Accueil Cabriolet Essai Mini Cooper S Cabrio 192 ch pack JCW

Essai Mini Cooper S Cabrio 192 ch pack JCW

450
13
PARTAGER

La Mini cabriolet, c’est un succès sans conteste depuis que BMW a repris les rênes. C’est donc logiquement que la déclinaison décapotable se voit reconduite sur cette troisième génération, qui en promet beaucoup. Nous nous sommes rendus sur les routes ensoleillées du sud de la France pour profiter de ses prestations normalement en progrès.

Style extérieur

Disons le tout de suite, on craque sur la bouille de cette nouvelle Mini Cabrio. Il faut dire que Mini ne peut pas vraiment prendre de risque avec un design qui l’éloignerait trop de ces codes stylistiques imposés. Cela étant, il sera tout de même difficile pour les non-initiés de repérer au premier coup d’œil s’il se tient devant la toute dernière ou sa devancière. La face avant évolue à la marge, et on détecte à peine le capot un peu plus dimensionné pour s’adapter aux normes de choc piéton. Pour le reste, surtout dans notre version Cooper S John Cooper Works, elle s’équipe de boucliers avant et arrière spécifiques, plus en adéquation avec son caractère de petite nerveuse.

Mini_Cooper_S_11

 

Style intérieur et équipement

A l’intérieur également la prise de risque apparaît limitée. La Mini Cabrio reste la citadine chic la plus originale, avec un charme qui fait toujours son effet quand on entre à bord. Encore une fois, notre finition John Cooper Works dynamise le style. Ses sièges sont magnifiques, elle se modernise encore plus et surtout fait le plein d’équipements technologiques. En plus d’un système multimédia embarqué, incontournable de nos jours, elle récupère une lecture des instruments tête haute, un régulateur de vitesse automatique, et plein de petites choses pour agrémenter et tranquilliser les voyages. Surtout, et on y reviendra un peu plus en détails, elle dispose de programmes personnalisés pour plus ou moins dynamiser la conduite. On tient normalement à 4 dans cette nouvelle Mini Cabrio, ce qui est le cas, même si à l’arrière le relatif confort ne sera pas supportable longtemps sans faire une pause.

Mini_Cooper_S_9

Châssis et motorisation

Sous notre capot, un 2 litres turbo de 192 chevaux. A priori, il y a largement de quoi s’amuser avec une telle cavalerie. Et d’autant plus que le constructeur britannique a tout fait pour valoriser son conducteur, avec un bruit à l’échappement qui flatte l’oreille. En effet, en mode sport, un clapet vient renforcer ses vocalises, pour le plus grand bonheur des passagers et des passants. Ce bloc délivre sa puissance de manière un peu brutale, lui donnant un caractère de petite furieuse. Mais on dispose aussi d’une botte secrète! Un bouton spécial, qui booste la puissance à 211 ch, histoire de passer d’une coupe déstructurée, à un brushing bien lisse. De la sorte, elle se révèle encore un peu plus pointue, et pousse un peu plus loin encore la vigilance. Toutefois un mode dit « Green » nous permet d’évoluer en douceur, avec une boîte automatique qui égrène ses rapports sans heurts. Même la suspension pilotée se montre un peu plus docile avec nos dos fragiles.

Mini_Cooper_S_10

Sur la route

Néanmoins, c’est sur les petites routes que la petite anglaise, au comportement de kart comme on aime à le dire, est supposée délivrer tout son potentiel. Avec l’embonpoint du aux renforts pour la rigidité de la caisse et le système de décapotage, son comportement se voit légèrement impacté. Mais rien de bien méchant cela étant, elle demeure terriblement amusante à mener dans les tournants. A vrai dire, elle bondit de virage en virage, donne le sourire tant elle semble tourner autour d’elle-même, mais il faut tout de même se méfier parfois des réactions de son train arrière. A force de prendre le volant de voitures aseptisées au comportement particulièrement équilibré, même pour les sportives, on se fait surprendre par cette Mini à fort caractère. L’électronique veille au grain, mais il faut tout de même rester assez attentif quand on la mène à la limite. Ce qui arrive finalement assez souvent, tant on a envie de la bousculer sans cesse. Et on a presque failli l’oublier, tout cela se passe cheveux aux vents, une sensation qui dynamise encore plus les sensations. Une vingtaine de secondes, c’est le temps nécessaire à la manœuvre pour passer du brushing à une coupe déstructurée, et jusqu’à 30 km/h.

Mini_Cooper_S_2

Tarif et conclusion

Cette nouvelle Mini Cabriolet dans sa version Cooper S, ne se brade pas, et on n’en attendait pas moins. On la compare sans cesse à la Fiat 500C, qui selon nous joue à tous les niveaux dans une catégorie tout de même inférieure, et notamment au chapitre des tarifs. A partir de 29 450€, voire 35 350 € avec le pack John Cooper Works qui fait gagner 20 ch. A ne pas confondre avec la Mini John Cooper Works de 231 ch à 36 450 €. Cette grille tarifaire s’entend bien entendu hors options, qui peut sérieusement saler la note, de plus de 10 000 euros en ce qui nous concerne. Mais quand on voit le succès des précédentes générations, et les prestations de celle-ci, on ne s’attend pas à un autre destin pour sa carrière.

Photos essai : le blog auto

+Style
Moteur plein de ressources
Comportement conservé
Grille tarifaire pas très « mini »
Bruit de l’échappement envahissant

 

Mini Cooper S Cabrio
Moteur
Type et implantation4 cylindres essence turbocompressé
Cylindrée (cm3)1998
Puissance (kW/ch) à tr/mn141/192 à 5000
Couple (Nm) à tr/mn280 à 1250
Transmission
Roues motricesAvant
Boîte de vitessesAutomatique à 8 rapports
Châssis
Suspension avantMacPherson
Suspension arrièreMultibras
FreinsDisques ventilés AV disques AR
Jantes et pneus225/45 R17
Performances
Vitesse maximale (km/h)230
0 à 100 km/h (s)7,2
Consommation
Cycle urbain (l/100 km)7,9
Cycle extra-urbain (l/100 km)5,1
Cycle mixte (l/100 km)6,1
CO2 (g/km)142
Dimensions
Longueur (mm)3850
Largeur (mm)1727
Hauteur (mm)1415
Empattement (mm)2490
Volume de coffre (l)215
Réservoir (l)44
Masse à vide (kg)1350

 

Poster un Commentaire

13 Commentaires sur "Essai Mini Cooper S Cabrio 192 ch pack JCW"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
miké
Invité

Sur les photis c’est une simple cooper. Etes vous sur de ce que vous avez essayé ?

David Koskas
Invité

Oui il s’agit des photos presse nos photos et vidéo suivent….

SGL
Invité

Enfin un Mini qui ressemble à une Mini !
Compacte, ligne équilibrée, désirable… un contraste vis-à-vis d’autres modèles de Mini !

jojo
Invité

Clair, votre essai est bidon ou quoi? En photo c est une version Cooper !!

Panama
Invité

Les photos sont sans doute des,photos presse, d’où le moteur Cooper…
Bon sinon je connais bien ce modèle : seul dans sa catégorie, c’est du pur mini : très bien construite, finition flatteuse,,moteur bmw et bva au top.
Reste le prix. Mais comme un on dit,,le,prix s’oublie la qualité reste.
Pour les petits joueurs reste l’occasion pas trop récente ou le modèle de base d’une tristesse infinie sans son cuir, son gps et etc.

Xavier
Invité

« Les petits joueurs » ..tu pouvais dire les prolos ou les pauvres non ? … ou t’as fait le pti’ joueur …

panama
Invité

Il y a plein de choses existantes mais très chères à acheter. Question de moyens ) à avoir ou à se donner.

beniot9888
Invité

Comme une Rolex, par exemple. Un smicard avec un minimum de goût économiserait pour se payer une Rolex ! Mais non, ces pouilleux préfèrent dépenser leur argent en nourriture bas de gamme et en vêtements moches. Ils ne font pas l’effort de se donner les moyens…

Labradaauto
Invité
Suis ringard, sans doute . Pour moi un cab, un roadster, ça ressemble à une mg, une spit, une 124, une healey mais jamais à un break à qui on a ôté le toit ! . oui en amont j’ai toujours critiqué golf par exemple, alors que je disais qu’une Floride, 204 une 304 une 306, une 404, une 504 étaient de beau cabriolets, comme les duetto alfa, lancia aurélia B20. Je ne donnerai même pas mon avis sur smart … ça c’est uniquement sur une question de goût. je ne me risque pas à critiquer la mécanique de cette… Lire la suite >>
panama
Invité

Moi je suis tombé amoureux d’une smart cab en parcourant les rues de Paris un soir d’hiver avec, chauffage à fond : c’est une voiture très très sympa.
Je suis plutôt comme toi, un cab c’est deux places ras du sol mais… quand tu montes dans une mini cab le charme est là. Et dans une Cox aussi. Les Eos, 406, ex Méganes bref toutes les décapsulées toit rigide bof bof je me sens trop enfoncé.

wpDiscuz