Accueil Sécurité Sarkozy et Villepin mauvais élèves

Sarkozy et Villepin mauvais élèves

204
29
PARTAGER

Ddimage0_blogimage_8 Le journal Autoplus daté du 29 novembre vient de publier un article sur le comportement plus que limite des voitures officielles de Nicolas Sarkozy et Dominique de Villepin. En effet une équipe de reporters a suivi pendant trois semaines les deux hommes lors de leurs déplacements et le bilan est édifiant: Feux rouges brûlés, rues prises à contre-sens, excès de vitesse, circulation sur la voie des bus.

Au total le premier ministre aurait perdu 75 points sur son permis de conduire et le ministre de l’intérieur 40. Et tout cela en seulement 50 km ! Pour sa défense, le ministère de l’intérieur a publié un communiqué dans lequel il déclare: "Les menaces liées à la fonction du ministre de l’intérieur justifient l’adoption de certaines mesures particulières de protection. Il en est ainsi lors des déplacements routiers et les mesures mises en oeuvre prennent toujours en compte la sécurité des tiers". Allez dire cela au pauvre automobiliste percuté par un motard du convoi le 1er novembre alors qu’il était tranquillement arrêté à un feu rouge…

Poster un Commentaire

28 Commentaires sur "Sarkozy et Villepin mauvais élèves"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
P.G
Invité

sans vouloir cracher dans la soupe je trouve ce genre d’enquete totalement contre-productive vu que les ministres circulent en convoi escorté et ne sont donc pas tenu au respect du code. C comme si on disait que les flics devaient respecter le code de la route en intervention.

Tomikat
Invité

C’est vrai. Meme si quelques fois, ils doivent qd meme abuser de leur pouvoir …

Otokar
Invité

Bon, c’est vrai, cependant, ont-ils pris des nouvelles de l’automobiliste percuté?

Laurent
Invité

Le genre de pseudo enquête qui vise à masquer sous le prétexte d’un magazine automobile une version spécialisée d' »Ici Paris » ou « Voici ».
Purement racoleur pour des voyeurs frustrés.

Si nos gouvernants roulaient sagement dans les bouchons parisiens ils participeraient à une réunion par jour on tourverait à redire sur leur peu d’activité ……

Et de toutes façons, le code de la route prévoit les convois prioritaires assortis d’escortes de motards.
Dans le cas présent, si un automobiliste coupe la route au convoi, même s’il passe au vert, c’est lui qui est en infraction, pas le ministre.

Xavier
Invité

Franchement cet article est navrant. Juste pour faire de la pub et vendre du papier. Je trouve nul qu’un magazine aussi sérieux tombe dans ces articles déchets.
Je trouve normal le comportement de nos dirigeants (sans abus) car sinon comment feraient ils pour diriger un pays à attendre dans les bouchons parisiens sur le périph.
Celui qui condamne cette attitude n’est pas réaliste.

Je trouve cela nul de publier ce genre d’enquete.

wpDiscuz