Accueil Actualités Entreprise Somaca: exporter ou mourir

Somaca: exporter ou mourir

378
22
PARTAGER

Logan.jpgAprès la Renault a l’accent roumain, voici la Renault venue du chaud… En effet, les concessionnaires de la marque au losange devraient prochainement recevoir des Logan fabriquées par la Somaca, au Maroc, près de Casablanca.

5000 voitures devraient traverser la Mediterannée dés cette année (l’Espagne est également au programme.) Mais à la SOciété MArocaine de Contruction Automobile, la joie est limitée, car on sait que Carlos Ghosn pratique la technique de la carotte et du bâton. Le droit à l’échec n’existera pas.

On ne parle quasiment jamais des voitures produites sur le continent africain (vous avez lu l’article sur la Ramses?) Retour sur la dernière usine d’automobile du Maghreb.
En 1956, le Maroc devient indépendant et peu après, Hassan II a l’idée de sutaxer les voitures importées. Ainsi, les constructeurs européens expédieront des véhicules en pièces détachées, montée dans le Royaume Chérifien, afin de contourner les taxes. C’est le CKD.

Fiat_UnoFire.jpgEn 1958, un accord est passé avec Fiat et Simca (lors de la revente de la marque à Chrysler, le constructeur italien gardera ses parts.) La Somaca est née.

Très vite, elle se rendra indispensable et les autres constructeurs, voyont leurs voitures vendues trop cher pour lutter, seront forcés de collaborer.
Ainsi, outre des Fiat (dont l’inévitable 124 et la Uno), la Somaca montera des Citroën, des Opel, des Peugeot, des Renault, des Simca et des Talbot.

Siena.jpgMais au début des années 90, le Maroc passe des accords avec l’UE: en échange du droit d’exporter dans l’union, le pays doit baisser ses taxes. Les voitures en CKD n’ont plus lieu d’être.

Pour relancer la Somaca, le Maroc passe un appel d’offres concernant une voiture économique, dont 50% des composants seront produits localement. Daewoo hésite, Renault renonce et finalement Fiat passe un accord, d’une durée de 8 ans, pour fabriquer des Palio et des Siena.

Kangoo.jpgEn 1997, un deuxième appel d’offres, concernant des utilitaires légers, est lancé. PSA débarque avec des C15, puis des Berlingot/Partner, tandis que Renault fait produire de Kangoo. Mais le succès reste modeste. Au Maroc, les voitures d’occasions tiennent le haut du pavé (80% du parc a plus de 10 ans) et l’usine de Casablanca est loin des standars occidentaux (notamment en terme de cadence.)
A l’exportation, elle est victime des dernières barrières douanières de ses voisins. C’est davantage une question politique. La Tunisie hésite à les faire disparaître et l’Algérie ne veut pas entendre parler de voitures marocaines.

Somaca_logan.jpgEn 2003, Fiat ne prolonge pas son accord et claque la porte. Renault rachète ses parts de la Somaca (ainsi que celles de l’état Marocain peu après, soit un total d’environ 80%, le reste étant à PSA.) Il modernise l’usine et en 2005, la Logan arrive sur les chaînes de montage.
Mais l’usine, capable de produire 50 000 véhicules, plafonne à 20 000 unités. Alors que Carlos Ghosn ne voit pas l’intéret de conserver une usine ne fonctionnant pas à 80% de ses capacités. On comprend donc l’inquiétude des Marocains.

Source:
Le Monde

Poster un Commentaire

21 Commentaires sur "Somaca: exporter ou mourir"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Jean Dupont
Invité

Nouveau suicide à Guyancourt.

mapaulo
Invité
Bon article assez concis et précis. Salam ahlicom Ouaknine Quelques précisions et corrections toutefois : Marché auto MAROC en 2006 = 84 000 véh neuf dont 27417 provenants de la *SOMACA (contre 14626 en 2005 = 2 fois + environ) *dont env 12700 Logan *env 8700 Berlingo + Partner PSA Peugeot Citroën *env 450 C15 Citroën *env 5500 Kangoo en données brutes Renault Maroc 2006/2005 c’est : +31% en montage local (Somaca) -6% en CBU (véh importés) la Régie sait également compter. La Somaca aurait une production capacitaire de 14 véh/heure soit : 14*16*220=env 50 000 unités sur 2 équipes… Lire la suite >>
mapaulo
Invité

Désolé,le Roi du lien

c’est pas mabille

http://www.tomobile.net/articles_du_jour/liste_interviews.php

Titi
Invité

Par rapport au nouveau suicide, un employé du technocentre s’est fait coincé pour avoir volé 4 ordinateurs portables pour faire du boulot chez lui.

Cette info ne sera sans doute pas ébruité par Renault.

anonymous
Invité

« Par rapport au nouveau suicide, un employé du technocentre sest fait coincé pour avoir volé 4 ordinateurs portables pour faire du boulot chez lui. »

Mais biensûr, pour travailler chez lui, un seul lui aurait suffit!
Invoquer la conscience professionelle ou la pression hierarchique pour justifier d’un vol, c’est la dernier recours…

wpDiscuz