Accueil Citroën PSA : le plan social est validé

PSA : le plan social est validé

53
2
PARTAGER

Il ne manquait plus que la validation officielle après que tous les acteurs aient donné leur accord sur le plan social qui va toucher PSA et voir la fermeture d’Aulnay. C’est désormais chose faite après le Comité Central d’Entreprise (CCE) de ce lundi. 11 200 postes vont être supprimés.

Le plan Rebond 2015 validé
Sur les 20 élus du CCE (6 syndicats), 18 ont voté en faveur du plan social qui verra la fermeture du site d’Aulnay-sous-bois, la suppression de 1 450 postes à Rennes-La Janais et au total la disparition de 11 200 postes. Dans les prochains jours, les Comités d’Etablissements de chaque site concerné seront consultés et la mise en oeuvre du plan pourra alors commencer.

Le plan  » Rebond 2015  » prévoit d’accompagner tous les salariés dont les postes vont être supprimés. Cet accompagnement se traduira par des pré-retraites, des reclassements en mobilité interne, des reclassements externes ou des accompagnements de projets personnels (congé de reclassement poussé à 12 mois contre 9 légalement). Le cout du plan social devrait atteindre les 600 millions d’euros.

La CGT totalement isolée
« La raison l’emporte sur la passion. Une grande majorité des salariés va sans doute être soulagée et une certaine sérénité va arriver » déclare Christian Lafaye, délégué FO. Un sentiment de soulagement et de pas en avant que partage Tanja Sussest, déléguée du SIA, syndicat majoritaire à Aulnay : « L’objectif d’aujourd’hui est de donner aux salariés ce qu’ils souhaitent, ils espèrent des solutions d’emploi. Jusqu’à présent, ils n’avaient pas vraiment de visibilité (sur les emplois), aujourd’hui il faut du pérenne ».

En revanche du coté de la CGT (seul des 6 syndicats à avoir voté contre) tout ne passe pas : « Ce qu’on n’a pas réussi à obtenir de la direction, c’est le principal : lui arracher un engagement écrit que les salariés aient un CDI quand ils vont quitter PSA ». Mais la CGT est de plus en plus isolée au sein de PSA. « Il y a un problème de fond avec la CGT » déclarait très récemment Mohamed Khenniche, délégué de Sud.

La prochaine étape est l’ouverture de la période de volontariat pour le départ, jusqu’au 31 décembre 2013. 8 mois qui permettront aux salariés qui le voudront d’accéder à toutes les mesures de reclassement proposées. Passée cette date, ce sera la phase des licenciements économiques pour ceux qui resteront.

Lire également : PSA supprime l’équipe de nuit à Sochaux – 850 postes supprimés

Source : PSA, France Info, Photo : PSA

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "PSA : le plan social est validé"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Bernie
Invité

Un patron simplement bon à virer du monde, courage à ceux qui partiront.

Définitivement loin
Invité

Mon dieu
Une fois de plus une entreprise un système un pays totalement à côté de la plaque
Je sais pas ou on va mais on y va …

wpDiscuz