Poster un Commentaire

17 Commentaires sur "Bilan juin 2017 : Chine"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Pat
Invité

Quel gadin pour Citroën présent depuis des décennies en Chine et qui va bientôt se faire dépasser par Renault qui débarque tout juste.

Pour les chevrons, ce gâchis, généré par les choix contestables de la direction de PSA, me paraît difficilement rattrapable.

En espérant que cette marque historique puisse s’en sortir…

STRATOS
Invité

Les carottes sont cuites pour PSA, ils n’arriveront pas à gérer 4 marques, c’est déjà la cata avec DS et Citroën, avec Opel en plus et actif en Europe seulement, le pire est à craindre.

crash71100
Invité

Une vrai cata pour PSA, je me demande comment DS peut survivre en Chine, le DS7 devrait relevé un poil les ventes mais ça sera pas suffisant

SGL
Invité

Houlà… Stop !
Cela va très mal en Chine parce que PSA refuse faire la guerre des prix (a raison)
Moins vendre, mais gagner de l’argent… Tout le monde ne peu dire autant !
PSA a annoncé jeudi une hausse de 2,31% de ses ventes au premier semestre à 1,58 million de véhicules.
Les nouveaux modèles aux versions spécialement pour la Chine sont en préparation pour 2018-20 !
Iran, Afrique et Moyen-Orient sont en forte hausse.
https://www.challenges.fr/automobile/actu-auto/la-chine-fait-plonger-les-ventes-semestrielles-de-psa_487150

crash71100
Invité

PSA a déjà plein de modèle spécifique dans leurs gammes, il y a que de ça chez DS et au final, ces voitures vont devenir les voitures françaises les plus rares de l’histoire vu que personne les achètent…

Je vois pas non plus comment PSA peut se faire plus de fric qu’un autre vu les nombres de voiture vendus, ils font -30 000 de moyenne par rapport aux concurrents. Même si ils veulent pas rentrer dans la guerre des prix, ils perdent forcement plus que les autres avec ces chiffres.

SGL
Invité

Oui, c’est exact @crash71100, mais avec des modèles mal adaptés et sur des anciennes plateformes.
Les Chinois veulent des berlines longues à grand empattement ou maintenant des SUV.
Les 4008 et 5008 ne commencent seulement leurs carrières, et bientôt pour la DS 7.
Le rendement des usines va être revu totalement.
Alors oui ça ne va vraiment pas, mais Carlos en a « sous le pied » pour l’avenir ! 😉

2 0 8
Invité

Il faudrait dire à ton Carlos d’arrêter DS.
Il aura déjà fort à faire à gérer Peugeot, Citroën et Opel.

SGL
Invité
Bah, laissons-lui le temps d’agir ! Globalement, depuis qu’il a pris ses fonctions Peugeot va bien… Voir très bien. Citroën commence par aller mieux… Et ce n’est que le commencement du début ! DS, le commencement du mieux ne sera pas avant 2018, idem pour Opel. DS existe parce qu’il faut un premium dans un groupe… Cela me semble d’une évidence. Opel est là, au sien du groupe, pour percer au-delà de Rhin et en Europe du Nord ou les préjugées sur les voitures françaises les condamnent à faire que de la figuration… C’est comme ça ! Opel pourrait d’ailleurs… Lire la suite >>
commandant tour
Invité
Tu as tout a fait raison sur la guerre des prix ; le marché chinois s ‘est retourné vers des entrées de gammes ce que les marques chinoises savent très bien faire: du joli (de loin), pas cher a produire et rentable pour eux Par contre là où PSA est mal barré s’est justement là : produire du niveau 1 de facon rentable n’a jamais été possible chez PSA . Alors décider de ne pas vendre ces versions pendant un temps OK, sauf que si on a rien derrière, alors les marques vont devenir invisible … et malheureusement, les voitures… Lire la suite >>
Navigator84
Invité

Carlos parle de rentabilité. Alors qu’il faut encore d’énormes investissement pour relancer Citroën et positonner DS.
Et espérer de réduire certains coûts en avalant Opel/Vauxhall (avec à la clé des fermetures d’usines).

Pat
Invité

C’est la raison qui m’a fait tiquer quand PSA, qui n’avait pas encore commencé son redressement à annoncé le rachat d’Opel.
Éparpiller ses forces quand on est au fond, ça peut surprendre.
En attendant, Citroën sombre encore. Idem pour DS.

Pat
Invité

Avec le nombre de modèles de SUV disponibles en Chine, il va falloir que les modèles PSA offrent beaucoup de choses de plus si ils veulent remonter sur les autres en parts de marché sans toucher au prix.

Pas de chance, leur principale différence est qu’aucun d’entre eux ne dispose de quatre roues motrices.

Contrairement à la concurrence.

SGL
Invité

Pour rouler à 99,9 % sur la route, cela ne doit pas trop poser de problèmes.
Le Chinois recherche le look SUV avec beaucoup de place à l’arrière.
… et si ce n’est pas le cas : combien en % de 4RM là-bas ? 😉

Navigator84
Invité
Pas grand chose. Je me demande même si les stars du marché que sont les Haval H6 Trumpchi GS4 existent en 4×4. Il faut garder en tête que la Chine est aussi grande que l’Europe. Avec autant de disparités démographiques, économiques, sociales et culturelles. Les grandes agglomérations à l’est sont comme celles d’Europe de l’Ouest : riches, équipées où le marché devient de renouvellement. La demande est tournée sur des modèles étrangers. Prédominance du premium. Puis il y a les autres grandes villes à l’intérieur du pays (en gros les capitales de province ou les autres grandes villes des zones… Lire la suite >>
Frederic Papkoff
Admin

En Chine, la transmission intégrale n’est globalement proposée que sur les modèles du segment D. Les constructeurs étrangers la proposent en haut de gamme sur leurs modèle du segment C. Des versions aux chiffres de ventes très faibles…

La plupart des constructeurs chinois ne proposent d’ailleurs pas de transmission intégrale sur leurs SUV. Le Haval H6 propose, mais pas le Trumpchi GS4 par exemple.

twruit
Invité

ben je crois qu’il faut faire des voitures très laides pour plaire aux chinois la v w lavida en est le plus moche exemple ou des voitures fadasses a l’extreme comme vw sait les faire

Navigator84
Invité

Les Dacia ne sont pas des prix de beauté. Cela ne les empêchent pas de se vendre …

wpDiscuz