Accueil Ecologie Une offre de Renault pour remplacer Autolib’ ?

Une offre de Renault pour remplacer Autolib’ ?

1485
19
PARTAGER
Renault_Zity

Selon les informations d’Europe 1, Renault devrait annoncer cette semaine une offre de véhicules électriques en libre-service dans tout le Grand-Paris. La place est laissée libre par le groupe Bolloré dont le contrat avec le syndicat Autolib’ a été résilié 5 ans en avance.

Autolib’ dans sa forme actuelle sera totalement arrêté au 31 juillet. D’ici là, les stations seront arrêtées peu à peu et les Bluecar retirées de la circulation. Vu le service depuis ces derniers mois (véhicules dégradés, en panne, etc.) les utilisateurs, jadis très nombreux, ont commencé à regarder ailleurs.

Europe 1 cite par exemple Zipcar ou Communauto qui voient leurs chiffres en hausse, surtout depuis l’annonce de l’arrêt du service Autolib’. Si Communauto envisage d’étendre son service et répondre à la demande qui naît du nouveau manque créé. Mais, que ces acteurs ne se réjouissent pas trop vite. Les constructeurs devraient rapidement proposer leurs services.

Les constructeurs dans les starting-blocks

Donc, Renault serait le premier à officiellement se porter candidat pour remplacer Autolib’. Il reste à voir quelles seront les conditions. « 100% électrique ». On devrait retrouver des Zoe. A moins que Renault n’en profite pour placer également des Twizy. En tout cas, ce peut être un bon moyen de placer la Zoe. Pour rappel, environ 4000 voitures Bluecar étaient en service. Trois ou quatre mois de ventes française de Zoe, ou réutilisation des Zoe de retour de location longue durée ?

Réponse dans la semaine si on en croit la station périphérique bleue. Renault a déjà un service de véhicules en location libre, de courte durée, Renault Mobility. Mais, il n’y a pas que des véhicules électriques, et surtout il n’y a pas 4000 voitures sur le Grand-Paris. Renault a également ZITY dans son portefeuille, le service d’autopartage à Madrid.

Illustration : Zity

Poster un Commentaire

19 Commentaires sur "Une offre de Renault pour remplacer Autolib’ ?"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
mko
Invité

Une bonne idée mais ce qu’il faudrait changer c’est la mentalité des utilisateurs vu les dégradations subies par les voitures.
Mais bon ici Renault veut plutôt une vitrine plutot qu’un truc rentable.

Invité

Ou un systeme efficace de surveillance des degradations et de penalite en cas de probleme.
Exemple a prendre sur DriveNow en Allemagne: le systeme multimedia est adapte, et pour demarrer, il faut entrer son code sur l’ecran tactile (ou pas tactile) et constater l’etat et la proprete du vehicule.
Un probleme? Un accident? une piece manquante? Il faut le signaler, et le precedent utilisateur sera entendu par le service client plus tard.

Invité

C’est en fait un peu comme toutes ces apps communautaires. En donnant un role et une responsabilite aux utilisateurs, ils changent completement d’attitude et s’y donnent a coeur joie pour aider (fliquer).
Peut etre faudra-t-il un systeme de recompense a la cle (minutes gratuites pour ceux qui iraient nettoyer la voiture gratuitement chez un partenaire; pour ceux qui appeleraient le SAV pour donner une description super detaillee de degats ou autre; pour ceux qui iraient charger la voiture quelque part….)
Mais je pense que ca peut marcher ainsi. Francais ou pas

Christophe
Invité

Renault a déjà un service d’autopartage cité dans l’article (Renault Mobility – https://www.renault-mobility.com/).
Quand on récupère la voiture, il faut faire un check up et signaler les anomalies sur l’appli. en joignant une photo.
Le ckech up intègre notamment la propreté intérieure et extérieure et cela déclenche le nettoyage du véhicule.

Lee O Neil
Invité

C’est le mode de fonctionnement des Autolib :
quand on rentre dans le véhicule, on est identifié puisqu’on a réservé sur la borne : on voit son nom sur l’écran (placé super bas d’ailleurs dans une autolib).
Puis avant de pouvoir démarrer, il est demandé de donner son avis sur l’état du véhicule :
https://theboboblog.files.wordpress.com/2016/02/img_2153.jpeg

Que se passe-t-il si on clique sur « très sale » ?
– Arrivée d’une armada de nettoyeurs ?
– goudron et plumes pour l’utilisateur précédent ?
– rien…

greg
Invité

Aucun appel d´offre officiel, pas très transparent ni légal pour le Moment….

mko
Invité

20000 voitures ? Dans ce cas j’espère que le périmètre d’utilisation (ie la distance) va être largement augmenté

Cox-e
Invité

Trop fort Renault! Ou comment profiter de la fin d’Autolib’ pour recycler sa flotte grandissante de Zoé de retour de LLD, invendables à moins de les brader, et sa cohorte de batteries à moitié usagées (mais encore suffisament bonnes pour cet usage urbain).
Bien vu en tout cas à Renault, qui pour pas cher va s’assurer une belle pub pour ses Zoé (et autre) et une grande visibilité.
Empétré dans son système de location de batterie (bien critiquable), Renault ne sait plus quoi inventer comme modèle économique pour sa gamme « zéro émission ».
Amusant tout ça. A suivre…

SGL
Invité

On parle d’une Zoé 2 entièrement nouvelle dès 2019 avec une autonomie réelles allant jusqu’à 500 km !
De plus, la production de la Zoé actuelle passera à 440 Zoé par jour dès septembre contre 220 actuellement.

wpDiscuz