Accueil Electriques Nissan a vendu sa division batterie

Nissan a vendu sa division batterie

2333
2
PARTAGER
Nissan Leaf Nismo Concept

Nissan a annoncé avoir vendu sa division batterie, Automotive Energy Supply Corporation (AESC), à Envision Group, une entreprise chinoise de Shanghai, spécialisée dans les énergies renouvelables.

Dans le cadre de la transaction dont le montant n’a pas été révélé, Envision va créer une nouvelle filiale dédiée à la production de batteries. Contrairement au précédent accord avec le fonds chinois GSR Capital annulé en juin, Nissan aura une participation de 25 % dans cette nouvelle entité.

Cette vente concerne les unités de production de batteries dans les usines de Smyrna aux États-Unis et de Sunderland au Royaume-Uni, et Zama au Japon. Sont également concernés par ce rachat les bureaux d’ingénierie japonais localisés à Oppama et Atsugi. Le siège ainsi que la R&D restent au Japon.

Dans le cadre de cette opération, Nissan va prendre le contrôle total de la coentreprise en rachetant les 49 % possédés par NEC avant de la transférer à Envision. L’opération doit être achevée d’ici mars 2019.

Bien que sa division batterie soit un des plus gros producteurs de batteries automobiles au monde, Nissan a préféré se tourner vers des fournisseurs externes pour sa dernière Leaf. Le constructeur japonais estime que la concurrence entre les fabricants permettra d’avoir accès à des offres plus compétitives que celles qu’il pourrait produire par ses propres moyens.

 

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "Nissan a vendu sa division batterie"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
SGL
Invité

Ça fait chi…que les batteries et panneaux photovoltaïques ne peuvent pas être produits (d’une façon rentable) sur l’Europe.
Là, Trump n’a pas vraiment tort !

wizz
Membre
pas forcement « Cette vente concerne les unités de production de batteries dans les usines de Smyrna aux États-Unis et de Sunderland au Royaume-Uni, et Zama au Japon. Sont également concernés par ce rachat les bureaux d’ingénierie japonais localisés à Oppama et Atsugi. Le siège ainsi que la R&D restent au Japon. » Nissan et Ghosn avaient vu très très très gros (leur investissement de 4Mds il y a une dizaine d’année, et surement d’autres dans les courtes années suivantes). Il y a 3 usines de production de batterie pour Nissan, pour les voitures électriques de Nissan. « avant 2016 nous aurons vendu… Lire la suite >>
wpDiscuz