Accueil Finance Officiel : GM&S repris par GMD

Officiel : GM&S repris par GMD

410
1
PARTAGER
GM&S repris par GMD - Des presses chez GM&S

La reprise de GM&S fut le feuilleton de l’été sur le front de l’emploi dans l’automobile. Anecdotique mais symptomatique.

Après avoir repoussé plusieurs fois sa décision, le Tribunal de Commerce de Poitiers a tranché. L’équipementier creusois GM&S est repris par l’emboutisseur GMD pour 1 euro. La prise de contrôle sera effective au 11 septembre.

Concernant les emplois, seuls 120 sur 277 sont conservés. Les plus optimistes diront qu’au moins 120 emplois ont été conservés quand 277 pouvaient disparaître. Certains salariés y ont cru jusqu’au bout.

En effet, des groupes d’employés de GM&S sont allés bloquer le site PSA de Poissy, puis ont tenté de faire de même (en vain) sur le site Renault de Flins. Avant de finir sur le site PSA de Sept-Fons qui avait déjà été bloqué au cours de l’été.

Une amélioration de l’offre toujours possible

Le TC de Poitiers regrette tout de même la faiblesse du nombre d’emplois reprise, ainsi que le prix de cession.

Mais, tout n’est pas encore terminé. GMD peut toujours améliorer son offre. Toutefois, on voit mal comment les deux principaux clients, Renault et PSA, décideraient d’augmenter une nouvelle fois leurs commandes, ou leurs investissements, vu comment ils ont été traités publiquement. Et par les syndicats, et par l’Etat pour PSA.

Les syndicats réclament toujours des indemnités « supra-légales » de 75 000 euros par salarié. Ces indemnités supérieures à ce que la loi octroie devraient être payées par le repreneur, GMD, mais aussi les clients. Pour le moment, cela n’est pas à l’ordre du jour.

Une pérennisation difficile

Second employeur privé dans le bassin de la Souterraine, GM&S va désormais devoir évoluer pour survivre. Ces changements vont être faits via des investissements en partie payés par l’Etat, mais aussi PSA et Renault.

Le repreneur, Alain Martineau, s’engage à donner la priorité à l’embauche aux salariés qui ne seront pas repris, durant 24 mois. En clair, en cas d’embellie chez GM&S, certains pourraient être réembauchés. Il proposera également des postes au sein de son groupe (mais pas à La Souterraine) pour ceux qui voudraient être reclassés.

Du côté des syndicats, fatalistes, la grogne est toujours là et ils jurent de continuer de se battre. A suivre ?

Symptomatique

GM&S a compté jusqu’à 600 employés il y a une vingtaine d’année. Mais, comme beaucoup d’équipementiers, ils ont vu les clients se tourner vers des concurrents étrangers, implantés dans des pays à bas coût.

Certains, comme GM&S, ne doivent leur survie qu’à Renault et PSA tandis que les autres clients constructeurs sont partis. D’autres équipementiers sur le sol français, souffrent et souffriront.

GMD (Groupe Mécanique Découpage) est présent dans l’emboutissage, la fonderie et la plasturgie. Il compte 4 800 employés, 3 900 en France. Dès lundi, il y en aura, au moins, 120 de plus.

Source : Tribunal de Commerce de Poitiers via AFP, illustration : GM&S

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Officiel : GM&S repris par GMD"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
zeboss
Invité

merci de rappeler aussi que la boutique a été ballotée de repreneurs en repreneurs sans stratégie commerciale, la compétitivité sans logique commerciale n’a aucune chance, un peu façon Heuliez…
Le rcz a été confié à Magna en Autriche et pas à heuliez parce cette boutique disposait d’un vrai BE… Le cout de MO est très proche de la France la bas, ce n’est pas un pays low cost…

wpDiscuz