Accueil Actualités Entreprise PSA : vers une nouvelle augmentation de capital ?

PSA : vers une nouvelle augmentation de capital ?

88
17
PARTAGER

Le quotidien économique La Tribune avance que PSA Peugeot Citroën serait prêt à faire une nouvelle augmentation de capital à peine plus d’un an après la dernière. Il faut dire qu’entre temps, le groupe a englouti 2,5 milliards d’euros de trésorerie et que le milliard d’euros engrangé par la dernière augmentation n’est plus qu’un souvenir.

Quelle autre solution ?
« On discute activement chez PSA, et évidemment au sein de la famille Peugeot, d’une éventuelle augmentation de capital (…), car il va falloir procéder à une telle augmentation » déclare une source anonyme citée par le quotidien. Mais cette opération n’est pas sans risque pour un groupe qui commence à peine à retrouver un semblant de confiance de la part des acteurs financiers. Ayant vendu tous les bijoux de famille, le groupe Peugeot n’a guère que cette solution pour retrouver un peu d’air.

Mais le problème pourrait venir de la famille Peugeot. En effet, selon les informations de la Tribune, la famille, bien que « très aisée » ne pourrait pas suivre cette augmentation de capital et remettre encore des centaines de millions pour continuer d’avoir le contrôle du groupe. Actuellement la famille possède 25,2% des actions et 37,9% des droits de vote. Malmené en bourse, le capital de la société ne dépasse pas 2,6 milliards d’euros.

Les Peugeot en danger, l’Etat à la rescousse ?
Si une augmentation de capital de l’ordre de la dernière (1 milliard d’euros) se faisait, elle serait alors très « dilutive » et la famille pourrait perdre le contrôle du groupe tout entier. L’Etat mettra-t-il la main à la poche pour prendre une participation significative dans le groupe et ainsi aider la famille à garder le pouvoir tout en exerçant un contrôle ? Cette possibilité est à l’étude depuis le début de l’année à Bercy. Et que fera GM qui a mis 300 millions d’euros pour acquérir 7% (valeur 180 millions environ à date) du groupe ?

Du coté du lion on préfère balayer cette rumeur en soulignant que le groupe bénéficie d’une meilleur marge de manoeuvre financière que l’an passé. Un porte-parole du groupe déclare : « Nous ne commentons pas cette nouvelle rumeur (ce qu’il font pourtant NDLA). Le groupe rappelle qu’avec un niveau élevé de sécurité financière, à 10,6 milliards d’euros à la fin 2012, en augmentation par rapport à la fin 2011, sa structure financière est solide ».

Solide oui, si l’on considère comme dans le communiqué que les dettes du groupe sont couvertes par la trésorerie, les actifs financiers et ses lignes de crédit non encore consommées. Cependant le groupe continue de « bruler du cash » tous les mois et doit impérativement réduire cette consommation de liquidités. Pour cela, outre le plan Varin de fermeture d’Aulnay et redéploiement de postes, des négociations de compétitivité sont engagées avec les partenaires sociaux. Ces négociations devraient aboutir à l’automne à un « nouveau contrat social ».

Source : La Tribune, Photo : PSA

Poster un Commentaire

17 Commentaires sur "PSA : vers une nouvelle augmentation de capital ?"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Umaga
Membre

La famille Peugeot veut le beurre et l’argent du beurre ! Elle est la première à vanter les mérites du libéralisme, mais quand le vent forcit, elle mute en rat. Si elle ne veut pas voir sa participation se diluer eh bien qu’elle crève !…

Sauf qu’on est en France… et je parie que l’Etat, c’est à dire nous, allons avec nos impôts venir sauver le popotin en feu de ces milliardaires pétochards 🙁

GREG
Invité

Tu sais, ces propos gauchisants me paraissent malvenus.

Je ne vais pas pleurer sur d’éventuels manques à gagner pour la famille Peugeot.
Cependant, ils ont tout fait durant des années pour garder un maximum d’activités en France, contrairement à Renault qui a joyeusement délocalisé et fermé quelques usines ici et là.
Ils ont même pris plusieurs décisions aberrantes sous la pression de ces mêmes politiques qui les critiquent aujourd’hui (rachat de Citroen par ex).

Et oui sinon, devoir perdre totalement le contrôle d’une entreprise familale, bah oui mais ça fait quelque chose.

Quelle solution as-tu à proposer à part leur souhaiter de crever?

GREG
Invité

Sinon pour donner un ordre de grandeur : 2,6 milliards c’est rien, petzouille.
Audi par exemple a dû investir un milliard pour la conception de l’A8.
PSA est à la merci d’une OPA.
Sauf que le groupe n’intéresse personne.

Invité

Merci Thibault d’avoir un peu remis en place GREG, qui, comme beaucoup, parle d’un rachat possible (cette fois, on n’a pas parlé de GM, mais ça viendra) de PSA alors que c’est absurde.
Quoi qu’il en soit, même en dehors des pouvoirs de la famille, rien que l’AMF, ultra protectionniste, montrait au créneau pour empecher un rachat (sauf s’il est bénéfique) d’une aussi grosse marque.

Umaga
Membre
@GREG: gauchisant ? LOL, on ne me l’a pas encore faite celle-là ! Que Peugeot produise en france ou à l’étranger, je m’en tape. L’essentiel est qu’elle produise. Or justement à cause de cette particularité juridique qui leur permet de garder le contrôle d’une entreprise côtée, alors qu’ils sont minoritaires, elle risque de ne plus rien produire du tout ! Je veux un système ou celui qui a la majorité des actions a le pouvoir. C’est de gauche ça ??? Au rythme actuel (la boîte va mal quoiqu’ils en disent), pour sauver l’emploi, l’Etat sera peut-être forcé d’intervenir. Je suis… Lire la suite >>
GREG
Invité

Alors populiste pour le moins.
Quand à l’interventionisme étatique, ce n’est pas une affaire de gauche ou de droite.
Sarkozy a pratiqué la chose.
Et c’est un gouvernement de droite qui a forcé la fusion avec Citroen.
Au fond je suis d’accord, l’Etat n’a pas à se mêler de cela.
Mais perso, je considère qu’une bonne partie des déboires actuels de PSA sont liés aux différents interventionismes passés.

Umaga
Membre

Populiste ??? Ouille, ça fait mal, ça ! Mais bon.. Ca ira, ça ira 😉
L’interventionnisme de l’Etat que nous n’aimons pas tous les 2 est obligatoire si aucun de ceux qui sont cap’ d’aligner des milliards n’est intéressé.

tom
Invité

Encore du pipo pour faire bouger le cours de l’action……..

Un porte-parole de PSA, interrogé par Reuters, a répondu : « Une augmentation de capital n’est pas d’actualité car la sécurité financière du groupe, à 10,6 milliards d’euros à fin décembre, est à un niveau élevé et elle a été renforcée au premier trimestre par le succès d’émissions obligataires. »

Marc87
Invité

Il reste la solution du Qatar ils ont qu a racheter les parts de gm plus mettre du cash dans les caisses du groupe .avec un investisseur comme ça ils serai au même niveau que vag et pourrai se développer en Afrique moyen orient et augmenter en Chine

wpDiscuz