels. GM annonce ainsi 3kW / litre et 2kW / kg. Par comparaison, la Honda FCX annonce 2kW / litre et 1.5 kW / kg…

Pour améliorer la performance globale du système, la Volt fait largement appel aux matériaux légers, surtout des plastiques. Ce qui ne l’empêche pas d’afficher 1588 kg sur la balance. Un poids conséquent pour une berline compacte de taille comparable à celle d’une Opel Astra! Mais c’est quand même 30% de moins que la Sequel.

GM annonce par ailleurs une autre nouveauté sur la base du système E-Flex au salon de Francfort, rendez-vous en septembre…

2007_gm_e-flex_052007_gm_e-flex_062007_gm_e-flex_072007_gm_e-flex_082007_gm_e-flex_092007_gm_e-flex_102007_gm_e-flex_112007_gm_e-flex_12

Poster un Commentaire

6 Commentaires sur "GM Volt Fuel Cell"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
technologies
Invité

c’est tres iteressant ; mais il faut accrleré un peu le dévloppement de ces technologies le temmps passe tros vite et le taux de polution augmente de plus en plus

barouf
Invité

Ca a l’air merveilleux comme ça, mais il reste le probleme du coût. Et je rappellerais que l’hydrogène n’existe pas dans la nature, et qu’il faut donc le produire soit à partir de gaz, soit d’eau et d’éléctricité (dont l’origine nucléaire ou hydrocarbure ne fait que peu de doutes)
Je pense donc que le moteur à explosion a encore de beaux jours devant lui malgré ses inconvénients

skooler
Invité

en 1999 on parlais du bug de l’an 2000, qu’on a facilement évité alors si on veut faire avancer les choses rapidement on en est capable
je suis certain que si demain on nous dit qu’on risque de mourrir dans 1ans et que pour éviter ça il faut faire tel ou tel truc là tous le monde va bouger. je pense qu’on n’insiste pas assez fort sur le problème de réchauffement climatique. on fais un tas de conférence mais très peu d’action

Alfred - CoolBranding Marketing Consulting
Invité
On passe dun hybride série (Le moteur thermique fourni de lélectricité au pack batterie qui est la source principale dénergie) à un mode parallèle. Ici, les batteries servent à fournir de lénergie supplémentaire à la propulsion pour réduire la charge sur la pile à combustible. Hum hum… en est-on sûr ? Il me semble qu’une voiture hybride parallèle utlise un moteur à combustion en prise avec les roues, suppléé par un moteur électrique (voir la TOYOTA Prius). Avec une pile à combustible qui ne produit que de l’énergie électrique et aucune énergie mécanique, il me semble que les terminologies de… Lire la suite >>
wpDiscuz