Accueil Chevrolet Nascar 2018 : drapeau à damier pour Dale Earnhardt Jr

Nascar 2018 : drapeau à damier pour Dale Earnhardt Jr

96
0
PARTAGER

C’était inévitable, à défaut d’être souhaitable. Dale Earnhardt Jr, le pilote le plus populaire de la Nascar, va raccrocher le casque en fin de saison.

Fils du septuple champion de Nascar Dale Earnhardt, « Junior » a vite prouvé qu’il n’était pas un « fils de ». En effet, en 1998, pour sa première saison en Busch Series (la « L2 » de la Nascar), il s’imposa et il récidiva en 1999. Passé dans la discipline reine en 2000 (au sein de la structure paternelle), il s’imposa d’emblée. La mort de son père, lors des Daytona 500 de 2001, n’interrompit pas son ardeur. 3e du championnat 2003, il connu un certain flottement et il décida de changer d’équipe, en 2008. Mais chez Hendrick Motorsport, les podiums restèrent rares. En parallèle, il fut plusieurs fois consacré pilote préféré du public. Comme nombre de concurrents, il investi divers secteurs (restauration, production TV…) Sans oublier sa propre structure, JR Motorsport.

Puis, en 2016, il fut victime de plusieurs gros crash. Il se plaignit de pertes de connaissance et on lui diagnostiqua un traumatisme crânien. Il dut rester de longs mois loin des pistes, manquant finalement le reste de la saison. Jeff Gordon, copropriétaire d’Hendrick Motorsport, le remplaça.
Le retour au volant fut une douche froide : une première ligne à Daytona, un unique top 10 et quelques crashs. A 43 ans, dont 18 en Nascar et 26 succès, la retraite semblait inévitable. C’est à Rick Hendrick qu’il confia son souhait en premier. Sa première préoccupation fut le devenir de sa voiture (la 88) et de ses mécaniciens. Il a déjà programmé deux courses en Xfinity Series, en 2018, avec JR Motorsport. Puis ce sera tout. Signalons qu’il a déjà piloté deux fois une Corvette lors des 24 heures de Daytona. De là à l’imaginer chez Cadillac, avec Gordon…

En attendant, c’est un coup dur pour la Nascar. Avec les retraites de Tony Stewart, Jeff Gordon, Carl Edwards et maintenant, de Dale Earnhardt Jr, c’est toute une génération de pilotes qui s’en va. Surtout, c’étaient les chouchous du public (et des sponsors.)

Crédit photos : GM

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz