Accueil Breaks Tokyo 2013 live : Subaru Levorg

Tokyo 2013 live : Subaru Levorg

209
9
PARTAGER

Un boxer 2l turbo de 300 chevaux, une transmission S-AWD, une grande écope de capot pour refroidir un intercooler, ça vous rappelle quelque chose ? Non, nous ne sommes pas à Los Angeles et ce n’est pas la Subaru WRX dont il est question ici. Ici c’est Tokyo, et les caractéristiques citées s’appliquent au nouveau modèle de break sportif présenté par Subaru, le Levorg.

En fait, si la face avant rappelle, et ce n’est pas un hasard, l’Impreza et désormais la WRX, on pense immédiatement en présence de ce break à la quatrième génération de la Legacy, celle d’avant 2009. Similaire dans sa taille (4,69m) et ses proportions, la nouvelle auto fait d’ailleurs référence à sa devancière dans son nom : le « LE » de Levorg, c’est un clin d’oeil à la Legacy. La Legacy actuelle, en passe d’être renouvelée, a pris une voie différente en étant plus massive, plus orientée vers le loisir, un choix qui lui a apporté le succès aux Etats-Unis mais a laissé toute une partie de la clientèle au Japon et en Europe dubitative devant ce choix de passer au rayon « Grandes Tailles ». Subaru s’en est rendu compte et la Levorg, qui va exister en parallèle en dessous de la Legacy annoncée en ce moment par un concept à Los Angeles, adresse ce trou laissé dans la gamme.

La Levorg reprend la tradition du break sportif à transmission intégrale, une spécialité maison qu’il aurait été dommage de laisser en jachère pour cause de SUVisation de la gamme. Disponible avec deux motorisations, 1,6l turbo de 170 chevaux et 2l turbo de 300 chevaux, les deux accouplés à la transmission CVT Lineartronic de Subaru, la Levorg adopte les technologies maison comme la dernière évolution de l’Eyesight.

Même si le modèle présenté au salon hérite du qualificatif de prototype, il n’a pas grand chose de conceptuel : c’est une voiture identique en tout point qui débarquera au printemps prochain dans les concessions japonaises, et, dit-on, européennes. D’ici là, il serait bien étonnant que STI résiste à l’envie de se pencher sur la question à l’occasion du Tokyo Auto Salon en janvier.

Crédit images : le blog auto

[zenphotopress album=15610 sort=random number=20]

 

Poster un Commentaire

9 Commentaires sur "Tokyo 2013 live : Subaru Levorg"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Remy C
Invité

Ce losange, ces feux arrrière, tiens, une nouvelle Ford ! Ah pardon, avec ces projecteurs, ça ne peut être qu’une nouvelle Volvo… Mais non pardi, une calandre pareille, c’est une Audi ! Quoique, cet intérieur… une Volkswagen ?!

Vive l’esperanto du style automobile sous influence allemande…

circonspect
Invité

J’espère qu’elle sera importée en France avec ces 2 motorisations 4 à plat essence turbo .
Une variante avec la motorisation de la GT 86 hybride ?

MaciAuto
Invité

Le 1.6 turbo 170 ch arrive quand en France????
Car c’est la dernière chose qui manque sur le XV.

pedro
Invité

Un boxer 2l turbo de 300 chevaux qui passent sur les 4 roues sur un break de taille tres raisonnable?
Je commanderais bien un essais!

Subariste73
Membre

Ahahaha, trop drôle ce constructeur SUBARU :
Tandis qu’il présente à Los Angeles sa nouvelle WRX sedan (bientôt suivie par sa déclinaison STI), il présente à Tokyo la LEVORG… qui n’est ni plus ni moins la version break de la future WRX STI !
En effet, dès que ce LEVORG aura été STIsé (il manque juste une BVM6 à la place de la boîte CVT), nous pourrions voir ce modèle importé en Europe… sachant que les WRX et WRX STI seraient réservées aux marchés USA/Canada/Australia

wpDiscuz