Accueil Africa Eco Race Africa Eco Race 2018 – étape 9 : Vasilyev se rebiffe

Africa Eco Race 2018 – étape 9 : Vasilyev se rebiffe

190
0
PARTAGER

Victime de la spéciale d’hier, le tenant du titre, Vasilyev, a remporté l’étape et grignote son retard.

L’étape du jour était une boucle autour d’Amodjar. Une première liaison emmenait tout le monde vers la ville historique de Chinguetti. De là, une grande boucle de 340 km dans les dunes mauritaniennes attendait tout le monde.

Serradori ouvrait la route, certes avec les traces des motos. Mais, Vasilyev, lui, avait pas mal de concurrents devant lui et pouvait donc attaquer un peu plus. Si le début de l’étape se passe bien pour Serradori, l’arrivée dans l’énorme cordon de dunes molles le verra se tanker.

Vasilyev lui, passe sans trop d’encombres. Désormais il va falloir se sortir rapidement du faux pas. Alors qu’il avait 8 minutes 30 au 2nd « check point », Serradori passe au 3ème et dernier CP avec 22 minutes de retard ! 30 minutes perdues dans le sable. Mais, au final à l’arrivée, il termine avec 17 minutes 48 de retard. Il a graté 4 minutes sur les 72 derniers kilomètres.

Vasilyev l’emporte, devant Thomasse à 6 minutes 06 et De Rooy à 17 minutes 26. Serradori limite la casse avec un peu moins de 18 minutes reperdues sur le Russe. Derrière, on trouve les « habituels » Gomez, Vauthier, Rudskoy, Julien, ou Martin. Ce dernier abandonne tout de même 1h sur le vainqueur du jour.

Classement Général

Au général, Serradori conserve la tête avec 48 minutes 02 d’avance sur Vasilyev. Thomasse reste 3ème loin derrière, et loin devant De Rooy 4ème et premier camion. On notera le coup de bambou pour David Gérard. 6ème du général hier, il perd 7h30 et glisse à la 17ème place. Jean-Noël Julien le remplace, derrière Vauthier 5ème.

Demain, nouvelle grosse étape dans les dunes de Mauritanie. Repartis d’Amodjar où ils bivouaquent ce soir, les concurrents rejoindront Atar, ville emblématique du Dakar quand il était en Afrique. Direction Akjoujt, 408 km plus loin. Du sable à perte de vue et encore de gros cordons de dunes molles. Ceux qui s’en sortiront pourront directement aller au bivouac. Ce sera la dernière grosse étape avant de filer vers le Sénégal et le Lac Rose.

Illustration : AER 2018

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz