Accueil Actualité Youngtimers Festival 2019 : Odeur d’essence et plaisir décomplexé

Youngtimers Festival 2019 : Odeur d’essence et plaisir décomplexé

1669
32
PARTAGER

Cette année a eu lieu la 8ème édition du Youngtimers Festival sur le circuit de Linas-Montlhéry (91). L’occasion pour le public d’admirer certaines des plus belles autos des années 70, 80 et 90 en parfait état de fonctionnement. Récit d’une journée spéciale en immersion avec les amateurs de Youngtimers. 

Il y a certaines routines que l’on aimerait ne jamais changer. Celles qui vous donnent le sourire dès le saut du lit, à 5h du matin. L’une d’entre elles est celle de l’arrivée des rassemblements automobiles printaniers et estivaux. Chacun passe des heures voire des jours pour préparer au mieux sa belle mécanique pour l’arrivée des beaux jours à travers tout le pays. Multi-marques, mono-modèles, carrossiers d’avant-guerre, Oldtimer, Youngtimer, ces rassemblements réunissent le temps d’une journée un parterre conséquent de véhicules. Leurs propriétaires, tous plus passionnés les uns que les autres, parlent avec un sourire béat de leurs montures. Il est temps de prendre la route au volant d’un Renault Scenic RX4 de 2000. Un véhicule longtemps moqué pour sa qualité de finition déplorable, son moteur 1.9 dCi 102 bruyant et poussif en reprises, mais plutôt atypique avec son vert Steppe nacré et ses 19 (!) ans d’age. Une  » jeune Young’  » qui rentre tout juste dans la catégorie, n’en déplaise aux mauvaises langues et aux oiseaux de mauvaise augure. Cap sur le Youngtimers Festival 2019 sur le circuit de Linas-Montlhéry (91).

Briefing terminé, que la journée commence

8h, la journée commence aux abords du circuit. Les passionnés ont le choix de faire la queue en tant que visiteurs ou de pointer dans la file dynamique, synonyme de tours de piste sur le circuit routier essonnien. Billet validé, direction le tarmac où se remplissent progressivement le parking, les allées prévues pour l’exposition statique, et les dernières allées pour les sessions dynamiques. Un briefing d’une quinzaine de minutes est réalisé, mettant les pilotes d’un jour au courant des règles à respecter sur la piste. 3 sessions de 15 minutes sont effectués par 5 plateaux de véhicules de toutes époques, toutes tailles et toutes puissances. 

Plateau dynamique et plateau statique : que la fête commence !

10h30, tandis que les premiers pilotes se préparent pour rejoindre la piste, il est temps d’aller jeter un œil dans les allées. Les Françaises étaient à l’honneur : Renault 19 16S et Supercinq GT Turbo, Peugeot 106 XSi, Rallye et S16, 205 et 309 GTI, Citroen ZX 16v, Saxo VTS et autres AX Sport, pour les plus remarquables. Dans le détail, à noter la présence de la plus puissante des Renault 25 jamais fabriquées : la version Has Prestige, basée sur la V6 Turbo et forte de 240 ch. Fabriquée en 10 ex. (NDLA : 5 en ph1 et 5 en ph2), cet exemplaire en ph1 fut retrouvé récemment par nos confrères de Youngtimers Magazine et était inscrite sur la session dynamique. Autre rareté marquante : une Saab 9-3 Viggen dont la préparation moteur est poussée à plus de 500 ch. On peut aussi citer d’autres marques présentes comme Porsche, Volvo, Saab, Ford, Toyota, Mitsubishi, Volkswagen, Audi, Opel, BMW, Alfa Romeo, Fiat, Lancia, etc. Enfin, depuis 2017, des motos prennent aussi le départ. Cette année, un plateau complet était exclusivement réservé aux deux-roues.

Concours d’élégance et runs en départ arrêté

14h, et après un casse-croûte amplement mérité (comprenez « à la bonne franquette entre copains »), les autos inscrites au concours d’élégance sont priées de rejoindre la piste. Cette année, c’est une Citroen ZX 16V Bleu Grand Pavois de 1998 qui a remporté le premier prix devant une VW polo G40 et une Peugeot 505 GTX. Mention spéciale à une 205 GR de 1988 en état mécanique et cosmétique plus-que-parfait mais non récompensée. Après le concours d’élégance, place aux runs en départ arrêté. Deux participants se sont signalés : une Cadillac Seville SLS de 1994 à la ligne libérée et au moteur V8 Northstar en pleine santé ; et une Opel Corsa A dopée aux hormones (NDLA : moteur C20XE d’Opel Astra GSi préparé, arceau-cage et intérieur vidé, 310 ch pour 800 kgs environ). Après avoir remporté leurs courses successives, ces deux autos se sont présentés en finale. Victoire de la Corsa, la petite bête a mangé (de peu) la grosse. On peut reprendre les sessions dynamiques.

La parade géante pour terminer

18h, et afin de clôturer cette journée, tous les exposants sont conviés à faire deux tours de circuit. Une parade géante de près de 700 véhicules cette année en guise de baroud d’honneur et en hommage à ces belles mécaniques proches de la trentaine et en pleine forme. Une façon bien bruyante et odorante sonnant comme un traditionnel « au revoir et à l’année prochaine ». Non content de s’être bien fondu dans la masse de Young’ sportives et/ou luxueuses du plateau de cette année, il s’avère que toutes les bonnes choses ont une fin : le RX4 doit faire le chemin du retour.

L’avis de Leblogauto.fr : Ce genre de rassemblement automobile est organisé le temps d’une journée pour permettre aux passionnés de se rappeler de cette odeur d’essence, de ces sons mécaniques venant de 4, 5, 6, 8 ou 10 cylindres en ligne ou en V, de se battre avec les soubresauts d’une mécanique d’antan. Le temps de parler d’une mécanique « trop jeune pour être vieille, mais trop vieille pour être jeune », venant d’une époque qu’a connu la génération précédente dans sa jeunesse. Cette époque est aussi une des dernières décennies bénies de l’Automobile qui va inexorablement disparaître au profit des énergies alternatives, du tout électrique et son filet sonore inaudible ou semblable à un vaisseau spatial. En attendant, profitons de ce petit filet de liberté, de cette bouteille d’oxygène routière, le temps d’un tour de circuit, sans les contraintes du permis, des limitations de vitesse, des radars, des travaux, des embouteillages sur le périph’, des engueulades au sujet du partage des voies de circulation. Et vous, quel est votre rassemblement automobile préféré ?

Poster un Commentaire

32 Commentaires sur "Youngtimers Festival 2019 : Odeur d’essence et plaisir décomplexé"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
beniot9888
Invité

Une ZX qui gagne un concours d’élégance ! Qui aurait cru ça dans les années 90 🙂

Phil-FR
Invité

C’est tout autant difficile à croire en 2019 😉

SGL
Invité

Les goûts et les couleurs…
Pour ma part, la ZX 3 portes (coupé) était sympa à regarder … Et très à conduire… En avance techniquement, elle a donné ses entrailles à la 306 qui avec son esthétique dans le vent, à marquer l’histoire.

beniot9888
Invité

Je la trouvais très jolie, la ZX 3 portes. Je rêvais d’une Furio… 🙂

DiZeL
Invité

J’ai eu longtemps une ZX Aura sable. Je l’ai laissé garé toute une soirée dans Paris, les clefs dans la serrure de la porte, bien visible. Elle n’est pas partie…

beniot9888
Invité
« En attendant, profitons de ce petit filet de liberté, de cette bouteille d’oxygène routière, le temps d’un tour de circuit, sans les contraintes du permis, des limitations de vitesse, des radars, des travaux, des embouteillages sur le périph’, des engueulades au sujet du partage des voies de circulation.  » Blablabla… et pis c’était mieux avant, et pis c’est moins bien maintenant, et pis la répression et pis les bouchons… Pfff… Si tout ce que vous retenez, c’est un concours de pleurnicherie, ce n’était pas la peine d’y aller ! Ce n’était pas mieux, avant, c’était autrement. C’est tout. Je roule… Lire la suite >>
Jdg
Invité

@beniot: c’est quoi ce commentaire ? Personne dit que c’était mieux avant et qu’il faut y revenir. On parle d’un rassemblement qui rappel des souvenirs à un grand nombre.
Qd à la pollution etc… Elle est due à la surpopulation constante, donc on fait de new tech pour essayer de la limiter.
Qd à une voiture ancienne utilisée une fois tout les x ça ne pollue pas autant qu’une récente utilisée tous les jours , fait pas déconner.
Pour info ta tondeuse pollue cent plus que ta voiture, mais utilisée une heure par semaine et que l’été, ça pèse pas lourd

beniot9888
Invité

Bon, sinon, faut pas l’oublier : merci pour l’article il est très intéressant.

Christophe
Invité

Il faudrait très rapidement interdire à la circulation ce genre de vieux véhicules très polluants.

ART
Invité

Même pour les rassemblements sporadiques ?

Gustave
Invité

surtout que nombre de vtc uber qui roulent à longueur de journée sont bien plus nocifs que ces youngtimers… et idem pour les diesels de 10 ans d’age, voir moins,non entretenus…

labradaauto
Invité
Christophe : Oui pour les véhicules qui en « jettent » trop. ceux qui usés au dernier témoin n’ont subit qu’un lustrage carrosserie. Ils sont nombreux , je vous l’accorde, et ceux là méritent sévérité au contrôle CO et fumées ….MAIS si le contrôleur du contrôle technique valide, s’aperçoit que le moteur est refait, et parfaitement réglé . Pour rouler à 80,110 , même un carburateur, une injection essence qui équipe un modèle des ans 60/80 peut très bien rouler encore et a toujours sa place dans le trafic. Il reste homologué et autorisé. Sinon que diront les milliardaires qui ont de… Lire la suite >>
gigi4lm
Membre

@Christophe
Pour un usage occasionnel ces véhicules polluent moins qu’un modèle actuel à fort kilométrage annuel.
C’est ce qui est agaçant dans ces problèmes de normes de pollution, on ne tient pas compte de l’usage.

beniot9888
Invité

Excuse moi de pointer l’évidence, mais une voiture récente polluera moins qu’une youngtimer, sur un usage occasionnel.

Supercante
Invité

Il faudrait très rapidement interdire à la publication ce genre de réflexions stupides.

lataupe2B
Invité

Passionné de voitures et ayant connu cette époque des années 75 à 85/90 je suis très heureux de voir ces voitures qui ont marqué ma jeunesse. Heureux de pouvoir retrouvé le goût du passé et les souvenirs qui vont avec. Heureux de savoir que beaucoup font revivre ces voitures. Mais je suis encore plus heureux de rouler en voiture d’aujourd’hui. Avec plus de sécurité moins de consommation moins de panne il faut le dire . Et si il y a panne les services dépannages sont là. C’est aussi ça le progrès. Très beau rassemblement. Bel article .

amiral_sub
Invité

oui bel article. Passionné par la chose automobile, ces voitures ont aussi marqué mes souvenirs. Mais tout cela ne me fait plus guère rêver, c’est un monde ancien lorsque la sécurité sur les routes ou la pollution étaient le cadet des soucis de nos congénères (questions qui m’ont toujours préoccupé)

wpDiscuz