Accueil F1 F1 : deux ans de plus pour la paire Hamilton-Mercedes

F1 : deux ans de plus pour la paire Hamilton-Mercedes

0
0
PARTAGER
Hamilton

Cette fois-ci, ce fut rapide. Lewis Hamilton et Mercedes vont poursuivre leur partenariat en Formule 1 au-delà de cette saison, le septuple champion du monde en titre ayant signé un nouveau contrat de deux ans qui le maintiendra en F1 au moins jusqu’à la fin 2023.

Une décennie avec l’étoile

Seulement 6 mois après son précédent contrat, dont les négociations avaient traîné tout l’hiver et qui fut signé juste avant le début des tests de pré-saison pour 1 an seulement, Hamilton prolonge désormais pour les saisons 2022 et 2023. A son terme, il aura accompli une décennie entière sous les couleurs de Mercedes, comme Michael Schumacher qui avait couru pour Ferrari de 1996 à 2006. Les discussions ont donc commencé beaucoup plus tôt et elles ont été conclues quelques semaines avant leur annonce au matin des qualifications du Grand Prix d’Autriche.

« Nous avons accompli tant de choses ensemble, mais nous avons encore beaucoup à accomplir, à la fois sur et en dehors de la piste. Je suis incroyablement fier et reconnaissant de la façon dont Mercedes m’a soutenu dans ma volonté d’améliorer la diversité et l’égalité dans notre sport. Ils se sont tenus responsables et ont fait des progrès importants dans la création d’une équipe plus diversifiée et d’un environnement inclusif.

« Merci à toutes les personnes dévouées et talentueuses de Mercedes dont le travail acharné rend tout cela possible et au conseil d’administration pour leur confiance continue en moi. Nous entrons dans une nouvelle ère automobile qui sera stimulante et excitante et j’ai hâte de voir ce que nous pouvons accomplir d’autre ensemble.

Wolff a ajouté : « Alors que nous entrons dans une nouvelle ère de la F1 à partir de 2022, il ne peut y avoir de meilleur pilote à avoir dans notre équipe que Lewis. Ses réalisations dans ce sport parlent d’elles-mêmes, et avec son expérience, sa vitesse et son art de la course, il est au sommet de ses pouvoirs. Nous savourons la bataille que nous avons entre nos mains cette année – et c’est pourquoi nous voulions également conclure ce contrat plus tôt, afin que nous n’ayons aucune distraction de la concurrence en piste. (…)J’ai toujours dit que tant que Lewis possède encore le feu pour la course, il peut continuer aussi longtemps qu’il le veut. »

« C’est une nouvelle fantastique pour la Formule 1 et je suis ravi que Lewis reste en Formule 1 pendant encore au moins deux ans », a ajouté Stefano Domenicali, président et PDG de la F1.« Ce qu’il a accompli dans ce sport est incroyable et je sais qu’il a plus à venir. C’est une superstar mondiale sur et en dehors de la piste de course et son impact positif sur la Formule 1 est énorme. »

Choix pragmatique

La stabilité est indispensable. Les négociations du précédent contrat, rendues difficiles par les circonstances épidémiques puis la contamination d’Hamilton au Covid-19 au moment même où les discussions devaient se finaliser, ont sans doute servi de leçon.

Pour Mercedes, conserver son leader emblématique alors que s’annonce un grand bouleversement technique et sportif semble aller de soi, sans oublier le « bonus » qu’Hamilton apporte à Mercedes en terme d’image. Pour le champion britannique, qui a cependant déclaré qu’il ne voulait pas faire de vieux os en F1, ce pourrait être son ultime contrat. Aucune autre alternative ne s’offe à lui et Mercedes lui a donné une grande latitude pour mener sa vie à sa guise et s’engager dans des causes extrasportives.

Cet accord précoce s’aligne sur celui de Toto Wolff, lié à l’équipe Mercedes jusqu’en 2023 et permet de se débarrasser au plus vite de cette question qui peut rapidement parasiter l’ambiance et la concentration des troupes, alors que la bataille n’a jamais été aussi intense que cette année. Les deux hommes sont en osomose, rappellant quelque peu le tandem Todt-Schumacher.

Qui pour épauler Hamilton ?

Reste maintenant à savoir qui sera l’équipier d’Hamilton en 2022. Les fans et les observateurs poussent en faveur de George Russell, impeccable chez Williams et qui piaffe d’impatience de grimper dans la hiérarchie. Hamilton de son côté semble pousser logiquement en faveur du maintient de Bottas, qui reste un très bon équipier, mais surtout quelqu’un qui n’est pas en mesure de lui faire de l’ombre et de contester son leadership. Bottas cependant fait moins « le job » cette saison alors que Verstappen peut compter pour sa part sur un Sergio Perez très important sur le plan stratégique.

Question délicate pour Mercedes. La prolongation de Bottas serait sans doute très critiquée à la vue de ses performances en dents de scie mais une annonce précoce en faveur de Russell pourrait totalement le démotiver et inciter à Bottas à ne plus jouer que sa carte personnelle, ce qui ne serait sans doute pas à l’avantage de Mercedes dans la bataille de cette année, le finlandais ayant montré ces derniers temps de nombreux signes d’agacement.

Notre avis, par leblogauto.com

Hamilton et Mercedes prolongent ensemble jusqu’en 2023, soit le même terme que le contrat actuel liant Verstappen à Red Bull. Le grand duel promet donc de durer quelques années de plus, même si l’on espère que d’autres se joidront à la « fête » dès 2022.

 

 

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz