Accueil Salons Quand la chine se reveillera…

Quand la chine se reveillera…

302
27
PARTAGER

Dsc03523l_1
Qui na pas entendu parler des véhicules chinois, surtout après le crash-test controversé et surmédiatisé du Landwind, le SUV Chinois dont lintroduction a provoqué une levée de boucliers en Europe.

En Europe, les voitures chinoises sont ce spectre quon agite à chaque fois que les industriels locaux du textile brandissent la menace de licenciements massifs, ou à loccasion dune Logan qui déjante ; dans dautres pays, ces véhicules font partie intégrante du paysage automobile et ne cessent de grignoter des parts de marché, notamment chez les professionnels.

Les chinois nont rien inventé, pour vendre un produit inconnu il faut
casser les prix et cest ce quils font ; qui ne rêve pas déconomiser
20, 30 ou 40% sur sa future voiture ?

La voiture étant cet objet
intimement lié à linstinct humain de lostentation et de la frime,
largument dévastateur du prix bas ne suffit pas, à lui seul, à faire
migrer toute la masse des automobilistes vers ces carrosses venus du
pays de Confucius ; rouler des mécaniques dans une voiture chinoise ne
fera pas de vous une personne dans lair du temps, sans compter la
"réputation" de véhicules peu fiables et peu sûrs qui leur colle à la peau.

Nous avons profité du salon de lautomobile dOran (ville se trouvant à
400 km à louest dAlger et à 1000 km de… Marseille) pour vous donner
une idée à quoi ressemblent ces voitures, camions et pick-up qui font
trembler le monde ; prendre le marché algérien comme échantillon nest
pas inadéquat car cest un marché de prix et il est actuellement considéré comme étant l’un des des
plus actifs au monde : +70% en 2004 et une prévision de croissance entre
20 et 30% en 2005 ; aussi, il a été premier marché de Renault à
linternational (en dehors de lEurope et de la Turquie) en 2004 devant
le Mexique et largentine. Jadis chasse gardée des marques françaises,
le paysage automobile dans ce pays se trouve aujourdhui complètement
transformé : Hyundai et Toyota sont en tête devant Peugeot et Renault,
les chinoises et les indiennes jouent au trouble-fêtes en sattaquant
à des segments précis : les petites citadines à partir de 4000 Euros,
et lutilitaire à partir de 6.000 Euros, non, vous ne rêvez pas !

Dsc03525

Réplique de la Matiz Daewoo, la Chery QQ est vendue environ 7.000 avec climatisation, airbags, ABS, pack électrique, spoiler et béquet, etc.

Dsc03530

 

Dsc03527

La Cherry A11 est une réplique d’une SEAT bien connue, la Toledo, Prix à partir de 8.000

Dsc03538

Dsc03528

Chery Oriental Son, véhicule haut de gamme de l’ambitieux constructeur chinois, prix : à partir de 16.000

Dsc03540

 

Dsc03494

Un autre constructeur, Chana, débarque avec des mini-vans dotés d’un moteur de 999cc essence. Prix du modèle ci-dessus : 10.000. Portes coulissantes, 7 places et un tas d’options en prime.

 

Dsc03501

Dsc03486

Dsc03467

Dsc03471

Dsc03475

Dsc03451

Le pick-up Auman, fabriqué par Forland, un constructeur chinois spécialisé dans les véhicules utilitaires de petit tonnage (de 1 tonne à 2.5 tonnes). Avec Direction assistée, climatisation, autoradio, antibrouillards et un moteur Diesel 2.4 atmosphérique sous licence Isuzu (d’après l’importateur), ce pick-up 4×2 est vendu à 11.000

Dsc03454

Foton_1

En plus il est dans l’air du temps : Feux arrière "cristal", feu de position sur le retroviseur et optiques transparentes…

Dsc03458

Ce petit utilitaire doté d’un Diesel 2.4 atmosphérique ne coute que 8.000, pour une charge utile d’une tonne.

Dsc03457

La série de petits camions Forland, d’une charge utile allant de 1.000 kg à 2.500kg, le plus cher de ces camions ne dépasse pas les 13.000. Le fer de lance de la marque est le modèle au centre, d’une charge utile de 2.500kg, ce camion se vend à raison de 1.000 unités par an pour un prix de 8.100.

Dsc03436

D’autres constructeurs étaient présents, ci-dessus, des camions qui se font appeler Rok, mais on ne trouve pas de sigle sur la calendre ! La raison? Il arrive parfois que des importateurs changent le nom de leur produit pour éviter que des concurrents aillent importer le même produit, la notion d’exclusivité n’a pas droit de cité chez les chinois.

 Dsc03438

Des camions et des bus font partie des produits que les chinois fabriquent.

Dsc03434

Dsc03446

Dsc03443

Dsc03442

Dsc03445

Dsc03508

Des deux-roues qui arborent fièrement un autocollant "suzuki"…

Dsc01400

La flyer BYD ci-dessus est petite citadine bouréee d’options et de gadgets, ça va de la direction assisté au HUD (oui, oui, Head-Up display) ; un peu comme un chasseur F16 ou une BMW M5, quelques informations sont projetées pour être affichées directement sur votre pare-brise. Prix… 5.800 environ.

Harbinyavuz

Maruti

Ci-dessus, un autre véhicule low-cost, la Maruti ; ce véhicule fabriqué en Inde à base de la suzuki Alto détient à lui seul près de 4% de parts marché en Algérie (le constructeur détient 44% en inde), la raison est simple : 4.200 la version de base, un moteur 800cc et une très grande fiabilité. Cerise sur le gâteau, il arrive que des remises soient consenties.

Remise

Lire également : Les chinois menacent la hierarchie ds constructeurs

Poster un Commentaire

22 Commentaires sur "Quand la chine se reveillera…"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
P.G
Invité

Reportage impressionnant Amine. Pour être trivial, je dirais que je suis sur le cul ! Bravo.

Amine M
Invité

Bah Merci ! 🙂

Pierre-Laurent
Invité

Les petits camions Forland, c’est pas sous licence Nissan ? C’est les mêmes… et sur l’extrême gauche de l’image, il y a un morceau de ce qui ressemble aux feux d’un monospace Nissan El Grande.
Sinon, PG a raison, reportage très intéressant.
De façon plus générale, l’automobile sur le continent Africain (à part les Rallye Raid, beurk), c’est un sujet qui mérite d’être creusé.

Otokar
Invité

Sinon Amine, la QQ d’en haut badgée vendu, c’est toi qui t’ai laissé convaincre? ;-D

Amine M
Invité
D’après mes infos ici, les moteurs Diesel de Forland sont sous licence Isuzu. Ils ont même un modèle avec un moteur Suzuki d’Origine. Les moteurs sous licence suzuki ont fait le bonheur des importateurs qui font du chinois ici, le premier à avoir tenté l’experience avait introduit des camions et des bus sous le nom de « Jac », il avait fait un carton… sauf que pour des raisons de fiabilité (hors moteur) et un service médiocre, il s’est vu trainer devant les tribunaux et attaquer sur la presse. Ce qu’il y à d’impressionnant chez ces chinois, c’est que si tu leur… Lire la suite >>
wpDiscuz