Accueil Daimler Daimler veut revoir sa coopération avec BAIC

Daimler veut revoir sa coopération avec BAIC

928
5
PARTAGER
BAIC-Daimler - BBAC - Mercedes Chine

Le changement de la réglementation des coentreprises automobiles en Chine commence à avoir de premiers effets, accentués par la crise du marché. Daimler songe à son tour à revoir sa participation au capital de BBAC. Et même plus.

Depuis quelques mois, les constructeurs étrangers sont autorisés à détenir plus de 50% de leur coentreprise. Une coentreprise est même superflue dès à présent pour la production de véhicules électriques. En 2020 le système sera également levé pour les utilitaires, et en 2022 pour toute la production.

BMW et VW ont été les premiers à profiter de cette évolution en demandant l’autorisation de prendre le contrôle de leur coentreprise. Opération non encore effective pour VW.

Rachat de BAIC ?

Daimler semble à son tour décidé à suivre ce mouvement en prenant le contrôle de BBAC (Beijing Benz Automotive Co.), mais serait aussi tenté d’aller beaucoup plus loin. Le groupe allemand pourrait en effet monter au capital de son partenaire BAIC Motor (groupe BAIC), et même en prendre le contrôle.

Rappelons que Daimler possède déjà 9,55% de BAIC Motor (via 30,4% de la part de capital listée à la bourse de Hong-Kong), ainsi que 3,93% de BJEV, la division véhicule électrique du groupe chinois. Le reste de BAIC Motor est détenu principalement par BAIC Group et Beijing Shougang (acier). Les principales filiales de BAIC Group sont BAIC Motor (qui détient les coentreprises avec Daimler mais aussi Hyundai), Beijing Electric Vehicle Co (BJEV), BAW (Beijing auto Works) et Foton. Ce dernier possède lui aussi un partenariat avec Daimler pour la production de camions.

L’opération risque néanmoins de s’avérer complexe en raison de la coentreprise BAIC-Hyundai, mais aussi de la présence de Geely au capital de Daimler…

L’avis de Leblogauto.com

Une prise de contrôle d’un grand acteur chinois par un constructeur étranger, ce serait inédit. Mais au final pas improbable car la prochaine vague de concentration dans le secteur automobile pourrait bien se passer en partie en Chine.

Poster un Commentaire

5 Commentaires sur "Daimler veut revoir sa coopération avec BAIC"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Invité

Et pourquoi pas Groupe PSA qui rachète Dongfeng? Il y a beaucoup de rumeurs d’acquisitions en ce moment, et si FCA fixerait le problème US, Dongfeng ferait de même pour la Chine. En ajoutant une base de développement pour les pays émergents pour concurrencer les chinois, Maruti, … et Renault…

Robert
Invité

Dongfeng en ce moment n est pas une très bonne marque en chine. Du coup PSA ne règle pas le problème chinois avec le rachat de Dongfeng.

greg
Invité

Sachant que Dongfeng est le premier actionnaire de PSA, je doute qu’il se laisse racheter 🙂

aimelauto
Invité

Daimler a les moyens d’acquisition,
mais il ne faut pas oublier qu’en Chine c’est le pouvoir qui a la décision dans l’economie……et c’est pas certain qu’ils acceptent ce rapprochement.

pat d pau
Invité

si merco met sa R&D du futur en chine je pense que les chinois sont ok. et si en plus la production se fait en chine pour etre importée en Europe, c’est tout bon pour la balance commerciale chinoise !

wpDiscuz