Accueil Ferrari La traversée de Paris

La traversée de Paris

103
6
PARTAGER

Video Merci Loic pour ce lien et pour nous rappeler qu’il fut un temps ou l’on pouvait traverser Paris à grand coups de "talon pointe" à bord d’une Ferrari 275 GTB et cela à plus de 200km/h sans risquer de finir ses jours dans une cage sombre et humide… A n’ essayer sous aucun prétexte.

Le film est réalisé sans trucage et à vitesse réelle: Claude Lelouch, "C’était un rendez-vous", 1976

Poster un Commentaire

6 Commentaires sur "La traversée de Paris"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Fr4p
Invité

Non, ce n’est pas une Ferrari mais une Mercedes. De plus la bande son n’est pas celle de la voiture utilisée qui elle ne dépasse jamais les 120 kmh malgres l’impression de vitesse justement produite par le son rajouté. Enfin, Lelouch a finit au poste apres le tournage de ce court métrage.

dams
Invité

On voit que tu n’es jamais monté dans une caisse qui avance guignol, elle ne depasse jamais les 120 kmh, alors a la vitesse que passent les lignes blanches elle doivent etre tres petite.
Allez tais toi au lieu de raconter ta vie et n’importe quoi.

yaen
Invité

sur wikipedia et du site officiel de Lelouch, j’ai appris que l’auto (une mercedes 6,9 litres) allait jusqu’à 180 et le reste du temps entre 120 et 150. Ce qui sans avoir aucune protection est (je trouve) assez rapide.
http://www.axe-net.be/rdv/presentation.php

castor
Invité
De toutes façon vu la distance parcourue, il est impossible de réaliser ce « chrono » en ne dépassant pas 120, rien que l’avenue des champs qui est avalée en moins d’une minute (étant donné qu’elle fait 2,1 km, elle nécessite une vitesse moyenne de plus de 120 km:h, en prenant en compte le temps nécessaire à l’accélération, au freinage on comprend facilement que la voiture dépasse largement 120 à l’heure.) Par ailleurs le trajet fait une dizaine de kilomètres, et est abattu en 8 minutes 05 soit une moyenne de 80 km/h, ce qui est normalement une moyenne que l’on tient… Lire la suite >>
kocoss
Invité
« La montée de l’avenue Foch, entre 150 et 180 km/h. Les Champs-Élysées à 130 à 150 avec une pointe à 160 km/h au niveau de Franklin Roosevelt. Puis jusqu’à la Concorde, comme c’était bien dégagé, j’ai dû monter à 200 km/h. J’ai pris la place de la Concorde à 150. Sur les quais, j’ai franchi les 200 km/h. J’ai pris les guichets presque normalement, c’est-à-dire à 80 ou 90 km/h. Comme Chouraqui ne m’appelait pas, je suis passé sous les guichets à fond, 100 km/h, car le passage est tout de même assez étroit.  » dixit Lelouch et tout cela… Lire la suite >>
wpDiscuz