Accueil Land Rover Land Rover réfléchit à lancer un concurrent du Bentayga

Land Rover réfléchit à lancer un concurrent du Bentayga

127
8
PARTAGER

Avec le Bentayga, Bentley a visé juste et profite aujourd’hui d’un monopole sur le segment des SUVs de luxe attisant la convoitise d’autres constructeurs comme Land Rover.

Dans un interview, Gerry McGovern, le responsable du design de Land Rover qui a juré entre autres de faire la peau des préparateurs, déclare qu’il est ouvert à l’idée de lancer un Range Rover plus luxueux. « Pourquoi pas ? Nous avons réalisé que nous avons une large gamme en termes de tarifs, ce n’est pas pas une grand pas pour nous d’aller sur le territoire du Bentayga », at-il déclaré. Le responsable du design de la marque britannique n’a aucun doute sur le succès Range Rover plus huppé capable de délester le Bentayga de sa clientèle. « Bentley n’a aucun pedigree et aucune légitimité dans ce segment (SUV). Le nôtre est incontestable », a-t-il précisé. Les propos de McGovern sont à prendre au sérieux puisqu’il fait office de porte-parole de la marque depuis de nombreuses années.

Ce n’est pas la première fois que Land Rover aborde le sujet d’une version plus huppée et le lancement du Velar en mars suggère que la prochaine génération du Sport marchera sur les plates-bandes du Range Rover. Il ne serait pas surprenant que Land Rover nous prépare un « Range » encore plus cossu.

Le ticket d’entrée de gamme du Range Rover est aujourd’hui de 98 600 euros pour une version diesel 3 litres TD V6 tandis que la finition la plus onéreuse atteint 200 700 euros avec le V8 5 litres Supercharged Autobiography en version longue. De son côté, la version diesel du Bentayga équipée du V8 $ litres s’affiche à 175 800 euros et la version essence propulsée par le W12 6 litres est à 217 300 euros. Le Bentayga est à portée de main. Il faudra tout de fois plus que des tarifs proches pour s’attaquer au Bentayga, à commencer par une gamme de moteurs plus exclusive. Dans le segment du Bentayga, il n’y a pas de salut sans V12. Le recours à l’hybridation ou l’électrification pour un V8 ne peuvent pas remplacer le prestige d’un 12 cylindres.

 

Source : Automotive News

Source photo : Land Rover

 

Poster un Commentaire

8 Commentaires sur "Land Rover réfléchit à lancer un concurrent du Bentayga"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Panama
Invité

C’est aussi une histoire de blason. Et contrairement à ce que dit M. McGovern, celui de Range Rover ne vaut pas celui de Bentley.

Thibaut Emme
Admin

Et pourtant, la Reine Elisabeth roule en Range Rover et pas en Bentley 😉

Thibaut Emme
Admin

Et surtout elle les conduit elle-même ses Range :O
Hop le chauffeur en passager (véridique).

wizz
Membre

peut-être parce que jusqu’à récemment, en tant que véhicule « adapté à leur résidence secondaire », il n’y avait que les Range Rover comme le maximum standing (ils ne vont pas quand même rouler en Toyota Landcruiser, ou en Jeep…)

désormais, ayant déjà vendu des limousines Bentley à des clients, le vendeur pourra aussi leur proposer un véhicule d’un standing leur correspondant: Bentayga (au lieu de voir ses clients aller en face pour acheter un SUV de haut standing)

seb
Invité
Ca dépend à quel niveau .. Range Rover à tout à fait les capacités de sortir un SUV de grand luxe capable de concurrencer le Bentayga ( un bien meilleur grimpeur de surcrois … ) En revanche je les vois clairement pas sortir un moteur capable de tenir le Bentley … Je le croise assez souvent ce nouveau Range illustré sur la photo et c’est une sacré belle bête ( tout comme les Range depuis le P38 dailleur ) en revanche j’accroche pas du tout avec le tableau de bord un peu repris de l’Evoque , ça manque de ….… Lire la suite >>
wizz
Membre
seb pourquoi ce réflexe « je suis constructeur, je dois concevoir le chassis, et aussi le moteur, la boite de vitesse, etc…. » Michelin, Bridgestone, Pirelli….font d’excellents pneus. Autant de se faire fournir par eux… Conti, Bosch, Brembo….ce ne sont pas des choix de freins qui manquent ZF, Aisin, Getrag….ce ne sont pas des choix de boite de vitesse qui manquent Bref, tout fabriquer par soi même n’est pas une obligation. Et on n’est pas obligé de fusionner, de se faire racheter par un autre pour avoir accès à ses composants. Toyota s’est associé avec BMW sur quelques projets, et partagent quelques… Lire la suite >>
gigi4lm
Invité

Bientôt il va falloir s’aligner sur le futur Rolls Royce.

wpDiscuz