Accueil Actualités Entreprise Salon automobile en Algérie

Salon automobile en Algérie

106
8
PARTAGER

Salon_auto_Algerie.jpgJusqu’au 6 avril se tiendra le 11e salon international de l’automobile aux Pins Maritimes.

OK, les organisateurs sont un peu optimistes lorsqu’ils le comparent avec Genève. D’ailleurs, il n’y a aucun modèle inédit présenté là-bas et les constructeurs sont représentés par des importateurs indépendants (donc ayant moins de moyens.) Mais n’allez pas croire qu’il n’y a que trois Uno (toujours vendues là-bas) qui se battent en duel!

Un petit tour de l’autre côté de la Mediteranée s’imposait. D’autant plus que c’est l’occasion de surveiller les constructeurs Chinois, qui font désormais partis du paysage automobile Algériens (en attendant de conquérir l’Europe?)
D’ailleurs, la première fois que le Blog Auto a repéré des voitures issues du pays du milieu, c’était en Algérie…

Salon_2006.jpgIl s’est ouvert sur une polémique: Renault Algérie (N°1 avec 26 807 véhicules), ainsi que l’importateur Subaru/Chery ont boudé l’évènement. Ils jugent qu’un salon annuel, cela ressemble trop à une foire et ils ne veulent plus venir qu’un an sur deux. De plus, la place manque. La Safex, l’organisateur a créé un deuxième salon, destiné aux seuls utilitaires. Malgré tout, il y a des utilitaires aux Pins Maritimes. Renault prétend qu’avec une bonne campagne de pub, elle touche autant le public Algérien (en dépensant moins)… Néanmoins, c’est la deuxième année consécutive que la firme au losange est absente. Rappellons également que pour des raisons politiques, la Logan Marocaine ne peut être importée.

Du côté des présents, Chevrolet fait son retour. Le stand est voisin de celui de BMW et pour cause, ils ont le même importateur: Cfao.

peugeot_907_Alg__rie.jpgPour le côté « rêve », il faut aller chez Peugeot (N°4 en Algérie). Parmis les 23 modèles présents se trouvent la nouvelle 207 CC et la Peugeot 907, vue au mondial de l’automobile de Paris… 2004 et qui hélas, restera un prototype.
L’importateur Volkswagen-Audi, Sovac, a organisé un « défilé nocturne » en prélude du salon. Les véhicules présentés passaient sur un podium. La R8 était là, mais les photographes de l’Automarché ont conservé la Seat Ibiza et la Polo Cross! Pour le grand prix de Malaisie, ils vont garder comme image une Proton garée sur le parking…
sovac_seat.jpg

alger_2006.jpgMais ce que retiennent les médias, sur 56 exposants, ce sont les constructeurs Chinois. Pour les plus grands d’entre-eux (Brilliance, ChangAn, Chery, Great Wall, Landwind, NAC-MG, SAIC…) l’Europe et les Etats-Unis restent des mirages. Quant au reste des 80 constructeurs… Il est donc plus facile de pénétrer des marchés « émergents », comme l’Algérie. D’autant plus que les importations de voitures d’occasions ont été interdite fin 2005 (c’est la fin des petits malins qui achetaient des Clio avec 300 000km au compteur en France et les revendaient à prix d’or à Alger.)

faw_jetta.jpgParmis les importateurs de voitures chinoises, il y a aussi bien des professionnels qui ont signé des contrats avec les constructeurs et d’autres qui se contentent de se rendre à une foire commerciale pour y acheter un lot de voitures (sachant qu’il y a de nombreux invendus.) Un importateur, Elsecom (Ford, Isuzu et Maruti) a ainsi créé la sensation en 2006, en présentant des FAW Jetta avec les logos VW recouverts de chatterton.
En 2007, on notait la présence de « Giant Motor Company » (qu’en pense GM, propriétaire de GMC?) qui a vendu 300 SUV « Nomad » après 3 mois d’existence. Il importe également les marques Zotye, Zongshen et SMA (souvenez-vous de leurs fausses ZX maquillées en Cadillac…) Quant à FAW, ils exposaient la Vizi (et moi qui croyait que Qashqaï étaient le nom le plus ridicule), c’est à dire une Yaris 1.
faw_vizi.jpg

Poster un Commentaire

4 Commentaires sur "Salon automobile en Algérie"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Air
Invité

On notera que BMW qui etait absent pendant deux ans, a fait un retour en force, apres le changement de sa representation en Algerie, qui passe desormé au groupe francais CFAO.

Amine M
Invité

T’es à Alger toi?

bouamrane mohamed
Invité

slt la vie c’est la vitesse

steph
Invité

Pour les constructeurs français c’est pas le moment de faire la fine bouche car ces marchés sont interressants et les chinois sont déjà sur les rangs ….Ce serait dommage pour notre économie…..l’avenir va se faire aussi là bas et plus globalement sur le continent africain…..Nous autres français avons l’avantage de la présence d’une culture francophone encore présente dans ces pays…..Ne perdons pas cet atout comme c’est déjà le cas au vietnam

wpDiscuz