Accueil Actualités Entreprise Volvo cogne EuroNCAP.

Volvo cogne EuroNCAP.

85
14
PARTAGER

Euroncapvolvo_s40_2004 En marge de la présentation de son nouveau Cabriolet C70 réalisé en collaboration avec Pininfarina, Volvo rejoint les quelques voix critiques à l’encontre de l’institution EuroNCAP. Bien que plusieurs magazines aient mis en doute la partialité et la rigueur du processus de test de la société indépendante Euro NCAP, la publicité positive générée par l’obtention des sacro-saintes étoiles a fait taire les sceptiques et a poussé les constructeurs à composer avec cet organisme, voire à utiliser le système mis en place à des fins commerciales. Pour Volvo, il est temps de remettre les choses en place et un porte parole de la marque vient de porter la première attaque de la part d’un constructeur qui s’est souvent positionné comme le chantre de la sécurité automobile.

Ce test est simpliste et il est admis que certaines compagnies manipulent le système! EuroNCAP est une mesure bien trop limitée pour donner une idée réelle des capacités protectrices d’une auto en cas d’accident. De plus, les Constructeurs dessinent et étudient leurs autos en fonction du système de test dans le seul but de recevoir la note maximale. C’est le cas des marques essentiellement distribuées en Europe. C’est trop réducteur. Nos propres tests sont nettement plus réalistes.

La démarche de Volvo est certainement guidée par l’envie de revenir à son image de marque ancienne, mais elle est aussi une critique plutôt justifiée d’un système qui permet à des constructeurs de présenter à plusieurs reprises (au frais du constructeur) une auto qui aurait déçu lors d’un premier passage ou bien qui ne prend qu’un modèle d’une gamme pour attribuer une note sans tenir compte des équipements de sécurité qui équipent les autres versions. Bref, l’utilisation des étoiles EuroNCAP est devenu un tel argument de vente que certaines marques, dont les françaises en particulier, s’en sont fait des antennes marketing, propices à la réalisation de campagnes publicitaires nationales, pervertissant ainsi la vocation première de cet institut. Notons tout de même qu’EuroNCAP n’a rien fait pour empecher cette évolution qui lui permet de réaliser d’importants bénéfices, ce qui est le but recherché de toute entreprise privée.
Le petit coup de colère de Volvo en appellera t’il d’autres? à suivre…

source: Timesonline

Poster un Commentaire

14 Commentaires sur "Volvo cogne EuroNCAP."

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
temps
Invité

Le problème rencontré dans ce genre d’approche, c’est la crédibilité.
Ainsi en toute logique en France ce sont les mines qui disent si le véhicule est conforme ou non. De même je pense que seul des test effectués par cet organisme devrai être reconnue. Comment accepter que la securité soit confié à quelqu’un qui soit juge et partie.
cordialement

Titi
Invité

Cet organisme est cense acheter les vehicules de facon anonyme. Hors comment expliquer que le Clio III ait déjà 5 étoiles sans être commercialisée ? Un contructeur a produit 30 véhicules améliorés parmi lesquels l’Euroncap a choisi ceux qui l’allaient crasher.Seul but s’assurer les 5 étoiles. Les véhicules de série tiennent compte maintenant de ces modifications.
Tout comme les essais presse, certains constructeurs identifient les véhicules dès l’assemblage des premières pièces tôles.

P.Garcia
Invité
C’est clairement un problème que de voir EuroNCAP se parer de toutes les vertues du monde alors que sont processus de test laisse une trop grande marge de manoeuvre aux constructeurs. Tout le souci est dans le message que l’on fait passer « Euroncap fait des crash test à 64km/h contre 50 pour les Mines » donc on est plus sévère donc plus crédible. Mais en apparté, on permet aux constructeurs de fournir des modèles choisis par eux, on leur accorde des points pour des broutilles (genre voyant de ceinture par exemple) qui leur permettent de décrocher la 5e etoile, bref on… Lire la suite >>
Anonyme
Invité
et voilà encore les rumeurs injustifiées. on brule ce qu’on a adoré. EuroNCAP a fait progresser les normes de sécurité de manière incroyable en seulement quelques années. la preuve de la différence des tests des mines et de NCAP, c’est que des voitures validées aux mines sont littérallement détruites par le EuroNcap Ensuit euroNcap percute plus vite, mais aussi à 45°/face, ainsi que sur les cotés, + les chocs avec les piétons tout cela compte dans les étoiles « Hors comment expliquer que le Clio III ait déjà 5 étoiles sans être commercialisée ? «  C’est tout l’interet : renault et… Lire la suite >>
Christophe
Invité

Hé, oui, VOLVO a mis le paquet sur le choc latéral, dans le cadre de la conception de la S50 et des suivantes, mais le choc latéral n’est pas encore à l’ordre du jour à l’EURO NCAP.

Il est indéniable que les normes éditées par l’EURO NCAP ont fait progresser la sécurité des occupants. La question à se poser est si le mieux (bientôt 6 étoiles)est l’énemi du bien (survivre à 50 km/h dans un mur!).

wpDiscuz