Accueil Concept car Los Angeles 2016 : Jaguar I-Pace Concept

Los Angeles 2016 : Jaguar I-Pace Concept

184
15
PARTAGER
Jaguar I-Pace Concept (2016)

Le F-Pace a été le premier SUV de la marque ? Et la révolution de Jaguar ne s’arrêtera pas là. Un second SUV, électrique qui plus est, arrivera en 2018. Ce Jaguar I-Pace Concept le préfigure de façon assez fidèle.

La menace Tesla et les objectifs de réduction des consommations et des émissions poussent tous les constructeurs, en particulier en haut de gamme, vers l’électrique. De son côté, Jaguar a déjà fait beaucoup pour se débarrasser de son image de vieille aristocrate anglaise conservatrice. Et le passage à l’électrique qui s’annonce avec la future Jaguar I-Pace devrait parachever les efforts entrepris depuis le lancement de la XF première du nom en 2007.

Présenté en tant que concept, le Jaguar I-Pace de série devrait en être très proche. Et donc conserver ce style mêlant des gênes de berline, de SUV, de coupé à une architecture pensée pour l’électrique. SUV par la hauteur, berline par son arrière fuyant, coupé par ses galbes ou le travail aérodynamique. Qui voit par exemple un flux d’air passer sous le capot pour ressortir à la base du pare-brise. Un SUV pas si SUV qui parvient à exprimer du dynamisme, sans long capot et avec des surfaces vitrées plutôt généreuses.

Le tout sur une architecture qui permet de limiter la longueur à 4m68 tout en ménageant une habitabilité qui semble plus que généreuse. Et un coffre de 530 litres, complété d’un coffre à l’avant. Le plancher plat, et la réduction du volume dévolu à la mécanique à l’avant permet de proposer de l’espace supplémentaire donc, en plus de réorganiser l’équilibre des dimensions.

L’espace habitable vient redonner un peu de charme aux intérieurs Jaguar qui en manquent actuellement. Avec de nouveaux matériaux et une ambiance lumineuse qui ne sont pas sans rappeler un univers Volvo par certains aspects. Par divers touches et clins d’œil, Jaguar évoque son héritage et un positionnement dans l’univers du luxe. Sans oublier la modernité bien entendu avec la multiplication des écrans, qui participent à l’allègement visuel de l’ensemble.

La batterie composée de cellules de type poche est refroidie par liquide, et affiche ici une capacité de 90 kWh. Deux moteurs électriques de 200 ch et 350 Nm, chacun sur un axe, assurent la propulsion. 400 ch et 700 Nm donc au total, pour un 0 à 96 km/h revendiqué en 4 secondes. Et une autonomie en cycle NEDC de 500 km. Soit à peu près 350 km en usage réel et 250 km sur autoroute.

Source : Jaguar

Poster un Commentaire

15 Commentaires sur "Los Angeles 2016 : Jaguar I-Pace Concept"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
jjj
Invité

Je suis assez déçu par la silhouette monovolume de ce I-Pace : certes l’électrique permet de plus grandes libertés, mais au lieu de réinventer le monospace, pourquoi l’élégance qui est due à une Jaguar n’a pas imposé un capot un peu plus long qui servirait de coffre à bagages et un habitacle sur l’arrière ! Le concept Mercédès EQ est à mes yeux plus séduisant.
Au moins l’intérieur semble indiquer que Jaguar a pris conscience de la fadeur de ses intérieurs actuels, mais il y a encore du travail.

SGL
Invité

Très réussit, elle fait moderne, féline, etc. et… mieux que la Tesla Model X 😉
Mais c’est encore qu’un concept, vivement la production.
(Ils sont forts ces Indiens) 😯

SAM
Invité

Oui une nouvelle saucisse!

amiral_sub
Invité

mieux qu’une model X ? Pas par les specs en tout cas

beniot9888
Invité

Elle est très belle. Dommage qu’on ne puisse pas ouvrir vos photos en haute résolution, on ne peut pas lire ce qui est écrit sur les images techniques de la fin.

Thibaut Emme
Admin

@Beniot9888 : un clic droit « ouvrir l’image dans un nouvel onglet » vous permettra de les voitures en taille réelle (et de lire).

beniot9888
Invité

OK

Jo.
Invité
Pas vilain mais bof. Dire que Jaguar fut une marque exclusive faisant rêver. Il est facile de surfer sur un prestige passé pour faire du volume. C’est à terme que les problèmes commence, quand on s’aperçoit que c’est une concurrence a Toyota, heu… pardon Lexus. Pour faire du volume il faut aussi séduire Simone, qui veut un grand coffre pour les courses le samedi après midi chez Carrefour/Walmart, et transporter les gosses et le chien. La classe quoi. C’est le syndrome Porsche Cayenne, cette auto ni moche ni laide, au look batracien (et avec un coffre) pour marchand de fringues.… Lire la suite >>
philouze44
Invité

Jo nous refait la lutte des classes (vu du haut bien sûr) . Jo n’a pas de Simone, il tringle un top model et roule en Type E des 60’s, ce n’est pas grave car il n’a besoin que d’une brosse à dents, car les « Simones » du Carlton fournissent le reste.
Et si c’était pas ça, la vraie classe ? si ça c’était… à gerber finalement ?

Dcomdim
Invité

Sympa tes jugements de pseudo-valeurs…

wpDiscuz