Accueil Général Francfort 2017 Live : Jaguar I-Pace et I-Pace eTrophy, sportivité électrisante ?...

Francfort 2017 Live : Jaguar I-Pace et I-Pace eTrophy, sportivité électrisante ? [vidéo]

444
0
PARTAGER
Francfort 2017 Jaguar I-Pace eTrophy

Pour soutenir sa participation à la Formule E et promouvoir son concept I-Pace, Jaguar dégaine au Salon IAA 2017 de Francfort son concept de coupe mono-type électrique, le I-Pace eTrophy.

La version « concept » du Jaguar I-Pace a déjà été dévoilée au salon de Los Angeles fin 2016. Aussi, à Francfort, on s’attendait à voir la version de série. En effet, il a rapidement été dit que le « concept » était plus un « show car » et que la version de production suivrait de peu cette présentation.

Mais, ici, pas de version de série. En revanche, on peut découvrir, « en vrai », ce séduisant concept. Les lignes sont musculeuses, l’absence de moteur thermique sous le capot permet d’abaisser un peu celui-ci et de faire ressortir le galbe des ailes. Toutes les surfaces sont traitées à la manière d’un concept car et on espère que les poignées seront escamotables en production, comme ici.

A l’arrière, la lunette est très en biais et surplombée d’un gros béquet. A voir là aussi en production mais cela risque de pénaliser la rétro-vision. En revanche, pour le look c’est tout bon.

I-Pace eTrophy, éléphanteau électrique

Mais, revenons à la version eTrophy du Jaguar I-Pace. Cette dernière transforme la silhouette aguicheuse du Jaguar I-Pace. De larges entrées d’air sont faites dans la partie basse du bouclier avant. Les ailes avant (qui perdent la trappe de la prise électrique) ont des ouïes de refroidissement. Enfin, les bas de caisse sont retouchés.

A l’arrière, un énorme diffuseur mange la partie basse du bouclier. La malle est surplombée d’un énorme aileron en sus du béquet et d’un petit aileron de coffre. De larges parties de carbone sont là pour attester du caractère « course » de ce bébé éléphant électrique. Si quelques uns voulaient douter de sa capacité à faire la course, il sera visible sur 10 épreuves de Formule E à partir de la saison 5 (pas la prochaine mais celle de 2018-2019).

Electrique ou thermique ?

Au côté de ces Jaguar I-Pace et Jaguar I-Pace eTrophy, trône la bestiale Jaguar Project 8. Pure thermique, elle dispose d’un glougloutant V8 de 600 chevaux. D’autant plus glougloutant que la ligne d’échappement, en titane, est active.

De quoi rassurer un peu sur l’avenir (à court terme) de la sportivité chez Jaguar. Cette dernière ne passera pas que par l’électrique. Ouf non ?

Illustration : le blog auto

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz