Accueil GP2 F2 2017 à Spa : Injustice 2

F2 2017 à Spa : Injustice 2

724
0
PARTAGER

Charles Leclerc (Prema) s’est une nouvelle fois baladé en F2. Pour un témoin d’usure trop usé, il est exclu de la course 1. Est-ce qu’un élément qui n’apporte aucun avantage mérite vraiment d’exclure un pilote ? Est-ce que la F2 y gagne vraiment avec des punitions mortifères pour des points de règlement ? Poser ces questions, c’est déjà y répondre…

GP3

Commençons par le GP3. Sur une piste détrempée, George Russell (ART Grand Prix) décroche la pole.

Russell domine Nirei Fukuzumi (ART Grand Prix) au feu vert, tandis que Jack Aitken (ART Grand Prix) s’offre Arjun Maini (Jenzer) pour le gain de la 3e place. Dorian Boccolacci (Trident) tente de doubler lui aussi le pilote d’essai Haas F1, il y a contact et le Français y laisse des plumes. Plus loin, Tatiana Calderòn (DAMS) trouve un raccourci et elle se paye Victor Baptista (DAMS) à son retour en piste. Safety-car.
A la reprise, Russell profite de la bagarre entre Fukuzumi et Aitken pour prendre le large. L’Anglo-Coréen a le dernier mot. Néanmoins, Russell est déjà loin…

Troisième succès de Russell en GP3. Aitken et Fukuzumi l’encadrent sur le podium.

Julien Falchero (Campos) se retrouve en pole le dimanche. Le protégé de Jean-Pierre Jarier ne résiste pas à Giuliano Alesi (Trident) au feu vert. Falchero bouchonne le peloton et le pilote Ferrari Academy se retrouve sur orbite. Niko Kari (Arden) remonte le peloton. Aitken craque et il harponne Boccolacci. Russell se retrouve 4e, puis 3e lorsqu’il repasse Kari. Ryan Tveter (Trident) fait sauter le bouchon Falchero. Russell puis Kari doublent ensuite le tricolore. Russell s’offre ensuite Tveter en vue de l’arrivée.

Alesi, Russell et Tveter forment ainsi le tiercé de la course 2. Falchero termine 5e, son meilleur résultat à ce jour.

Beau week-end de Russell, qui bétonne son avance avec 137 points. Aitken est 2e à 101 points. Fukuzumi passe 3e, à 95 points.

Fortunes diverses pour le cla tricolore. Alesi poursuit sa remontada et le voilà 4e à 87 points. Week-end à oublier pour Antoine Hubert (ART Grand Prix), qui dégringole au 5e rang, à 80 points. Boccolacci, aussi rapide que fébrile, laisse une nouvelle fois filer de gros points. Il est 7e à 54 points. Des progrès pour pour Falchero, 14e avec 11 points (alors qu’il n’avait marqué qu’un point jusqu’ici.) Matthieu Vaxivière (DAMS) reste 18e, avec un compteur vierge.

F2

Charles Leclerc (Prema) slalome entre les gouttes et les drapeaux rouges pour décrocher la pole de Spa.

Nicholas Latifi (DAMS) ne peut prendre le départ ; Leclerc se retrouve seul en première ligne. Oliver Rowland (DAMS) bondit au départ et il tente de doubler le Monégasque, y laissant des bouts d’aileron. Antonio Fuoco (Prema) est alors 3e. Jordan King (MP Motorsport) roule sur des débris, qui entraine une crevaison lente, synonyme de retrait. Louis Delétraz (Rapax) et Sergio Sette Camara (MP Motorsport) s’accrochent. Le Suisse doit repasser aux stands et c’est un VSC.
A la reprise, Artem Markelov (Russian Time) double Luca Ghiotto (Russian Time) et il rattrape Fuoco. Rowland ouvre le ballet des arrêts aux stands. Il repart derrière Norman Nato (Arden) qui ne s’est pas arrêté et dont il fini par se débarrasser. Leclerc, lui, ressort devant le pilote Anglais. Fuoco, éphémère leader, s’arrête et voilà Markelov en tête. Le Russe s’arrête à son tour et le voilà 5e. Gustav Mallja (Racing Engineering) et Ghiotto ne résistent pas au Russe. Il s’offre Rowland au passage du damier. La photo-finish prouvant que le Russe est devant.

Encore un triomphe total de Leclerc. Markelov est 2e et Rowland, 3e… Puis la F2 se prend pour le GP3. Leclerc est exclu car la planche sous son fond plat est trop fine. Markelov est pénalisé de 5 secondes pour avoir court-circuité une chicane. Rowland, lui, est pénalisé pour son contact avec Leclerc.
Markelov est déclaré vainqueur, devant Ghiotto et Fuoco.

Le dimanche, Nyck de Vries (Racing Engineering) double Roberto Mehri (Rapax) et il a le polema Nato dans la mire. Le Français le tasse, ce qui permet à Camara, qui assistait à la scène, de se faufiler et prendre ainsi les commandes. De Vries réussit néanmoins à passer et prendre ainsi la 2e place. Ghiotto passe également, prenant la 3e place. Leclerc s’offre une belle remontée, semant Rowland -qui tente également de remonter le peloton- et profitant de l’abandon de Markelov pour prendre la 5e place.

Camara s’offre sa toute première victoire en automobile ! De Vries est 2e et Ghiotto, 3e.

Malgré son exclusion de la course 1, Leclerc reste largement leader, à 218 points. Il sera en tête après Monza, quoi qu’il arrive. Rowland est 2e, à 159 points. Markelov est 3e, à 150 points.

Crédits photos : F2 (sauf photos 2 à 5, GP3.)

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz