Accueil Alfa Romeo Alfa à la (re)conquête de l’Amérique en 2008

Alfa à la (re)conquête de l’Amérique en 2008

160
31
PARTAGER

Alfa_8c_competizione_5_2 La dernière Alfa Romeo vendue sur le sol américain fut la 164 voici déjà plus de dix ans. A l’époque la qualité de fabrication des modèles du constructeur transalpin laissait à désirer ce qui entraina son départ du nouveau continent.

Sergio Marchionne, le président d’Alfa Romeo, a déclaré qu’une annonce officielle sera faite à l’occasion du prochain salon de Paris mais selon l’hebdomadaire Auto Week la marque pourrait faire son retour aux Etats-Unis et au Canada dès 2008.

Dans un premier temps seule la prestigieuse 8C Competizione serait proposée au catalogue (la moitié des 500 exemplaires produits devraient être réservés aux USA) ouvrant la voie à d’autres modèles comme la 159 (qui pourrait être rallongée pour s’adapter aux productions locales) ou la magnifique Brera à partir de 2010.

Pour distribuer ses véhicules aux Etats-Unis, Alfa Romeo devrait s’appuyer sur les 47 concessions Maserati déjà implantées dans le pays avant de développer son propre réseau si le succès est au rendez-vous.

Source: Auto Week

Poster un Commentaire

31 Commentaires sur "Alfa à la (re)conquête de l’Amérique en 2008"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Michjel
Invité

Espérons que les ricains accueilleront l’arrivée des Alfas sur leur territoire avec engouement. Ca permettrait à la marque au Biscionne d’atteindre ses nouveaux objectifs de ventes et de pouvoir enfin concurrencer ses homologues teutonnes !

Alex
Invité

Ralongé la 159 :s !! ils veulent la dénaturer en somme j’espère pas

AFLC7
Invité

Le « nouveau » V6 s’accomodera bien de la boite auto (même si le « vieux » était surprenant en boite auto sur les Thesis). Ceci permettra de donner un débouché économique viable à ce moteur et de le faire évoluer dans le bon sens (régime maxi et sensations).
La Brera et le Spider correspondent à l’idée que les ricains se font des Alfa alors pourquoi pas ?

Laurent
Invité

Les états unis regorgent de passionnés de la marque à voir le nombre de collectionneurs présents là-bas.
Mais par rapport au volume global de clients potentiels, ça reste pas grand chose.

Avec 47 points de ventes seulement, Alfa va sûrement essayer de se positionner en vrai constructeur haut de gamme et exclusif.
Et forcément, si ça marche le besoin de moteurs plus généreux se fera vite sentir.

Il sera intéressant de voir le développement de l’image sur place.

Josh
Invité

Si Alpha devient un constructeur haut de gamme et exclusif… Que devient maserati, vu que ca sera les meme plateformes, les meme moteurs et la qualité de fabrication devra etre aussi au RDV….

wpDiscuz