Accueil Berlines Essai de la Toyota Prius 2008 : une hybride à Détroit

Essai de la Toyota Prius 2008 : une hybride à Détroit [4 de 4]

171
36
PARTAGER

Prius10.jpgPersonnellement, en ces temps où le litre d’essence voisine les 1,3 euros le litre ou 1,15 dollars canadiens, je vous conseille de regarder la technologie hybride pour votre prochain achat. Si vous êtes l’une de ces personnes qui subissent le trafic d’une grande métropole matin après matin, soir après soir, je vous conseille doublement de regarder la technologie hybride pour votre prochain achat. Vous n’en serez que doublement gagnant.
En conclusion

Toyota a développé une technologie fiable, efficace et efficiente, surtout en conduite urbaine. La Toyota Prius nous a démontré qu’elle est une berline capable de répondre aux besoins d’une famille contemporaine, en plus de transmettre des valeurs écologiques.

Il reste la question de la fiabilité? Les coûts des batteries et d’entretien des véhicules hybrides ne sont pas très précis et peu expérimentés sur le long terme. Par contre, en plus doffrir une garantie de cinq ans ou 100 000 km sur le groupe hybride, la réputation de la fiabilité des véhicules ToyotaLexus est depuis longtemps au-dessus de la moyenne de lindustrie. Alors, pourquoi pas!

Appréciation personnelle: 9.5/10

Points positifs :
Bon rendement énergétique (consommation) et écologique;
Insonorisation;
Qualité de la finition intérieure et extérieure;
Équipement de série très complet;

Points négatifs :
Direction moins précise lors des rafales (vents latéraux);
Régulateur de vitesse trop prompt;
Prix assez élevé;

Prix du véhicule essayé: Toyota Prius 2008 de série
CANADA: 29 500 dollars
FRANCE: 25 550 euros

Essai de la Toyota Prius 2008 [1 de 4] – Design intérieur et extérieur
Essai de la Toyota Prius 2008 [2 de 4] – Et c’est parti…
Essai de la Toyota Prius 2008 [3 de 4] – Motorisation hybride
Essai de la Toyota Prius 2008 [4 de 4] – En conclusion

Galerie de l’essai:
IMG_4314.jpgIMG_4325.jpgIMG_4328.jpgIMG_4339.jpg

Galerie de la Toyota Prius:
PRU0010a_06_tcm317-358536.jpgPRU0012a_06_tcm317-353117.jpgPRU0013a_06_tcm317-358528.jpgPRU0014a_06_tcm317-358532.jpg

Lire aussi:
Essai Toyota Prius : zen technologique (1) – Essai réalisé en 2006 par Oliver Duquesne
Essai Toyota Prius : zen technologique (2 et fin) – Essai réalisé en 2006 par Oliver Duquesne

Poster un Commentaire

35 Commentaires sur "Essai de la Toyota Prius 2008 : une hybride à Détroit [4 de 4]"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Joannie
Invité

j en ai une depuis le déces de mon oncle,c était plustot l auto de sa femme quel Malheur.je ne pensais pas aimer cela a cause de sa forme typique,mais depuis ce temp j aime bien quand je fais le plein voir la tete des autres qui me posent pleins de questions sur la voiture et en plus elle est bien sur la route,vraiment c est un bon véhicule.rien a dire.

SQually
Invité

Chouette comme test 🙂

Ca donne envie d’envisager sérieusement l’achat de la prius, qui est sans doute la meilleur alternative au diesel pour les personnes qui roule beaucoup

Axone
Invité

En France, la partie hybride est garantie 8 ans ou 160.000 km.

shz972
Invité

25.500 une prius??????????????????????!!!!!!!!!!!!!!!!

wumps13
Invité

Franchement ça vaut pas le coup et je trouve que la consommation est trop importante.

En roulant léger je fais largement moins de 5 litres de diesel avec ma clio alors pourquoi payer 25.000 pour le même résultat voir pire avec une prius ?

Sans compter les prix de l’essence 20cts d’euros + cher.

wpDiscuz