Accueil General Motors GM : charges supplémentaires liées à la vente d’Opel dans un marché en...

GM : charges supplémentaires liées à la vente d’Opel dans un marché en berne

137
1
PARTAGER

General Motors a indiqué lundi que les charges liées à la vente de sa filiale européenne Opel/Vauxhall à PSA allaient augmenter de 1 milliard de dollars par rapport à l’estimation initiale. Au final, ces dernières s’élèveront à 5,5 milliards de dollars au lieu des 4,5 milliards prévu initialement.

C’est en effet ce qu’a déclaré Chuck Stevens, le directeur financier de GM lors d’une conférence téléphonique avec des analystes. Cette augmentation est consécutive à la prise en compte de coûts supplémentaires liés à la transaction.

Le dirigeant a parallèlement annoncé que le constructeur US allait lancer une émission obligataire de 3 milliards de dollars dans le but de couvrir les retraites des salariés d’Opel/Vauxhall repris par PSA. Il a par ailleurs précisé que l’opération est en bonne voie d’être finalisée en 2017.

Chuck Stevens s’est néanmoins montré beaucoup moins optimiste en ce qui concerne les ventes de véhicules de l’ensemble de l’industrie aux Etats-Unis durant cette année. Selon lui, leurs volumes devraient au final s’établir dans la fourchette basse de 17 millions d’unités. GM prévoyait jusqu’à présent des ventes au niveau de la barre médiane de 17 millions d’unités.

Le directeur financier du groupe automobile estime que le marché est en train de ralentir, ne se faisant aucune illusion sur le sujet. Dans un tel contexte, les constructeurs sont sous pression, forcés de réduire leurs marges pour pouvoir écouler leurs stocks. Chuck Stevens a néanmoins que les ventes pourraient diminuer de 200.000 à 300.000 unités cette année mais que GM s’était « quelque peu immunisé » contre ce ralentissement en réduisant ses ventes de parcs automobiles. Il a par ailleurs confirmé l’objectif du groupe de ramener ses stocks US à 70 jours d’ici décembre, contre 110 jours en juin.

Pour rappel, 17,55 millions de véhicules neufs ont été vendus aux Etats-Unis en 2016, ce qui constitue un record. Mais désormais, les analystes du secteur observent une stagnation du marché, et s’attendent même à un premier recul des ventes depuis la crise. Le marché a reculé de 2,13% depuis le début de l’année.

Sources : AFP, GM, Reuters

Crédit Illustration :  logo constructeurs

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "GM : charges supplémentaires liées à la vente d’Opel dans un marché en berne"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Salva
Invité

Opel rentable dès 2018 !

wpDiscuz