Accueil Daimler Li Shufu/Geely devient le premier actionnaire de Daimler (mise à jour)

Li Shufu/Geely devient le premier actionnaire de Daimler (mise à jour)

2323
17
PARTAGER
Mercedes-Maybach S 650

Le PDG de Geely, Li Shufu, a acquis 9,69 % du capital de Daimler, maison-mère de Mercedes, pour un montant de 7,2 milliards d’euros.

Si cette prise de participation n’est pas une surprise, la part acquise par Geely a de quoi surprendre. Début février, la presse chinoise avait annoncé une prise de participation à hauteur de 5 %. L’insatiable entrepreneur a donc décidé de devenir ainsi le premier actionnaire du groupe allemand à hauteur de 9,69 % devant le fonds public koweïti qui détient 6,8 % et l’Allliance Renault-Nissan détenteur de 3,1 %.

Geely aime les prises de participation

Cette prise de capital par le constructeur chinois s’ajoute à un portefeuille de participations déjà bien rempli. Outre Volvo racheté en 2010, Geely possède 49,9 % de Proton, 50 % de Lotus et 50 % de Terrafugia. Le constructeur est aussi devenu en décembre dernier le premier actionnaire de Volvo AB, le deuxième producteur mondial de camions.

Geely n’a pas dévoilé ses intentions concernant cette prise de participation. Geely et Daimler avaient discuté d’une association en Chine en novembre dernier. On peut s’attendre à une annonce dans ce domaine tôt ou tard.

[2018/02/24] Article mis à jour pour préciser que c’est Li Shufu qui a acquis les 9,69%. Mercedes a confirmé l’information.

[2018/02/25] Article mis à jour pour préciser que c’est en fait Geely et no Li Shufu qui a acquis les 9,69%. Geely a confirmé l’information de son côté.

Poster un Commentaire

17 Commentaires sur "Li Shufu/Geely devient le premier actionnaire de Daimler (mise à jour)"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
wizz
Membre

PSA, Mercedes
« même combat »
(à la différence est que Dongfeng a eu sa part pour une bouchée de pain)

versdemain
Invité
De mémoire Daimler est aussi actionnaire à 3% de Renault, ce qui lui donne accès aux moteurs électrique et châssis Twingo pour sa Smart, ainsi qu’à plusieurs nouveaux moteurs thermique de Renault. Geely possède Volvo, très bien, mais ces moteurs thermiques sont vieux. Vont-il profiter pour prendre ceux de Mercedes qui pour partie viennent de chez Renault ? Ou alors Geely, de mémoire, possède aussi Zhidou et Zotye petite voiture électrique chinoise. Vont t il demander les moteurs électrique de la smart ? Ou mettre ceux de Geely dans la Smart? Bon je sais je vais trop vite, mais la… Lire la suite >>
wizz
Membre
Pour avoir accès aux moteurs de Renault, ou au chassis pour leur Smart, il n’est pas nécessaire pour Mercedes de posséder des actions de Renault. C’est juste de la pure forme Est ce que FCA avait dû acheter des actions de Mazda pour pouvoir avoir sa 124? Est ce que Fiat avait dû acheter des actions de Renault pour pouvoir avoir des Talento? Est ce que Opel avait acheté des actions de Renault pour avoir des Vivaro? Est ce que PSA avait dû acheter des actions de Mitsubishi pour pouvoir avoir des 4008 dans sa gamme. PRV. Peugeot, Renault, Volvo.… Lire la suite >>
Nicolas
Invité

Il fait pas tout confondre. Un partenariat est quand plusieurs marques décident de mettre leurs ressources en communs pour développer ou utiliser un produit commun avec parfois des échanges d’actions pour bien cimenter le tout.

Une prise de position dans le capital te permet juste d’avoir un mot à dire à l’AG de l’entreprise et toucher une partie des bénéfices à la fin de l’année.

Après il est vrai qu’il est plus facile de créer un partenariat avec un entreprise que tu possèdes partiellement (ou pas dans le cas Vivendi)

zeboss
Invité

En effet ne pas confondre actionnaire et partenaire..
Si avoir des actions signifie avoir accès à la technologie c’est une erreur profonde ou résulte d’un accord spécifique (Dongfeng ndlr).
Par ailleurs j’ai lu à plusieurs reprise que cette participation est le fait du pdg de geely et non de geely, ce qui change peu mais ne signifie pas la même chose..

dédé
Invité

En partenariat et après je te bouffe  » en rêve »….. il y a l’exemple VW Suzuki.

grez
Invité

Volvo va passer à l’électrique sur tout le la gamme. Ils avaient annoncé il y peu qu’ils n’allaient plus investir pour les moteurs thermiques.

Thibaut Emme
Admin

Sauf erreur, c’est l’électrification de la gamme qui a été annoncée..pas tout le electrique. Donc de l’hybride 🙂

033x
Invité

l’histoire n’est pas si simple ! Daimler a refusé une entrée privilégiée à Geely il y a peu (en tant qu’actionnaire), lui disant de s’alimenter sur le marché ! chose faite ! rien d’amical dans tout cela ! c’est un doigt d’ho..eur de Geely à Daimler ! quant au transfert de technologie, c’est trop tôt, mais à terme, qui sait…Les chinois sont brillants et tout est à craindre sauf a ce qu’un blanc chevaler ne vienne au secours de Daimler (qui rappelons le ne se limite pas à Mercedes -> EADS..). Renault pourrait y voir une opportunité, l’Etat Allemand aussi…

dédé
Invité

Le 1er décideur chez Volvo AB est Industrivärden, 6,7% du capital, et possède 21,8% des droits de vote . Geely 8,2% du capital et 15,6% des droits de vote est deuxième.

Geely avec 9,69 % du capital chez Daimler aura une chaise pour s’asseoir aux assemblées générales, rien de plus.
Geely n’est pas le bienvenu dans les alliances que construisent Daimler Renault Nissan.

SAM
Invité
Avec la politique accommodante de l’administration américaine près de 3 000 milliards vont être rapatriés aux USA, les GAFA, les Big Three, les banques US et autres fonds vont devoir faire travailler cette argent sur les marchés … Du fait de leur actionnariat très fragmenté … Toyota et Daimler vont être très exposés tout comme PSA ou Mistubishi-Renaul-Nissan (l’Etat étant quoi qu’en pense Carlos, l’unique garantie de stabilité de son montre à trois têtes) … Apple pour développer ses autos électriques peut sans problème jeter son dévolu sur Mazda… Tour comme feu Fuji Heavy Industrie (Subaru Corporation) Daimler est un… Lire la suite >>
dédé
Invité

Bruxelles peut considérer que ce milliardaire Li Shufu ( ne pas payer autant d’impôts sur les revenus qu’en Europe ça aide ) place ses économies, et cela peut passer éventuellement.
Si c’est stratégique pour les développement de Geely, Bruxelles va l’interdire et il va demander à Geely de revendre.
Une alliance de deux des quatre: Iveco, Man Scania, Daimler, Volvo AB serait totalement interdite par Bruxelles …… Donc Geely dans Volvo AB et Daimler, à part comme une « tirelire » …. attendons de voir ce qu’en pense Bruxelles.

wizz
Membre

ahhhhh, parce que tu penses que pendant tout ce temps avant Trump, ces 3000 milliards $ dormaient au fond des coffres sans rien faire?

cet argent était déjà travaillé, investi sur les marchés, mais juste de manière à être indépendant du système fiscal américain…

dédé
Invité

Le seul souci des actionnaires de l’Alliance, que ce soit coté Nissan ou Renault:
2018 Daimler étudie pour se diviser en 3 entreprises cotées séparément — pour 2019 –, 1 voitures, 2 camions, 3 finance.
Carlos Ghosn, loup aux dents longues, doit taper du poing sur la table pour que la partie du capital que possède l’Alliance dans Daimler se retrouve uniquement dans les « voitures » et transformer les 3,10 % de l’ensemble en 10 – 12- 15 % de Daimler voitures, sans le Chinois dedans.

wizz
Membre
sam sam sam tout cet argent est déjà sur le marché cet argent est déjà géré, investi par les banques, les institutions financières le monde de la finance ne laisse pas 3000 milliards $ s’endormir, sans rien faire la différence, c’est que désormais, leur propriétaires peuvent l’utiliser franco, lié à leur business exemple je suis une société américaine dans le commerce partout dans le monde avec mes filiales j’ai 100 milliards de bénéfice, d’économie en dehors des USA. Si je les rapatrie aux USA, je vais devoir payer une forte taxe Obama, à Clinton sur cet argent. 35% de taxe,… Lire la suite >>
wpDiscuz