Accueil Actualités Entreprise BAIC sur le point d’acquérir 5% de Daimler

BAIC sur le point d’acquérir 5% de Daimler

1398
26
PARTAGER
BAIC-Daimler - BBAC - Mercedes Chine

Après Geely, BAIC ? Le groupe chinois Beijing Auto semble en effet sur le point de prendre une participation de 5% au capital de l’allemand Daimler. Dont il est partenaire en Chine.

Daimler a déjà vu Geely faire une entrée remarquée à son capital, qui a en particulier débouché sur la vente partielle de Smart. Mais c’est à présent le groupe Beijing Auto (BAIC) qui souhaite entrer à son capital.

BAIC aurait ainsi notifié Daimler de son intention de prendre 5% de capital, aurait demandé l’autorisation auprès des autorités chinoises pour une telle opération, et commencé à acquérir des parts sur le marché. Une opération qui représente près de 3 milliards d’euros à la valorisation actuelle de l’action Daimler.

En mars dernier, Daimler évoquait le besoin de revoir le fonctionnement de son partenariat en Chine avec BAIC, suite à l’ouverture progressive du système de coentreprise. Une prise de contrôle de BAIC Motor (filiale auto de BAIC) était même évoquée alors. Le groupe chinois semble prendre les devants pour se trouver en position de force pour d’éventuelles négociations.

L’avis de Leblogauto.com

La prochaine vague de fusion / acquisition dans le secteur automobile a de grandes chances de passer par la Chine. Plusieurs groupes chinois sont aujourd’hui en position d’investir, ou au contraire représentent des investissements potentiels. La fin du système de coentreprise poussera de telles opérations.

Poster un Commentaire

26 Commentaires sur "BAIC sur le point d’acquérir 5% de Daimler"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Jdg
Invité

Geely 9,7 % le koweït 6,8 % et l’Allliance Renault-Nissan 3,1 %. Qqun connait il le reste de l’actionnariat Daimler?
Les 5% seraient acheter auprès de qui? A moins que ce soit du flottant.

greg
Invité

C’est du flottant, Daimler n’a pas d’actionnaire de référence, à l’inverse de VW et BMW.

polo
Invité

ça veut dire qu’avec la participation de Geely Daimler serait plus « Chinois » que PSA, c’est assez ironique au final!

zafira500
Invité

« ça veut dire qu’avec la participation de Geely Daimler serait plus « Chinois » que PSA, c’est assez ironique au final! »
Très ironique même.;)

zeboss
Invité

le principal actionnaire est le PDG de Geely himself !
le reste est très éclaté.
https://www.zonebourse.com/DAIMLER-AG-436541/societe/

zafira500
Invité

Ce qui fait de Daimler un proie facile justement. D’ailleurs, qui sera le prochain chinois à entrer dans le capital de l’allemand ? SAIC ? DongFeng ? Chery ? Great Wall ? Les paris sont ouvert.

zeboss
Invité

proie facile ? non, c’est très morcelé, il faut aussi voir comment se répartissent les droits de vote au CA.

SAM
Invité

Renault vend sa part?

Thomas
Invité

Le remplaçant de Zetsche ne serait plus intéressé par l’alliance Renault Nissan Daimler 😮

wizz
Membre

https://www.usinenouvelle.com/article/le-futur-patron-de-daimler-veut-des-alliances-pour-reduire-les-couts.N841895

il est dit que le remplaçant veut des alliances à gogo pour réduire les coûts. Il va être servi…

SGL
Invité

Ces 20 dernières années, l’Allemagne a fait énormément des transferts industriels vers la Chine.
Maintenant la Chine fait de plus en plus son marché sur place.

SGL
Invité
SGL
Invité

C’est manifestement dur d’admettre la vérité !
Le pire dans l’histoire est que non seulement les Chinois ont acquis à bon prix la techno allemande, mais leur pouvoir de R&D est maintenant 10 X plus importants.
Après, il ne faudra pas s’étonner de voir la technologie chinoise dépasser allègrement la techno Allemande dans moins de 10 ans.
Déjà dans certains domaines, les technos Chinoises ne craignent pas la comparaison.
La soi-disant supériorité germanique dans l’automobile est extrêmement fragile et la révolution électrique va redistribuer rapidement les cartes sur l’échiquier mondial.

SGL
Invité

Les Allemands ont enfin compris « tardivement » qu’ils sont des proies.
https://www.la-croix.com/Economie/Monde/LAllemagne-veut-freiner-investissements-chinois-2018-08-08-1200960642

SGL
Invité
zeboss
Invité

un peu rancis cet article, à ce jour : rien…

pat d pau
Invité
les allemands ne sont pas des débiles, ni des niais.. ils savaient et savent ce qu’ils font. les transferts de techno font parti d’une stratégie depuis plus de 30 ans.. L’avantage quand tu transferes la tehcnoq c’est que tu gagnes des % de marché.. L’allemagne a tranferé la techno des ICE pour eviter que ce soit alstom qui remporte les contrats TGV en chine, car Alstom ne voulait pas transférer la techno.. L’allemagne a ainsi une industrie mondiale forte.. et y’a pas de politique industrielle européenne. Les allemands veulent fusionner siemens transport qui n’est pas super rentable et de la… Lire la suite >>
greg
Invité

Vu qu’il reste plus rien d’intéressant en France, faut bien qu’ils fassent leur marché quelque part 🙂

SGL
Invité

Et le Secteur aéronautique et spatial en France qui réalise 60 milliards de chiffre d’affaires. En 2017… un secteur clé pour les exportations françaises ?

pat d pau
Invité

deja fait, les airbus chinois sont développé par safran, dassault.. etc… mais sur place..

SGL
Invité

Secteur du chantier naval.
La société Naval Group (ex DCNS) capable de concevoir et de construire des SNA et SNLE, théoriquement aussi complexe que de développer et construire une nouvelle navette spatiale.
Il n’y a pas plus de 5 pays dans le monde à savoir faire ça !

pat d pau
Invité

Les chinois ont leur équivalent. et si la France veut vendre des armes a la chine, elle va devoir faire plaisir au client…

Invité

Arhhhhhhhh, Angella ne laissera pas faire. Auf wiedersehen

wpDiscuz