Accueil F1 F1 France 2021 : Verstappen peut remercier Mercedes

F1 France 2021 : Verstappen peut remercier Mercedes

0
21
PARTAGER

Le suspense a tenu jusqu’à deux tours de la fin. Mais, Verstappen a décroché la victoire en France avec son talent et des errements de stratégies de Mercedes.

La pluie s’est invitée ce matin pour la F3 ce qui a donné une course humide. Mais, depuis, le soleil est revenu. Ce n’est pas la grande chaleur et il y a pas mal de vent. On le sait, ces monoplaces n’aiment pas le vent quand il n’est pas de face ou qu’il souffle en bourrasques.

Autre information, Tsunoda partira de la ligne des stands. L’Alphatauri était plus endommagée qu’espérée et le Japonais devra donc se mêler à la lutte après le départ. Les 10 premiers pilotes sont en pneus mediums (jaunes), puis on trouve des pilotes en stratégie décalée avec des pneus durs comme Ocon ou Vettel.

On pourra noter enfin que Hamilton a mené 105 des 106 tours depuis le retour de la F1 ici. Cette domination prendra sans doute fin cet après-midi.

Départ

Très bon départ de Verstappen mais au premier freinage il se loupe et part au large. Hamilton prend la tête. Verstappen est revenu en piste, mais visiblement pas par le chemin obligé. Pénalité en vue ? Derrière, on trouve Bottas, Perez, Sainz, Gasly, Leclerc, Alonso, Ricciardo et Norris. Bon, la direction de course considère qu’il n’y a rien regardant Verstappen…

Vettel dépasse Ocon à la chicane nord. Les pilotes cherchent un peu le grip sur une piste qui a été lavée ce matin par la pluie. Hamilton s’est mis à l’abris du DRS avec 1,3 seconde sur Verstappen. Mais, le Batave devrait faire le forcing. On est parti pour un GP à un seul et unique arrêt. La ligne des stands est à 60 km/h en France, et longue. Surtout, la dégradation des gommes n’est pas suffisante pour forcer un second arrêt.

Tiens, radio Hamilton annonce des pneus qui ne dureront pas autant qu’attendu. On connait le jeu de dupe de l’Anglais à la radio (genre « mes pneus sont morts » avant d’aligner 10 records du tour en course d’affilée).

Tour 10/53

Un peu d’animation avec Ricciardo qui passe enfin Alonso à l’aspiration dans la première partie de la ligne droite du Mistral. Norris tente à l’entrée dans le Bosset et passe. L’Espagnol semble avoir une difficulté soudaine avec son Alpine. D’ailleurs, Vettel le passe quelques tours plus tard.

Sainz également indique à la radio que les pneus se dégradent plus vite qu’attendu. La faute à une piste « verte » et des températures plus fraîches ? Cela pourrait changer la donne des tactiques car il reste encore plus de 35 tours. Leclerc est le premier à s’arrêter au stand après 14 tours. Il dégringole à la 19e position, mais passe Mazepin assez facilement. Tsunoda change de pneus au 16e tour pour des durs. Ricciardo lui aussi repasse par les stands et tente l’undercut sur Gasly (on s’arrête un ou deux tours avant l’adversaire pour faire un tour de sortie à fond et passer l’adversaire « dans les stands »).

On se prépare chez Mercedes et Bottas rentre. Pas de souci avec un arrêt à 2,5 secondes. Sainz et Gasly rentrent aussi. Où va ressortir Pierre par rapport à Ricciardo ? Ricciardo est passé et a même passé Sainz. 2 places pour l’undercut… On verra en fin de course, mais bravo à McLaren. Ferrari aussi avec Leclerc. Verstappen est forcé par Bottas à rentrer. 2,3 secondes. On demande à Hamilton de pousser pour éviter de se faire piéger. Alonso s’arrête, 3,7 secondes, ce n’est pas génial.

Bottas est dans l’aileron de Verstappen tandis que Hamilton va rentrer aux stands. 2,2 secondes. Et Verstappen passe ! Erreur de Mercedes qui n’a pas fait rentrer Hamilton juste après Bottas. Pourtant, en rentrant Bottas, Mercedes a forcé Verstappen à réagir. Ils sont fébriles les leader du championnat cette année.

Tour 20/53

Chez Mercedes on tente de rassurer Lewis en lui disant qu’il « peut le faire ». Mais en suivant Verstappen, il va taper dans ses pneus. Perez de son côté a décidé de rester en piste. On connait le Mexicain excellent dans la gestion des gommes. Norris, Vettel, Stroll, Ocon, Giovinazzi ou Räikkönen ne se sont pas encore arrêtés. Ceux-là visent sans doute de rester en 1 arrêt quand les autres basculent peut-être sur une stratégie à 2 arrêts.

Perez s’arrête à la fin du 24e tour. Norris aussi. On est à la mi-course donc pour eux c’est sans doute 1 seul arrêt. Perez est ressorti 4e, mais à 18,5 secondes de la tête. Norris lui est ressorti à plus de 5 secondes (et 4 places) de Ricciardo. Hamilton est toujours dans la fenêtre DRS de Verstappen mais ne ramarre pas vraiment le pilote Red Bull. Bottas, lui, est décroché un peu, au-delà de la seconde.

Ocon qui ne s’est toujours pas arrêté, ressort des points en se faisant passé par Gasly 10e. Gasly et Norris se battent peu après pour cette 10e place. Devant, Verstappen annonce une vérité : ils ne pourront pas aller au bout à ce rythme. Ocon et Giovinazzi rentrent enfin aux stands au 29e tour. Ils ressortent 17 et 18e. Sainz, Leclerc, Norris et Gasly se battent en piste.

Tour 30/53

Leclerc a du mal avec ses pneus ? Après avoir été passé par Sainz, voilà que c’est Norris puis Gasly qui le passent. Norris passe Sainz. Bon, il est quand même un peu animé ce GP de France. Verstappen a décroché Hamilton (ou Hamilton s’est laissé décroché à cause des pneus ?).

Verstappen rentre une nouvelle fois au 33e tour. Inattendu aussi tôt. Il ressort 4e derrière Perez. On va avoir des stratégies totalement décalées. Leclerc a chuté au 12e rang. Souci moteur ? Pneus qui surchauffent ? Norris continue de grimper dans la hiérarchie en passant Stroll (toujours pas d’arrêt). Stroll finit par rentrer à la fin du 34e tour. Verstappen est revenu sur Perez qui va le laisser passer. Le rythme est impressionnant avec 2 secondes de mieux au tour pour le leader du championnat.

Chez Mercedes ont tente d’aller au bout. Cela semble impossible sur le papier de résister à Verstappen. Mais, il va devoir passer Bottas d’abord et ses propres gommes vont s’user aussi. Gasly passe Sainz avec un joli freinage à la chicane nord. La 7e place est possible pour le Français. Hamilton est passé en mode conservateur. Vettel rentre enfin à la fin du 37e tour pendant qu’Alonso dépasse Sainz. Leclerc repasse aussi par les stands et repart 16e. Pas top top la course des Ferrari.

Tour 40/53

On tente de rassurer Hamilton sur la remontée de Verstappen qui commence à ralentir. Mais, il gagne toujours du temps sur Bottas. On rentre dans les 10 derniers tours et cela va se tendre pour les Mercedes. On pourrait avoir un doublé de Red Bull avec Perez qui a changé de gommes plus tard. En fait, il ne manque que la pluie pour pimenter tout cela. Les nuages sont proches, mais cela ne devrait pas pleuvoir avant le drapeau à damier.

Verstappen se montre derrière Bottas. Bottas défend à la chicane mais rate son freinage. A l’accélération, Verstappen remonte sur Bottas et passe la courbe de Signes à fond. Il n’aura pas résisté longtemps Bottas… La victoire semble échapper à Mercedes et Hamilton sur ce dépassement. 4,5 secondes d’écart et 8 tours. Cela semble totalement improbable. Moment amusant à la radio. Bottas demande pourquoi on a pas fait la stratégie à 2 arrêts comme prévu…ambiance ambiance chez Mercedes avec un Bottas que l’on annonce partant en fin de saison.

Après un temps à 5 secondes, Verstappen revient en moins d’un tour à 3,5 secondes. Mais, il ne reste que 5 tours. Ah il y a eu un passage au large pour Hamilton. Cela explique sans doute l’écart qui a fondu d’un coup. Mais, Verstappen ne grignote plus rien pour l’instant. Belle passe d’arme entre Perez et Bottas. Mais, le Mexicain a le dernier mot à l’extérieur dans Signes.

3 derniers tours

Verstappen fond sur Hamilton. Il n’y a plus qu’une seconde et demi d’écart et trois tours. Max n’a pas encore le DRS de possible mais cela ne saurait tarder. Par contre derrière les 4 premiers, on trouve Norris à 50 secondes…voilà voilà. DRS ouvert pour Verstappen. La ligne droite des stands permet de ramarrer et il devrait le passer sur le Mistral.

Sans coup férir, Max Verstappen passe Hamilton au freinage. Facile à dire après le bal, mais Mercedes a fait 2 erreurs stratégiques sur ce GP avec Hamilton. Déjà en ne couvrant pas immédiatement le passage aux stands de Verstappen, et en ne couvrant pas une deuxième fois Verstappen quand il s’est arrêté une seconde fois.

Verstappen l’emporte devant Hamilton et Perez. Bottas, Norris, Ricciardo, Gasly, Alonso, Vettel et Stroll complètent le top 10.

Classement du GP de France 2021

Verstappen accroît son avance au championnat en gagnant (+25 points) et en signant le meilleur tour en course. Surtout, les deux prochains GP sont sur le Red Bull Ring à Spielberg. Le circuit convient mieux en théorie aux Red Bull par rapport au Mercedes et on pourrait assister à un nouvelle victoire de Max (ou deux).

Hamilton limite la casse. Surtout pour Red Bull, le choix de Perez se montre payant avec encore une solide course du Mexicain et de gros points pour l’écurie. Les McLaren ont aussi fait une bonne course et l’écurie repasse Ferrari.

Gasly n’a pas démérité et marque encore de jolis points. Alonso s’est débrouillé comme il a pu et marque aussi de bons points pour Alpine. Aston Martin avec une stratégie décalée fait 9 et 10. La première Ferrari est 11e, la deuxième 16e. Catastrophe totale pour les rouges.

Tsunoda est décevant depuis quelques GP. En France, il termine même derrière Russell et la Williams…

PositionPiloteEcurie
1Max VERSTAPPENRed Bull Racing
2Lewis HAMILTONMercedes
3Sergio PEREZRed Bull Racing
4Valtteri BOTTASMercedes
5Lando NORRISMcLaren
6Daniel RICCIARDOMcLaren
7Pierre GASLYAlphaTauri
8Fernando ALONSOAlpine
9Sebastian VETTELAston Martin
10Lance STROLLAston Martin
11Carlos SAINZFerrari
12George RUSSELLWilliams
13Yuki TSUNODAAlphaTauri
14Esteban OCONAlpine
15Antonio GIOVINAZZIAlfa Romeo Racing
16Charles LECLERCFerrari
17Kimi RÄIKKÖNENAlfa Romeo Racing
18Nicholas LATIFIWilliams
19Mick SCHUMACHERHaas F1 Team
20Nikita MAZEPINHaas F1 Team

Classement du championnat pilotes 2021

Verstappen compte désormais 12 points d’avance sur Hamilton. C’est peu, surtout qu’il reste pas mal de Grands-Prix. Mais, cela permet de voir un peu plus sereinement la saison. Surtout que la Red Bull s’est montrée rapide sur un circuit dit « pour Mercedes ».

Perez continue de briller lui aussi et de mériter la confiance de Red Bull. Il est décroché mais sur le podium. Surtout que c’est Norris qui le suit et non Bottas. Ce dernier remonte un peu et passe Leclerc qui a vécu un dimanche très compliqué en France.

Gasly et Ricciardo ne sont pas non plus décrochés de ce petit groupe de suiveurs, mais cela sera dur, au moins pour le Français sur son Alphatauri.

PosPiloteEcuriePoints
1Max VerstappenRED BULL RACING HONDA131
2Lewis HamiltonMERCEDES119
3Sergio PerezRED BULL RACING HONDA84
4Lando NorrisMCLAREN MERCEDES76
5Valtteri BottasMERCEDES59
6Charles LeclercFERRARI52
7Carlos SainzFERRARI42
8Pierre GaslyALPHATAURI HONDA37
9Daniel RicciardoMCLAREN MERCEDES34
10Sebastian VettelASTON MARTIN MERCEDES30
11Fernando AlonsoALPINE RENAULT17
12Esteban OconALPINE RENAULT12
13Lance StrollASTON MARTIN MERCEDES10
14Yuki TsunodaALPHATAURI HONDA8
15Kimi RäikkönenALFA ROMEO RACING FERRARI1
16Antonio GiovinazziALFA ROMEO RACING FERRARI1
17George RussellWILLIAMS MERCEDES0
18Mick SchumacherHAAS FERRARI0
19Nikita MazepinHAAS FERRARI0
20Nicholas LatifiWILLIAMS MERCEDES0

Classement écuries 2021

Red Bull Honda profite de deux pilotes de pointe pour mener le championnat constructeurs de F1 2021. Mercedes est 2d à 37 points d’écart. McLaren profite d’un bon weekend varois pour repasser Ferrari pour la place sur le podium.

Derrière, Alphatauri profite des gros points de Gasly pour être 5e devant Aston Martin. Alpine Renault est un peu décroché à la 7e place. Il va falloir se ressaisir si les bleus veulent finir dans le top 5 final.

Derrière, pas de changement, Alfa Romeo devance Williams et Haas. Williams passe Haas grâce à la 12e place de Russell contre la 13e place de Schumacher à Baku. Mais, ils restent à 0 point.

PositionEcuriePoints
1RED BULL RACING HONDA215
2MERCEDES178
3MCLAREN MERCEDES110
4FERRARI94
5ALPHATAURI HONDA45
6ASTON MARTIN MERCEDES40
7ALPINE RENAULT29
8ALFA ROMEO RACING FERRARI2
9WILLIAMS MERCEDES0
10HAAS FERRARI0

Poster un Commentaire

21 Commentaires sur "F1 France 2021 : Verstappen peut remercier Mercedes"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
lataupe2B
Invité

Enfin un grand prix de France (au Castelet) qui n’a pas été soporifique. Et quel championnat !
Chez Ferrari donc tout va bien. On voit que la nouvelle organisation est en place.

C Ghosn
Invité

La revanche de Barcelone pour RB.

lataupe2B
Invité

Vivement que Gasly soit dans un top team. Vettel et Alonso sont bien présent. Bottas …non rien il ne doit pas être dans une position confortable.

Invité

« Derrière, pas de changement, Alfa Romeo devance Williams et Haas. »

Bah si, Williams à doublé Haas avec la 12è place de Russel

Thomas
Invité

Il est temps qu’Alfa dise « arrivederci » à la F1 😮

Twin Spark
Invité

Pourquoi Verstappen doit remercier Mercedes ? Dans ce cas Hamilton doit remercier Mercedes a chaque course depuis 8 ans pour lui fournir une voiture outrageusement dominante et une équipe largement supérieure en organisation, efficacité et stratégie.
C’est cette même équipe, qui avec la même organisation et les mêmes logiciels a calculé qu’il valait mieux ne faire qu’un arrêt aujourd’hui. Ce calcul s’est avéré faux. Mais l’erreur devait pas être si grande car les commentateurs Canal+ annonçaient eux à 3 tours de l’arrivée que le calcul était bon…

wpDiscuz