Accueil Actualités Entreprise Le Chinois SAIC au secours de LDV?

Le Chinois SAIC au secours de LDV?

111
2
PARTAGER

Les difficultés du fabricant d’utilitaire Anglais continuent. Le Malais Weststar, son représentant en Asie ne semble pas avoir les reins assez solide et LDV est de nouveau à vendre.

PriceWaterHouseCoopers, en charge du dossier, fut d’abord approché par une certaine docteur Li. Cette femme fut la maitresse d’un des responsables de MG-Rover (qui lui avait offert un job de « consultante » aussi fictif que bien payé.) Pour les médias, elle n’était qu’un paravent pour SAIC.

Cette fois, SAIC projetterait de racheter en direct LDV.
En Chine, SAIC possède une co-entreprise avec Iveco, Naveco. C’est un héritage du rachat de NAC et les relations entre Fiat/Iveco et SAIC n’ont jamais été très bonnes. Les deux parties se battent pour son contrôle.
Avec LDV, SAIC posséderait son propre constructeur d’utilitaires (un marché juteux en Chine.) Ca serait également un moyen de consolider sa tête de pont en Europe.

Le projet de SAIC serait de déménager LDV près du site MG de Longbridge (également propriété de SAIC.) Pour les fournisseurs de LDV, le vrai projet du constructeur Chinois serait une délocalisation de la chaine en Chine.

Malheureusement, LDV n’a guère le choix. SAIC serait le seul repreneur qui s’est manifesté. A moins que l’idée de SAIC soit de laisser pourrir le dossier jusqu’à ce que LDV soit liquidé et de racheter les restes à vil prix (ce qu’il a fait avec MG.)

Source:
Gasgoo

A lire également:
LDV en redressement judiciaire
LDV sauvé par un acheteur Malaisien?

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz