Accueil Hyundai Nouveau Hyundai Kona

Nouveau Hyundai Kona

0
11
PARTAGER

Hyundai a décidé de retoucher son SUV le Kona. Au programme, une face avant…différente et une mise à jour des équipements.

Le Hyundai est comme Thérèse…il n’a pas un physique facile. Est-ce que ce lifting corrige le tir ? A vous de juger. Les feux restent « explosés » en deux parties avec toujours cet élément fin en bout de capot et les « vrais » feux assez bas dans le bouclier. Mais, les lignes sont profondément remaniées avec une expression très différente du Kona actuel.

Le bas du bouclier intègre un faux ski métal qui offre presque une symétrie avec l’élément de carrosserie entre la calandre et les feux. Cela esquisse une calandre immense « à la Lexus ». La calandre hexagonale disparaît. Enfin, presque puisqu’une nouvelle version fait son apparition : le Hyundai Kona N-Line. Ce dernier n’a pas le ski de protection, mais un bas de bouclier ton carrosserie qui change totalement cette face avant.

A l’arrière, les changements principaux sont l’intérieur des feux avec une nouvelle signature lumineuse, ainsi qu’une partie basse entièrement redessinée. Comme à l’avant, la partie des feux intégrée à la protection d’aile change de forme (symétrique par rapport à celle de l’avant). On notera aussi un ski revu. Quatre nouvelles couleurs sont ajoutées : Surfy Blue, Dive in Jeju, Ignite Flame, et Cyber Gray.

Mise à jour

A l’intérieur, les changements sont visibles. Il y a un écran central plus large (10,25 pouces), de nouveaux aérateurs, et si le dessin global de la planche de bord n’évolue pas, la partie basse est désormais visuellement « déconnectée » de la partie haute ce qui accentue l’aspect horizontal de la planche de bord. C’est une tendance très forte actuellement dans l’automobile qui était plus dans la verticalité des consoles centrales il y a plusieurs années.

Les instruments ont droit à un vrai écran pour s’afficher et il y a quelques retouches de-ci de-là. Le Kona a aussi droit à de nouvelles couleurs intérieures avec cuir bi-ton beige et un cuir « Khaki ». Surtout, l’espace aux jambes à l’arrière augmente et la capacité de chargement du Kona aussi. Deux bons points pour les passagers et l’emport. Les aides à la conduite sont aussi mises à jour : alerte de changement de ligne, régulateur adaptatif avec Stop&Start, maintien actif dans la voie, et même une détection de trafic arrière (pratique lorsque l’on sort en marche arrière d’une place de stationnement sans visibilité) avec de meilleures capacités.

Motorisations

Côté motorisations, Hyundai reconduit le  1.0-litre T-GDI Smartstream. Le petit bloc essence est associé à une boîte manuelle à 6 rapports ou double embrayage automatisée à 7 rapports. Nouveauté, le petit berlingot peut être hybridé (mild hybrid, MHEV ou hybridation légère). Un système 48 V associé à la transmission intelligente à 6 rapports 6iMT aide le moteur dans différentes phases du roulage.

Le Diesel Smartstream 1,6 litre de 136 ch est aussi disponible en MHEV 48 V que ce soit avec la boîte DCT 7 rapports, la boîte manuelle ou même en transmission intégrale.

La version hybride ajoutée l’an dernier est évidemment reconduite. Ici, le GDI 1,6 litre est associé à un moteur électrique pour une puissance combinée de 141 chevaux. Le moteur de 32 kW est alimenté par une petite batterie lithium-polymère de 1,56 kWh (non rechargeable extérieurement donc).

Les Hyundai Kona N Line et Kona arrivent dans les concessions européennes d’ici la fin de l’année 2020. Le nouveau Kona Hybride arrivera début 2021.

Galerie du nouveau Hyundai Kona

Poster un Commentaire

11 Commentaires sur "Nouveau Hyundai Kona"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Jdg
Invité

À part son nom bien sûr lol il est pas mal du tout

Torvi
Invité
Jdg
Invité

😆😆😆😆

SAM
Invité

Le phénomène des crossovers pompés sur les SUVs est en partie né du rejet du monospace et du fait que « c’est moche ». Ah ben mon brave, avec tout ce qu’a ramassé le Fiat Multipla comme injures et menaces … en viendrait à se dire qu’au final, en le comparant au nombre de faux SUV, il est pas mal que cela.

Triste
Invité

Ces marques chinoises comme Hondai copient les marques allemandes mais les consommateurs intelligents continueront d’acheter de vrais modèles haut de gamme comme on en trouve chez Volkswagen.

Moi.
Invité

Je ne sais pas où tu es parti, mis tu es très loin.
T’as pris tes cachets ce midi ?

Alphasyrius
Invité

Don’t feed the troll.

gilles
Invité

C’est moi qui ais mis un pouce levé. il m’a trop fait de la peine… 😀

HANZO64
Invité
haut de game MDR Des mercedes à blocs moteurs renault, des skodas badgéess audi 20 000 euros plus cher? Tellement haut de gamme (premium) à 2 balles que leur fiabilité est douteuse. Je suis mort de rire. Beaucoup de marques comme hyundai kia ou mazda n’ont rien à envier à ces marques. Le premium allemand n’a du sens que pour les véhicules vraiment haut de gamme. Le reste c’est comme la politique : de la flûte … Une classe A est juste belle et bien finie mais la fiabilité c’est mort dans ma flotte d’entreprise on ne compte plus les… Lire la suite >>
Kaizer Sauzée
Invité

Ils ont allégé sa ligne et ses traits, et ça lui va mieux. Il est beaucoup moins chargé de plastiques gris qui semblaient avoir été rajoutés vite fait.

mps
Invité

Il en profite pour sortir une finition « sportive » N Line et en même temps, il supprime le seul moteur sportif du catalogue (1.6T-177ch) Triste réalité ; (

wpDiscuz