Accueil Sport auto Rallye Acropole, FIA deuxième

Rallye Acropole, FIA deuxième

23
4
PARTAGER

Diapo_111 Semaine difficile pour la FIA qui en moins d’une semaine commet deux bourdes magistrales. Après le cafouillage d’Indianapolis, voici que les chaleurs grecques ont atteint la lucidité des commissaires sportifs en charge du rallye Acropole. Lors des vérifications de jeudi soir, les 3 Subaru engagées pour P.Solberg, C.Atkinson et S.Sarrazin, ainsi que la Mitsubishi de G.Galli sont pesées sous le poids minimun. Le règlement est assez clair dans ces cas là puisqu’il impose la disqualification mais la clarté du texte ne semble pas être la même pour tout le monde.

Malgré la fureur des teams
managers concurrents, la "sanction" donnée aux écuries fautives se
résume à une amende de l’ordre de 60 000$ pour Subaru et 10 000$ pour
Mitsubishi. Hans-Christoph Mehmel, président du collège des
commissaires, balbutiait en guise d’excuse :

Après ce qui s’est passé à Indianapolis, nous ne pouvions pas exclure 4 voitures.

Diapo_160Sauf que Peugeot fut lourdement sanctionné par le passé, au point de leur retirer des victoires pour une pièce trop légère de …20g, ou encore pour des conseils donnés oralement à Marcus Gronholm lors d’une tentative de réparation de sa 206. Pour avoir monté des pneus neufs, 200 mètres "trop tôt", S.Loeb s’était vu déposséder de sa première victoire monégasque en 2002. Et lorsque l’on sait que Subaru fut en 2003, année du titre de Solberg pour 3 points, absous d’une pesée en dessous du poids (déjà), on peut effectivement et raisonnablement se demander si la position de D.Richards comme patron des droits commerciaux du WRC n’est pas de nature à lui apporter quelques "clémences" dans les litiges concernant son écurie.
Ce parti-pris manifeste aura au moins permis de comprendre pourquoi le groupe PSA a décidé de quitter brutalement le WRC dès 2006. La FIA saura t’elle faire son mea culpa ou s’enfermera t’elle dans sa tour d’ivoire? réponse au prochain épisode.
Parlons sport, à la fin de la première étape, sachez tout de même que Sébastien Loeb a pris la tête, suivi de près par Marcus Gronholm sur Peugeot 307 et Carlos Sainz sur l’autre Citroën Xsara. T.Gardemeister sur Ford Focus est à l’affût en 4eme position.


Source: Eurosport

Poster un Commentaire

4 Commentaires sur "Rallye Acropole, FIA deuxième"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Laurent
Invité
C’est vrai que la ficelle est un peu grosse… Il a bon dos sur ce coup là Indianapolis. Qu’aurait’il fallu trouver comme prétexte sans cela ? Mais les circonstances sont différentes de celles des exclusions Peugeot : PSA dominait le championnat alors ça permettait de resserrer les positions, alors que là bien au contraire…. (quoi c’est censé être un sport avant tout ? Zut alors on m’aurait menti ?……) Et la double casquette de David Richards n’est certainement pas étrangère à tout ça effectivement. Ce qui serait amusant sera de voir Skoda venir avec des autos plus légères histoire de… Lire la suite >>
P.Garcia
Invité

« Mais les circonstances sont différentes de celles des exclusions Peugeot : PSA dominait le championnat alors ça permettait de resserrer les positions, alors que là bien au contraire…. »

j’ai tout de même l’impression que le but recherché est un peu le même mais qu’au lieu de « charger » le dominant, on ferme les yeux sur les erreurs du chasseur.

Laurent
Invité

On est d’accord !
Il s’agissait là de pur mauvais esprit….
Dans les deux cas, c’est le même qui en profite…

P.Garcia
Invité

D’ailleurs il semble que JP Nicolas ait pris une belle colère. On imagine sans peine ce qu’il serait advenu à Corrado Provera s’il était encore là : Une crise de nerf garantie 😀

wpDiscuz