Image absante

Exclusif : Un cabriolet Loremo pour Genève

%name Exclusif : Un cabriolet Loremo pour Genève

Cette année, Loremo avait décidé de ne pas exposer à Genève. En 2008, ils y seront bel et bien présents avec un nouveau modèle, un cabriolet.

La Loremo (pour LOw REsistance MObile) est un des concepts les plus intelligents de ces dernières années. Le principe est simple : alléger la voiture et soigner laérodynamique pour offrir une voiture économique à lusage et bon marché. Ceci a induit une architecture très particulière, avec un châssis en forme de baignoire formant une ceinture autour des passagers. Des portes classiques auraient été trop coûteuses en termes de masse. Mais laccès demeure aisé, comme le prouve cette demoiselle en minijupe qui parvient à rester décente lors de son accès à bord.

 

Au final, le modèle annoncé pour 2010 semble réaliser la quadrature du cercle. Une voiture à la fois sobre (entre 2l et 3l/100km) et performante (0 à 100km/h en 10s et 200km/h en pointe pour la version la plus puissante). Un cabriolet était annoncé depuis un certain temps. Et ce sera la star du stand Loremo à Genève (ils me l’ont annoncé à Francfort). Contrairement à dautres projets plus ou moins utopiques, Loremo semble avancer avec sagesse vers une commercialisation.

%name Exclusif : Un cabriolet Loremo pour Genève

Lien : le site officiel de Loremo

Lire également : Loremo LS

4 réponses
  1. Charles "Light is Right"
    Charles "Light is Right" à |

    Quid d’une extraction des passagers en cas de chocs frontal?

    Répondre
  2. beniot9888
    Ben à |

    « alléger la voiture et soigner laérodynamique ». On ne peut que les encourager à continuer dans cette voie.

    Répondre
  3. Vincent P.
    Vincent P. à |

    « Des portes classiques auraient été trop coûteuses en termes de masse »:

    Le problème n’est pas le poids des portières, mais plutôt que ces portières font « perdre » beaucoup de rigidité au chassis.
    Dans une voiture classique, le chassis est justement plus lourd, plus rigide, pour compenser la rigidité perdues à cause des espaces créés par les portières.

    Pour pouvoir faire un chassis très léger, tout en gardant les mêmes normes de sécurité, il fallait donc adopter ce concept de « baignoire » … et donc de se passer de portières.
    Le poids des portières n’a rien à faire ici.

    Répondre
Poster un commentaire