par La rédaction

Nissan GT-R 2012 : constante évolution

Depuis le coup d'envoi du large projet R35 sous la houlette de Mizuno San, la supersportive japonaise a régulièrement évolué par retouches subtiles sur nombre de points. Evolution plutôt que révolution afin de ne cesser de perfectionner une référence laquelle se dévoile finalement aujourd'hui sous millésime 2012.

Zapping Le Blogauto Essai Cupra Formentor VZ5 sur neige

Depuis le coup d'envoi du large projet R35 sous la houlette de Mizuno San, la supersportive japonaise a régulièrement évolué par retouches subtiles sur nombre de points. Evolution plutôt que révolution afin de ne cesser de perfectionner une référence laquelle se dévoile finalement aujourd'hui sous millésime 2012.

A quelques encablures de son lancement sur son marché domestique le 24 novembre prochain puis à compter de janvier 2012 sur les marchés européens, la Nissan GT-R 2012 dévoile donc l'ensemble de ses caractéristiques officielles.

Sur le plan mécanique, puissance et couple progressent encore et toujours pour désormais culminer à 550 ch à 6 400 tr/mn et 632 Nm de 3 200 tr/mn à 5 800 tr/mn contre 6 000 tr/mn auparavant. On avait anticipé 560, voir 570 ch, ce sera donc un peu moins.  Même pour une auto de ce genre, on ne peut s'affranchir des données de consommation et d'émissions de CO2 surtout quand celles-ci sont réduites à 11,8 l/100 km (gain de 0,2 l/100km). Notons aussi une huile de compétition pour le différentiel.

Concernant le poids et les performances, Nissan ne communique étonnamment pour l'heure aucun chiffre au contraire d'une géométrie arrière revue, réglages de suspension révisés ou caméra de recul désormais de série ou freins carbone/céramique en option sur les finitions Egoist et Premium. Son comportement serait encore meilleur offrant selon Nissan plus grande souplesse, réactivité, et retour.

L'habitacle est aussi retouché, modestement,  avec par exemple une nouvelle instrumentation au ton bleu et système audio Bose revu. Quand au look général de la japonaise, on suit la tendance de ce qui était connu. Notons en guise de conclusion que l'option Track Pack remplace la Spec V pour ceux qui veulent une auto allégée, presque spartiate, mais très adaptée au circuit. A suivre et notamment pour appréhender officiellement un chrono claqué sur le circuit maître étalon germanique !

http://www.youtube.com/watch?v=1YEh5Sn7QyA

A lire également. Nissan GT-R 2012 : 7'16" sur la Nordschleife ? Et  Super Juke et nouvelle évolution: la Nissan GT-R à toutes les sauces.

A voir également. Galerie Nissan GT-R 2012.

Source : Nissan.

Pour résumer

Depuis le coup d'envoi du large projet R35 sous la houlette de Mizuno San, la supersportive japonaise a régulièrement évolué par retouches subtiles sur nombre de points. Evolution plutôt que révolution afin de ne cesser de perfectionner une référence laquelle se dévoile finalement aujourd'hui sous millésime 2012.

La rédaction
Rédacteur
La rédaction

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.