Accueil Actualités Entreprise BlaBlaCar : déjà 100 millions d’utilisateurs

BlaBlaCar : déjà 100 millions d’utilisateurs

0
6
PARTAGER

BlaBlaCar a dépassé les 100 millions d’inscrits dans le monde, dont 20 millions en France, avec une forte reprise de ses activités en septembre, a indiqué mardi sa direction.

Inscriptions sur Blablacar accélérées en septembre

Après une pause pendant la crise sanitaire, les inscriptions se sont accélérées en septembre sur la plateforme de covoiturage, avec entre 450.000 et 500.000 nouveaux membres par semaine dans 22 pays, et une proportion de conducteurs « jamais vue auparavant ».

Un essor lié aux prix à la pompe

« C’est évidemment corrélé à l’augmentation des prix à la pompe », a souligné le directeur général de l’entreprise Nicolas Brusson lors d’une conférence de presse pour les 15 ans de la marque. « On est en recroissance pour la première fois depuis 2019. »

90 % des nouveaux inscrits hors de France

A l’image de son développement international, la cent-millionième inscrite est une Brésilienne de 38 ans, qui a fait un trajet entre Sao Paulo et Campinas (sud-est). « 90% des nouveaux inscrits sont hors de France », a ajouté Nicolas Brusson.

La plateforme n’a pas souhaité préciser combien de ces membres étaient actifs, mais a rappelé qu’elle avait enregistré en 2019 100 millions de trajets pour 71 millions de passagers.

D’éventuelles acquisitions ?

Blablacar, qui a levé 115 millions de dollars au printemps, avec une valorisation à 2 milliards de dollars, se dit « pleinement financée pour cette reprise, mais aussi pour être ambitieux sur ces marchés et se poser des questions sur d’éventuelles acquisitions ».

L’opérateur souhaite renforcer le développement de son offre de covoiturage domicile-travail ainsi que son offre d’autocars.

Les dirigeants de la société aux 700 salariés pensent aussi à un lancement en Bourse, mais pas « avant neuf ou douze mois ».

Blablacar, qui n’a jamais publié ses comptes, avait gagné de l’argent en 2018, mais pas en 2019, avec plusieurs acquisitions dont Ouibus, la compagnie de cars de la SNCF.

Elisabeth Studer avec AFP

Poster un Commentaire

6 Commentaires sur "BlaBlaCar : déjà 100 millions d’utilisateurs"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Emmanuel
Invité

Je suis justement en train d’essayer d’organiser un trajet, impossible de le réaliser en 2 étapes !
le covoiturage des 50 derniers kilomètres doit être trouvé avec une appli sur le téléphone, pas question de le faire au calme, chez soi, avec un ordinateur, un grand écran et un vrai clavier, il faut le faire sur le petit 6″ du téléphone
et, bien évidement il s’agit d’une seconde appli, pas de l’appli principale !
:au fou:

Amazon
Invité

C’est vraiment la solution gagnant- gagnant :
Le conducteur finance son voyage, le passager paye une fraction du coût du train/voiture.
Gagnant aussi les émissions de ges et polluants, gagnant pour les destinations desservies.

Faut juste accepter de devoir partager son espace privé avec un/une inconnue.

Arthur
Invité

Une belle réussite française et une super appli efficace, toujours ravi de faire des covoiturages !

Emmanuel
Invité

@arthur
bof quand même …
un trajet de 550 km => 29€
un arrêt 60 km afin la fin du trajet, l’appli calcule le nouveau trajet à 31€
jute un peu surprenant 😆

darkargos
Invité

D’une bonne idée de départ on est passé à unemachine à fric pour l’application avec des commissions qui atteignent 20% pour les passagers. Winner takes it all. On voit encore une fois le côté hégémonique des business model de tous ces acteurs de la « nouvelle » économie : perdre de l’argent par millions les premières années pour écraser la concurrence puis une fois en monopole gonfler les prix de facon croissante et transformer sa « communauté » en cash machine.

Thibaut Emme
Admin
Vous savez, personne ne force les gens à passer par ce service. S’ils y trouvent un intérêt, et le chauffeur aussi, pourquoi la société qui fournit le service n’en tirerait pas de bénéfice ? Tout le monde y gagne au final et les gains se répartissent. Alors oui, avant on mettait une petite annonce en ligne et on attendait d’avoir des covoyageurs…sans assurance de façon certaine, sans la facilité, etc. Blablacar est surtout arrivé au bon moment…3 ans avant, un autre (un Breton) avait eu la même idée…il a épuisé les réserves qu’il avait et a fini par jeter l’éponge… Lire la suite >>
wpDiscuz