Accueil Alfa Romeo BTCC 2017 à Rockingham : avantage Sutton

BTCC 2017 à Rockingham : avantage Sutton

488
0
PARTAGER

Un week-end de folie ! A Snetterton, Enaam Ahmed (Carlin) devient champion de British F3 avec un doublé. A Rockingham, Jamie Caroline (Carlin) joue à l’épicier. Tandis qu’en BTCC, on a un nouveau leader, Ashley Sutton (Levorg) et une Alfa dont tout le paddock parle…British F3

En attendant la finale de l’US F2000, Kaylen Frederick s’offre un test en British F3, à Pembrey, avec Double R. Va-t-on voir le jeune prodige en Europe, sur les traces de Santino Ferrucci ou Ryan Tveter ? De toute façon, la discipline impose un age minimum de 16 ans, que le pilote US n’atteindra pas avant juin 2018…

Enaam Ahmed (Carlin) peut être titré dès Snetterton. Le pilote Anglais est du genre impatient et pour tuer le suspens, il commence par s’offrir la pole.

Ahmed s’élance devant Toby Sowery (Lanan.) 3e sur la grille, Krishnaraaj Mahadik (Double R) loupe son envol. James Pull (Carlin) et Ben Hingeley (Fortec) partent sans lui. Ensuite, il ne se passe plus grand chose. L’écart entre Ahmed et Sowery reste stable. Pull, lui, n’arrive pas à raccrocher le wagon des leaders.

Nouveau succès de l’ogre Ahmed. Sowery est 2e et Pull, 3e.

Guilherme Samaia (Double R) se retrouve en pole pour la course 2. Jordan Cane (Douglas) se blotti dans sa boite de vitesse au feu vert. Hingeley, l’homme des départs, pointe 3e à la chicane. Il y a une bousculade. Cameron Das (Carlin) doit repasser par les stands. Pull, dernier rival d’Ahmed au classement, est meurtri, mais il se traine jusqu’à l’arrivée. En tête, Cane règle le compte de Samia au deuxième passage.

Cane, Samaia et Hingeley passent dans cet ordre devant le starter. Pour 5 points, Ahmed doit patienter jusqu’à la course 3 pour être consacré.

Ahmed retrouve la pole pour la course 3. Pull part en queue de peloton, mais pas question de jouer l’épicier ! Au feu vert, il sème Sowery et Cane. L’ancien champion de F3 Cup tente de rester au contact, mais comme dans la course 1, l’écart reste constant.

Avec panache, Ahmed décroche son sacre en s’imposant une douzième fois. Sowery est 2e et Cane, 3e.

Brillant animateur de la F4 MSA 2015 et du British F3 2016, Ahmed s’impose dans le British F3 2017 avec 575 points. Reste à connaitre son dauphin, Sowery, 2e à 432 points et Pull, 3e à 430 points sont seuls en lice.
Jamie Chadwick (Double R) passe 8e à 227 points. Tristan Charpentier, absent à Snetterton, est 18e à 53 points.

British F4

Double R songe déjà à 2018. Le Libanais Christopher Njeim a eu droit à une séance de simulateur et à un test F4.

A Rockingham, Linus Lundqvist (Double R) se réveille en décrochant la pole.

Oliver York (Fortec) prend un meilleur départ. Le Suédois le repousse par deux fois, en restant sur la trajectoire. Derrière, Jamie Caroline (Carlin) dépose Ayrton Simmons (Arden) et Logan Sargeant (Carlin) au feu vert. Caroline attaque beaucoup et ses pneus ne le supportent pas. Sargeant remonte et une micro-erreur dans l’ultime virage empêche l’Américain de porter le coup de grâce.

Lundqvist, York et Caroline passent dans cet ordre devant le starter.

Patrik Pasma (Carlin) prend un départ moyen et Alex Quinn (Arden) est d’emblée dans sa boite de vitesse. Derrière eux, Simmons, Sargeant et York forment un groupe de chasse. Quinn réussit à trouver l’ouverture. Simmons tente lui aussi de doubler Pasma, en vain.

Quinn, Pasma et Simmons forment ainsi le tiercé du dimanche matin.

Le dimanche après-midi, Sargeant est en pole. Derrière, Simmons, Lundqvist et York se battent pour la 2e place. L’Américain peut donc filer. Caroline se mêle au groupe de chasse. York parvient à prendre le dessus. Caroline double Lundqvist, puis Simmons et le voilà 3e.

Premier succès en British F4 pour Sargeant. York et Caroline l’encadrent sur le podium.

1er à 364 points, Caroline semble vouloir gérer son avance, d’autant plus qu’il n’y a pas d’autre pilote constamment sur le podium. 2e à 289,5 points, Oscar Piastri (Arden) est complètement passé à côté de Rockingham. 3e à 283 points, Sargeant peut avant tout viser l’argent.

BTCC

La grande nouvelle de Rockingham, c’est l’annonce du retour d’Alfa Romeo. L’an prochain, chez Handy Motorsport, Rob Austin troquera sa vieille Toyota Avensis pour une Giulietta. Alfa UK le soutiendra (à défaut de Milan…)

James Cole (Levorg) semble aller de plus en plus vite. Après trois 5e place consécutives, il décroche la pole de Rockingham.

Comme un grand, Cole démarre devant Jack Goff (Civic Type-R.) Au fil des tours, la Levorg s’échappe et Goff se fait rattraper par Ashley Sutton (Levorg) et Josh Cook (MG6.) Sutton met la Honda privée sous pression. Il trouve l’ouverture dans l’avant-dernier virage. Goff referme alors la porte avant que Cook ne passe.

Premier triomphe en BTCC pour Cole (et premier podium.) Sutton assure le doublé ; Goff est 3e.

Le quart d’heure de gloire de Cole ne dure pas. Au feu vert de la course 2, Sutton lui brule la politesse. Déconcentré, Cole part jardiner. Goff, Cook, Mat Jackson (Focus), Matt Neal (Civic Type-R), et Colin Turkington (BMW 125i M) ont le temps de passer ! Gordon Shedden (Civic Type-R) a un accident et il doit renoncer.
A la reprise, Jackson sort les forceps pour passer Cook. Neal tente sa chance un tour plus tard et les deux voitures se retrouvent dans le décor. En queue de peloton Rory Butcher (Focus) expédie Matt Simpson (Civic Type-R) dans les barrières. Goff pense pouvoir terminer 2e. C’était sans compter sur Jackson et Turkington, qui le doublent. Les deux pilotes se passent et se repassent ensuite. Jackson ayant le dernier mot.

Ainsi, Sutton, Jackson et Turkington montent sur l’estrade.

Andrew Jordan (BMW 125i M) est en pole pour la course 3. Durant toute l’épreuve, Adam Morgan est à ses trousses. Goff, lui, est une nouvelle fois en lice pour le podium. Rob Collard (BMW 125i M) tente de le déloger de la 3e place et il se fait dégager. Jason Plato (Levorg) en a profité pour passer. Il revient sur Morgan, qui relâche Jordan et réussit à se maintenir.

Le week-end se termine ainsi avec Jordan, Morgan et Plato sur le podium.

A force d’enchainer les podiums, Sutton était promis à la tête du classement. Il prend l’avantage, avec 312 points. 2e à 300 points, Turkington ne demande qu’à reprendre les commandes à Silverstone. Week-end pourri pour Shedden, 3e à 257 points ; ça va être compliqué de défendre le titre…

Crédits photos : BTCC (photos 1 et 14 à 19), Kaylen Frederick (photo 2), BRDC F3 (photos 3 à 7), Christopher Njeim (photo 8) et MSA Formula (photos 9 à 13.)

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz